charlice

340 votes

  • Personne ne meurt à Longyearbyen

    Morgan Audic

    7/10 Un sujet intéressant au premier abord, bien documenté, mais qui au final ne m'a pas passionné.
    C'est mou, il m'a manqué quelque chose. Plus d'empathie pour les personnages, plus de rebondissements.
    C'est long, près de 400 pages pour avoir le dénouement et un épilogue de quelques pages, là ou il en aurait fallut 150 de plus.
    A croire que l'auteur a balancé la fin.

    hier à 20:02 2

  • Comme si nous étions des fantômes

    Philip Gray

    7/10 J'ai hésité pour le 8, avec un contexte historique intéressant et une intrigue intrigante, mais des longueurs et une histoire que j'ai trouvée parfois compliquée à suivre, m'ont souvent égarées en route.
    C'est dommage car au finale, il y avait matière à faire quelque chose d'original et passionnant.
    Une bonne lecture malgré tout, sur cette terrible boucherie et les mois qui ont suivi l'armistice pour donner une sépulture aux combattants.

    24/02/2024 à 22:28 5

  • Un Souffle une ombre

    Christian Carayon

    9/10 Mon deuxième Carayon, toujours en version audio, et deuxième bonne pioche.
    L'auteur est un formidable conteur d'histoire, une plume remarquable, et on suit avec intérêt, le narrateur, remonter le temps à travers ses rencontres avec les protagonistes de ce terrible fait divers.
    C'est dur, poignant et surtout passionnant.

    11/02/2024 à 01:31 6

  • Tous les membres de ma famille ont déjà tué quelqu'un

    Benjamin Stevenson

    7/10 Impression mitigée.
    Le côté, je discute avec le lecteur est amusant (San-Antonio en était spécialiste), ainsi que le postulat souligné dans le titre, pour autant j'ai mis beaucoup de temps à le lire, preuve qu'il manque quelque chose.
    Si on ajoute que l'histoire se complique fortement et malgré que l'auteur prenne parfois le temps de nous résumer un peu tout ça, suis pas sûr d'avoir tout suivi.

    11/02/2024 à 01:23 7

  • Une Assemblée de chacals

    S. Craig Zahler

    8/10 Probablement mon premier western version lecture (audio en l’occurrence) et une bonne pioche.
    Quelques longueurs par ci par la, beaucoup de violences, avec des personnages forts au lourd passé, qui va resurgir brutalement, comme un boomerang sanglant.
    Personne ne sera épargné.

    22/01/2024 à 22:35 5

  • Kalmann

    Joachim B. Schmidt

    4/10 Abandon au bout de cent pages.
    Je n'ai pas accroché au personnage un peu décalé, qui associé au côté narratif m'a ennuyé, au point que je ne me voyais pas encore continuer 150 pages, surtout que l'intrigue ne sert que de fil rouge me semble t'il.

    21/01/2024 à 12:32 2

  • Shit !

    Jacky Schwartzmann

    8/10 C'est drôle et bien écrit, mais pas très crédible cette histoire de CPE qui s'improvise baron de la drogue en un claquement de doigts.
    Ici, c'est les Pieds Nickelés plutôt que La Griffe du chien, c'est moins sanguinaire, mais pas plus moral.
    J'ose pas dire un bon moment de lecture, je crois que l'expression est déposée par Franck :))

    15/01/2024 à 21:52 8

  • Six versions

    Matt Wesolowski

    8/10 Le concept est original, mais on a parfois un peu l'impression de tourner en rond.
    Les passages flirtant avec le fantastique ne m'ont pas accroché.
    Un bon point pour la fin que je n'ai pas vu venir.

    07/01/2024 à 23:02 4

  • Torrents

    Christian Carayon

    8/10 Un fait divers abomiffreux sert de fil rouge à une histoire de famille captivante.
    Personne n'est épargné tout au long de l'évocation de la vie du père, jusqu'à l'épilogue de ces meurtres sordides.
    A souligner l'excellente version audio de Bertrand Pazos, qui met particulièrement en valeur, les longs chapitres narratifs.
    8.5

    06/01/2024 à 11:38 4

  • Les Larmes écarlates

    Luca Tahtieazym

    9/10 A rapprocher de l'excellente Barbara Abel, tant par la qualité de l'écriture que par l'enchainement des catastrophes dans le quotidien bien huilé de Mathilde.
    Le concept de la double vie de famille n'est pas nouveau, mais l'histoire pondue par Lucas (je l'appelle Lucas c'est plus simple) n'en est pas moins passionnante.
    Une vraie descente aux enfers, où personne ne sera épargné et le lecteur bien secoué.
    Nuit blanche en perspective.

    26/12/2023 à 19:32 2

  • Les Fantômes de Kiev

    Cédric Bannel

    8/10 Du bon, mais un ton en dessous de L'Espion Français à mon avis.
    Le contexte historique (conflit Ukraine-Russie) est intéressant, l'action omniprésente, mais peut-être un peu trop.
    Les affrontements feutrés entre espions, laissent souvent la place à de vraies batailles rangées où les morts s'agglutimoncellent un peu trop pour être crédible.
    Des deux côtés ont fait souvent preuves de perspicacités étonnantes.
    Enfin Edgard cumule les qualités de 007, John Mclane, Ethan Hunt et d'un T800 réunis, qui force le respect.

    22/12/2023 à 21:50 5

  • Il était une fois la guerre

    Estelle Tharreau

    8/10 C'était bien parti pour un 9, tant j'étais happé par la lente dégringolade du soldat Braqui, finement esquissée par la très bonne plume d'Esthelle Tharreau, mais j'ai trouvé la vindicte de la population française autour de la déroute de ses soldats très exagérée.
    Un petit bémol dans les allers et retours dans le temps, dont la chronologie est parfois déroutante, pas de date en tête de chapitre, on se perd un peu.
    Je trouve également la fin un peu expédiée et pas dans l'esprit.
    Reste même un thriller psychologique passionnant.

    21/12/2023 à 22:46 5

  • Une Bonne Raison de mourir

    Arthur Caché

    6/10 Pour, des chapitres courts combiné à un scénario sans temps morts, le fond du sujet intéressant et lecture vite pliée.
    Contre, tout le reste. Une écriture sans relief, des personnages sans épaisseurs, un déroulé trop rapide, convenu avec tous les clichés et bons sentiments, bref sans surprises.

    14/12/2023 à 22:24 3

  • Toute la lumière que nous ne pouvons voir

    Anthony Doerr

    8/10 Mon premier Pulitzer !
    Une lecture (ou plutôt une écoute) agréable, mais ça manque de quelque chose pour vraiment me passionner.
    La première moitié est assez lente et pas sûr qu'en version lecture j'aurais poursuivi. La suite est plus accrocheuse, et puis on veut connaitre le destin de l'attachante Marie-Laure et de Werner le soldat.
    Au final, une fresque magnifique, qui traverse la guerre et se finit de jours, et finalement, on regrette quand ça se termine.

    06/12/2023 à 21:48 4

  • Deux nuits à Lisbonne

    Chris Pavone

    8/10 Lu juste avant les présélections du Prix PP 2023 et c'est pas mal du tout, même si au final j'en ai préféré d'autres.
    Une trame relativement classique, où les plus aguerris verront peut-être se dessiner le pourquoi du comment. Ceci dit, c'est quand même très bien fait, même si pendant un moment j'ai trouvé que l'auteur maintenait un peu artificiellement les mystères entourant cet enlèvement (un peu déflorés par Max ci-dessous).
    Néanmoins, le derniers tiers recèle pas mal de rebondissements plus difficiles à voir venir.
    8.5

    04/12/2023 à 21:53 5

  • Le Carré des indigents

    Hugues Pagan

    7/10 J'ai failli en arrêter l'écoute rapidement, parce que j'avais du mal avec le style. Hugues Pagan a d'incontestables qualités d'écrivain, mais parfois il en fait trop.
    Entre métaphores obscures et longues tirades poétiques qui ne veulent rien dire mais qui font jolies, je décroche.
    j'ai persévéré et fini par apprécier l'écriture (dans ses moments moins chargés) au service d'une histoire simple mais prenante dans toute sa noirceur (je me demande si moi aussi je n'écris pas n'importe quoi).
    A l'image de Polarbear, je trouve parfois le personnage de Schneider un peu trop caricatural. Les traits un peu trop forcis du flic désabusé (encore un), qui a tout vu, sombre, ténébreux, limite asocial.
    7.5

    30/11/2023 à 19:27 6

  • Le Présage

    Peter Farris

    9/10 Belle découverte pour moi que ce superbe roman noir, qui alterne présent et passé.
    Quand les souvenirs bien enfouis refont surface, c'est le présent qui se trouve bouleversé.
    Une belle écriture, beaucoup de finesse, de nostalgie et de tristesse, dans ce père au cerveau rongé par la maladie et dont les révélations seront terribles.
    Un petit regret pour la fin, très noire et brutale, j'en aurais bien repris 100 pages supplémentaires.

    22/11/2023 à 22:10 10

  • Le Bureau d'éclaircissement des destins

    Gaëlle Nohant

    9/10 Formidable roman, où la trame romanesque (magnifique) semble servir de support à la grande histoire (terrible).
    C'est passionnant, très intéressant et même une découverte pour moi qui ai beaucoup lu sur le sujet. (Et à chaque fois la même sidération).
    La version audio est excellente.
    Un petit regret toutefois devant le nombre important de personnages, cumulé au fait que l'on suit trois enquêtes, je me suis perdu dans le dernier tiers et ça m'a un peu gâché le final.
    A souligner le colossal travail de l'auteure, mais un bémol pour le titre du livre, un peu pompeux et pas du tout explicite.

    15/11/2023 à 22:15 6

  • De force

    Karine Giebel

    6/10 Ce roman a longtemps trainé sur ma table de nuit, il aurait du y rester.
    J'ai eu du mal à croire qu'il était écrit Karine Giebel, tant le style est mièvre et l'histoire sans trop de surprises.
    Une romance à deux balles, une midinette, un vilain, un père aux traits forcés, un garde du corps énigmatique.
    Un polar à l'eau de rose, qui heureusement se lit vite.
    Il faudra attendre les derniers chapitres pour retrouver toute la noirceur qui accompagne généralement ses romans.

    12/11/2023 à 21:46 1

  • L'Empire de la douleur : grandeur et décadence de la dynastie Sackler

    Patrick Radden Keefe

    7/10 Une enquête passionnante, mais un sacré pavé à avaler.
    Pas beaucoup de dialogues, pas vraiment un page-turner, mais c'est édifiant de voir comment sur trois générations, une famille a fait fortune (on parle de milliards de dollars), principalement avec un puissant anti-douleurs à base d'opioïdes.
    Grace à un forcing effréné auprès du corps médical sur le territoire des Etats-Unis, l'Oxycotin va envahir le quotidien de millions d'américains et déclencher une crise sanitaire sans précédent et causer la mort de plusieurs centaines de milliers d'américains du fait de son puissant pouvoir d'addiction.
    Plus étonnant, la famille sackler ne reconnaitra jamais ses torts, résistera à des dizaines d'enquêtes et de procès, sans jamais être vraiment inquiété.
    Il faut souligner l'impressionnant travail d'enquête, de recherche et d'interviews. il y a une trentaine de pages rien que pour lister les références.

    09/11/2023 à 22:30 2