mamboo

432 votes

  • L'Anomalie

    Hervé Le Tellier

    5/10 Les ingrédients, et notamment cette fameuse anomalie, sont très bons. Les personnages ont du potentiel. Mais le mélange est brouillon, la recette n’est pas au point. Je suis entièrement d’accord avec certains des commentaires précédents. Il y a toute une panoplie de personnages (bien trop à mon goût) et on ne fait que les survoler. Du coup, on ne se sent pas vraiment concerné par leur sort. Côté émotion, c’est vraiment l’encéphalogramme plat. A moins de lire le livre d’une traite, difficile de se rappeler qui est qui, et c’est assez frustrant. Certains passages — les tentatives d’explications de l’anomalie, l’aspect politique, puis religieux, le show télévisé, sont vraiment ennuyeux. Bref, loin d’être convaincu par ce Goncourt.

    11/11/2021 à 16:12 3

  • Putzi

    Thomas Snégaroff

    6/10 Roman historique intéressant, qui nous fait découvrir un personnage méconnu de la Seconde Guerre Mondiale, Putzi. Les faits sont très bien racontés, la lecture est accrocheuse, surtout pour ceux, comme moi, qui aiment en découvrir davantage sur cette époque effroyable. Mais — parce qu’il y a un mais, il faut bien avouer que l’histoire de Putzi est plus burlesque qu’autre chose. Je ne suis pas sûr que le personnage ait été assez intéressant pour en mériter un livre. Et c’est probablement pour ça qu’on n’en a jamais entendu parler, d’ailleurs. J’ai un peu de mal à comprendre en quoi il a vraiment aidé l’Amérique (d’ailleurs, cette partie du livre fait à peine vingt pages…). J’ai apprécié le livre, sans toutefois le trouver extraordinaire.

    13/10/2021 à 12:40 1

  • Il était deux fois

    Franck Thilliez

    9/10 Fantastique roman de Franck Thilliez, qui vient parfaitement s’imbriquer avec « Le manuscrit inachevé », telle une pièce de Tetris, nous faisant ainsi vivre une expérience littéraire phénoménale. Horrible sans jamais versé dans le surplus de sanguinolent, l’histoire est angoissante à souhait. De fil en aiguille, et un peu à la manière du film « Mémento », on remonte la piste de la disparition de Julie, douze ans auparavant, sans pouvoir imaginer un seul instant ce qui nous attend. On peut tout à fait lire « Il était deux fois » sans avoir ouvert « le manuscrit inachevé » : on comprendra l’essentiel de l’histoire. Cependant, on n’aura pas la petite cerise sur le gâteau. Celle qui nous fait nous poser mille questions sur la fin pour savoir si on a bien compris tous les tenants et aboutissements de ces deux romans. J’apprécie particulièrement les livres qui, une fois refermés, nous font encore cogiter longtemps, et celui-là en fait clairement parti. Et quand on a compris la prouesse de l’auteur et résolu ses différents casses-têtes, disséminés un peu partout, c’est assez jubilatoire. Bravo M. Thilliez pour cette petite merveille !

    10/10/2021 à 11:36 6

  • Le Manuscrit inachevé

    Franck Thilliez

    8/10 Initialement surtout attiré par « Il était deux fois », je n’ai commencé « le manuscrit inachevé » que pour être cohérent dans mes lectures. Mais finalement, j’ai bien fait car j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce récit. J’adore l’histoire d’un auteur qui écrit un livre sur un auteur, qui écrit lui même un livre sur une auteure… tout est imbriqué un peu à la « Inception », c’est à se retourner le cerveau ! Évidemment, il y a du suspens et des rebondissements quasiment à chaque fin de chapitre, mais ça, c’est presque banal avec M. Thilliez. Il est vrai que l’empathie à l’égard des personnages est limité, bien qu’ils ne soient pas détestables non plus (enfin, sauf les méchants…). Même si la violence est au cœur de ce roman, on ne tombe pas dans l’excès selon moi, car elle est plutôt suggérée, et Franck ne tombe pas dans la facilité des descriptions macabres à gogo comme le font parfois d’autres auteurs. Donc je n’ai eu pour ma part aucun problème avec ça. Par contre, c’est vrai qu’il y a quelques facilités, notamment avec l’amnésie, mais franchement rien de dramatique. Hâte de lire « Il était deux fois » maintenant.

    08/10/2021 à 13:33 7

  • La malédiction des trente deniers - tome 2, La porte d'Orphée

    Antoine Aubin, Jean Van Hamme

    8/10 Un second tome à la hauteur du premier, qui rappelle fortement Indiana Jones et sa quête de l’Arche Perdue. Les décors sont encore une fois très beaux, que ce soit en mer, sur l’île de Grèce ou dans la grotte pour la scène finale. L’action se mêle à l’histoire, avec en trame de fond un Olrick associé à des nazis barbares. Un réel plaisir de retrouver un tel niveau dans cette série, après plusieurs grosses déceptions.

    25/09/2021 à 14:39 2

  • La Malédiction des trente deniers - tome 1 : Le manuscrit de Nicodémus

    Chantal De Spiegeleer, René Sterne, Jean Van Hamme

    8/10 Un très bon premier tome de Blake et Mortimer. Un des meilleurs de ces dernières années. Le scénario, la quête des trente deniers reçus par Judas pour livrer le Christ aux romains, est passionnant. Les petits villages de Grèce sont très bien dessinés et nous mettent parfaitement dans l’ambiance. Vite, le tome 2 !

    17/09/2021 à 08:04 2

  • Le Cri du Moloch

    Christian Cailleaux, Jean Dufaux, Etienne Schréder

    4/10 Guère mieux que « L’Onde Septimus » (qu’il est toutefois mieux d’avoir lu avant, si l’on veut bien comprendre le tout). Il faut vraiment en finir avec la Marque Jaune maintenant, ça en devient ridicule. Une histoire d’extraterrestre complètement loufoque, loin d’être digne de nos deux héros. Tout est plat, sans émotions, du début à la fin. Même Olrick ne parvient pas à sauver ce désastre, en plus d’avoir un coup de crayon décevant.

    11/09/2021 à 09:41 1

  • À vous d'enquêter ! L'Affaire de l'amulette maudite

    Nicolas Trenti

    7/10 Mon deuxième « À vous d’enquêter », après « Le cadavre de l’East End ». On est cette fois plongé dans une atmosphère d’archéologie, avec le Louvre en toile de fond, ainsi qu’une vieille expédition en Égypte d’il y a 20 ans. Ambiance garantie. Encore une fois, il y a les priorités de l’enquête (identité du meurtrier, mobile, arme du crime…), mais aussi d’autres facettes de l’histoire à découvrir, plus secondaires. Et si les unes peuvent parfois être simples, comprendre tous les tenants et aboutissements s’avère vite assez compliqué dans le délai imparti. Je regrette juste le côté un peu trop aléatoire des pistes à suivre, car on choisit une piste plus par tentative (en croisant les doigts…) que par réel réflexion, dans la plupart des cas (dans la vraie vie, toutes seraient intéressantes à suivre, ou presque). Cependant, et même si pour moi ça n’égale pas un bon Escape Book en terme de distraction, on passe tout de même un très bon moment, le tout étant très bien pensé. Et bravo surtout pour l’innovation, ce n’est pas tous les jours qu’on lit un livre d’une telle originalité.

    05/09/2021 à 09:51 1

  • À vous d'enquêter ! Le Cadavre de l'East End

    Nicolas Trenti

    7/10 Je suis ravi de découvrir cette nouvelle collection, même si j’ai eu un peu de mal à rentrer dedans. Étant maintenant habitué au principe de l’escape book, j’avoue que la résolution d’énigmes et de casse-têtes m’a un peu manqué. Mais je comprends tout à fait que ce n’est pas le but recherché ici (eh puis, dans ce cas, je n’ai qu’à m’acheter d’autres escape book… Comment ça je les ai tous ? Ah mince…). Hormis ce détail, il y a autre chose qui m’a perturbé, c’est de ne faire « que » choisir les pistes, sans vraiment les créer moi-même. Celles-ci sont débloquées automatiquement au fil de l’eau, et il suffit de dire laquelle on souhaite emprunter. Du coup, je n’ai eu l’impression de ne faire que la moitié du travail d’enquêteur. Cela dit, après quelques minutes à regretter les deux points ci-dessus, j’ai finalement réussi à me prendre au jeu de cette enquête. On se rend d’ailleurs très vite compte qu’il y a plusieurs enquêtes dans l’enquête, et que l’on peut passer par plusieurs chemins (plus ou moins longs) pour un même résultat. Je regrette de n’avoir pas pris assez de notes (j’ai voulu aller trop vite !) et du coup je me suis un peu perdu à un moment. Au final, j’ai trouvé le meurtrier mais pas le mobile exact (je suis un enquêteur « intermédiaire »). Le tout est sacrément bien ficelé. Je me demande juste s’il ne serait pas judicieux d’indiquer la durée de chaque piste avant de la choisir. En effet, je me suis étonné à perdre des fois 3 ou 4 heures (fictives) sur quelque chose qui me semblait à la base assez rapide. Quant au comparateur d’indices, il m’a bien aidé et permet d’arriver à des conclusions irréfutables. Maintenant que je maîtrise mieux les règles et le principe, je pense que je vais encore mieux savourer le prochain : « L’affaire de l’amulette maudite ».

    28/08/2021 à 14:47 5

  • Une vérité si délicate

    John Le Carré

    7/10 Pour tout dire, j’ai failli abandonner après les 100 premières pages (le livre en comporte 330). Je n’ai pas réussi tout de suite à rentrer dans l’histoire. L’écriture de John Le Carré est compliquée, on passe du coq à l’âne, on mélange facilement les époques (d’ailleurs, on ne connait pas tout de suite la date à laquelle se déroule l’histoire), on ne comprend pas vraiment les tenants et aboutissants de l’intrigue... J’ai cru m’enfoncer dans un de ces romans politiques à mourir d’ennui… Puis, petit à petit, il a réussi à attiser ma curiosité, à me faire apprécier les personnages et l’ambiance de ce roman d’espionnage, à me faire sourire avec un humour bien dosé par-ci par-là, à tel point que j’ai fini par dévorer la suite et fin. Le final, justement, m’a très légèrement laissé sur ma faim, mais dans l’ensemble, l’impression global reste donc plutôt bonne pour ce premier Le Carré que je lis.

    15/08/2021 à 10:31 2

  • Central Park

    Guillaume Musso

    5/10 Un livre qui se lit très facilement, avec une histoire pas désagréable en soi. Je ne peux pas dire que je me sois ennuyé, cependant plusieurs éléments ne me font mettre que la moyenne. D’abord, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, et le coup de l’héroïne tête brûlée, j’en ai un peu ras le bol : ce n’est pas crédible, et ça amène un suspens presque artificiel (parce que forcément, ça ne se passe jamais comme elle le voudrait). Ensuite, le twist final ne m’a pas du tout convaincu. En fait je crois que je n’ai pas vraiment compris le pourquoi du comment. L’explication donnée ne semble être qu’un prétexte bien maigre à ce scénario alambiqué, tant et si bien que j’espère presque avoir raté quelque chose de plus profond. Et à ça on pourrait rajouter l’écriture simplette de l’auteur, la romance tombée de nul part, l’accumulation d’horribles déboires de son personnage, et enfin un titre très peu recherché et qui ne transpire vraiment pas l’âme du roman (d’ailleurs c’est le cas pour quasiment tous ses titres, d’une platitude à faire pâlir).

    13/08/2021 à 09:58 2

  • Demain

    Guillaume Musso

    6/10 C’est peut-être effectivement aussi mon meilleur Musso. Malgré tout, il faut bien avouer que l’histoire ne casse pas trois pattes à un canard : exploitation d’une faille temporelle assez intéressante (là, il me prend par les sentiments), mais traitée de manière plutôt classique, personnages avec qui j’ai toujours un peu de mal à totalement accrocher, et une fin finalement sans très grand suspens. On distille un peu d’action par-ci par-là, avec une touche de romanesque, et on a la recette d’un Guillaume Musso. On passe un agréable moment, mais le livre sera vite oublié pour ma part.

    09/08/2021 à 15:05 1

  • 7 ans après

    Guillaume Musso

    6/10 C’est mon deuxième Musso, et je dois dire qu’après la débâcle « Sauve-Moi », j’avais beaucoup d’appréhension. Au final, et même si ce n’est pas le livre du siècle (les deux intrigues sont plutôt très peu probables), on passe plutôt un bon moment de lecture. Ça se lit facilement (un peu trop des fois : écriture très simple et peu de personnages) et il y a suffisamment de suspens pour qu’on ait envie de connaitre le fin mot de l’histoire. Fin qui est toutefois un peu précipitée selon moi. Quant aux deux parents héros, et même si le père est assez détestable au début, on apprend finalement à les apprécier au fil de l’eau.

    14/07/2021 à 15:20

  • La Patience du Diable

    Maxime Chattam

    4/10 J’avais espoir que la patience du Diable relève le niveau par rapport à son prédécesseur, malheureusement, c’est encore pire. Il n’y a pas grand chose qui va dans ce livre… Entre une héroïne complètement « tête brûlée » qui veut tout faire toute seule (ça frise le ridicule), des dialogues répétitifs (entre Segnon et Vancker notamment) qui deviennent vite pénibles, un méchant que l’on voit venir à des kilomètres, un modus operandi assez loufoque, et finalement une histoire qui reprend énormément les thèmes de violence du premier volet, au point d’en être quasiment similaire (le livre aurait pu s’appeler la conjuration primitive 2)… tout ça fait que je n’ai pas, mais alors pas du tout, été embarqué. Ah, et j’oublie aussi que l’enquête n’avance ni grâce aux faits matériels, ni aux interrogatoires… mais juste à l’instinct de Ludivine : les indices lui viennent d’un coup, soit en dormant, soit en roulant… incroyable comme son subconscient est un bon enquêteur ! Dommage pour Maxime Chattam, qui est un auteur que j’apprécie beaucoup, mais ces deux livres sont vraiment une grosse déception. Et sans remonter forcément à sa trilogie du mal (exceptionnelle), préférez plutôt son livre suivant (« Que ta Volonté soit faite »), qui est à mon goût bien plus travaillé et crédible. Pas sûr que je me tente le dernier volet de la brigade SR de Paris.

    10/07/2021 à 15:19 2

  • La Conjuration primitive

    Maxime Chattam

    5/10 Je sors de trois lectures de Franck Thilliez (série Sharko/Hennebelle), et je dois avouer que la comparaison est malheureusement assez rude. Malgré une bonne première partie, avec un enquêteur que j’ai trouvé torturé mais cependant plutôt accrocheur, et un premier twist au tiers du livre vraiment inattendu, le reste n’a pas été à la hauteur. Déjà, je ne trouve pas Ludivine très charismatique, et je déplore son côté « chien fou » qui, en plus d’être moyennement réaliste, est un peu pénible. Ensuite, et sans en dire beaucoup plus, de crainte de spoiler la dernière partie, j’avoue avoir été totalement hermétique à cette conjuration primitive. Je n’ai pas non plus retrouvé le plaisir du recoupement de faits scientifiques avec la fiction, comme sait si bien le faire Thilliez. Enfin, l’imagination débordante des psychopathes pour torturer et tuer leur victime est vraiment « too much ». Il n’y a à mon avis pas besoin de tant d’originalité dans le crime et les délires, ni tant de descriptions sanguinolentes et macabres, pour prendre du plaisir à la lecture d’un polar. Quant à la fin, on se croirait dans un nanar à l’américaine. Du coup, je suis un peu déçu. J’enchaîne avec la patience du Diable parce que je l’ai sous la main et que j’ai malgré tout un espoir d’un meilleur niveau, mais c’est pour l’instant sans grande conviction.

    04/07/2021 à 14:04 5

  • Angor

    Franck Thilliez

    8/10 Avec Gataca, Atomka et Angor, c’est vraiment une belle série que nous a écrit M. Thilliez… Dans Angor, on retrouve une nouvelle fois une intrigue complexe, intelligente, construite avec soin, où plusieurs enquêtes se recoupent au milieu du roman pour n’en faire plus qu’une. Encore une fois, on ne parle pas d’un assassin à démasquer, ce serait trop banal… non, on comprend assez vite qu’on est plutôt sur un réseau de grande ampleur à démanteler, qui s’adonne à un trafic abominable. Il y a du suspens, du macabre, des voyages, un peu d’action aussi… que demander de plus ? On s’est également maintenant bien attaché à cette petite équipe du 36. Cela dit, c’est presque plutôt le premier tome des aventures de Thibault et Bellanger que le quatrième de celles de Hennebelle et Sharko, tant la gendarme et le chef d’équipe prennent largement le dessus sur nos héros habituels, l’une dans la première partie et l’autre dans la seconde. Même si ce n’est pas déplaisant car les personnages sont attachants, ça en reste un peu déstabilisant. Le lien avec un précédent roman sur la fin est assez surprenant mais ouvre des possibilité pour les prochains tomes, c’est intéressant. À voir ce que nous réserve la suite, comment il va développer ce lien, et surtout savoir si Sharko et Lucie vont revenir au tout premier plan.

    30/06/2021 à 07:16 4

  • Atomka

    Franck Thilliez

    8/10 Mon avis sur Atomka va être peu ou prou le même que celui sur Gataca. Le livre est encore une fois très bien documenté. Le nouveau thème abordé par Franck Thilliez, la radioactivité, est tout aussi passionnant. Les différents liens que tissent l’enquête tout au long de l’histoire sont vraiment surprenants, et à priori totalement décousus : meurtre d’un journaliste, faits divers remontant à plusieurs années, noyades, réanimation, disparition, enlèvement… et tout ça uniquement dans les premiers chapitres. Et le tout s’assemble parfaitement à la fin, avec des révélations finales dignes des plus grands méchants mégalomanes de James Bond. J’ai adoré. Mais encore une fois, les investigations parallèles de Sharko m’ont un peu dérouté, avec l’impression qu’on essaie de voler la vedette à l’enquête principale. Je n’y ai vu qu’un intérêt moyen. Ce petit bémol mis à part, on passe une nouvelle fois un excellent moment de lecture.

    25/06/2021 à 18:34 4

  • Gataca

    Franck Thilliez

    8/10 Je reprends la série Hennebelle & Sharko après une longue pause. Les personnages sont toujours aussi torturés, c’est même pire qu’avant. Mais c’est un réel plaisir de les retrouver. J’avoue que le travail documentaire dans ce roman est vraiment costaud, que ce soit sur la paléontologie, l’anthropologie ou encore la biologie, en particulier sur l’ADN. Le sujet, déjà intéressant à la base, est raconté de manière passionnante par Thilliez, le tout englobé dans une enquête policière étonnante, qui va nous emmener au fin fond de l’Amazonie, et qui ne laisse au lecteur que très peu de moments de répit pour souffler. Il m’a peut-être manqué un soupçon d’émotion pour me faire monter à 9/10 : les déboires personnels des héros, pourtant terribles, m’ont laissé quelque peu de marbre. J’ai également trouvé moyennement utile l’enquête parallèle de Manien sur Sharko. Cela dit, la fin augure du très bon pour la suite, et je vais me plonger sans plus tarder dans Atomka !

    20/06/2021 à 22:31 5

  • Le ver à soie

    J. K. Rowling

    6/10 J’apprécie toujours autant le personnage de Cormoran Strike. Celui-ci est toujours aussi bourru, mais c’est ce qui fait son charme. L’histoire, par contre, m’a moins happé que dans « l’appel du coucou ». Déjà, j’ai trouvé tous les protagonistes assez détestables. J’ai également eu de temps en temps un peu de mal à m’y retrouver parmi la multitude des suspects. Dommage aussi que l’histoire avec Robin n’évolue pas vraiment (bon, allez, un tout petit peu), par rapport au premier opus. Le final est bon, mais le chemin pour y arriver un peu laborieux : je me suis ennuyé à certains moments. Je n’ai pas non plus réussi à totalement m’immerger dans ce Londres enneigé. Cela étant dit, le duo Cormoran/Robin fonctionne à toujours bien, c’est probablement ce qui me fera continuer la série.

    30/05/2021 à 10:05

  • Crime en haute mer

    Nicolas Trenti

    9/10 C’est à n’en pas douter l’escape game le plus difficile de la collection. J’ai mis plusieurs heures à le finir, quelle galère ! Et pourtant, je commence à avoir l’habitude. Les énigmes sont toujours aussi plaisantes et coriaces (j’ai adoré celle des bouteilles et le casse-tête japonais), mais la vraie difficulté pour moi résidait cette fois dans les actions à réaliser. En effet, à plusieurs reprises, je partais dans une mauvaise direction, bûchais plusieurs minutes (heures ?) sur un problème que je n’avais finalement pas la possibilité de résoudre avant d’avoir trouver un autre indice. On nous guide très peu tout au long du livre, et on peut voir que ça élève tout de suite assez drastiquement le niveau de jeu ! À l’image de « Meurtre au manoir », l’histoire mêle escape et enquête, ce qui nous permet d’interagir avec les différents personnages, chose que j’apprécie particulièrement. L’ambiance enfin, sur ce grand voilier en pleine mer, est parfaite pour un huis-clos, et les dessins sont comme toujours très réussis pour s’en imprégner. Incroyable comme cette série sait se renouveler à chaque fois. Vivement le prochain !

    22/05/2021 à 09:58 3