L'Anomalie

10 votes

  • 5/10 Les ingrédients, et notamment cette fameuse anomalie, sont très bons. Les personnages ont du potentiel. Mais le mélange est brouillon, la recette n’est pas au point. Je suis entièrement d’accord avec certains des commentaires précédents. Il y a toute une panoplie de personnages (bien trop à mon goût) et on ne fait que les survoler. Du coup, on ne se sent pas vraiment concerné par leur sort. Côté émotion, c’est vraiment l’encéphalogramme plat. A moins de lire le livre d’une traite, difficile de se rappeler qui est qui, et c’est assez frustrant. Certains passages — les tentatives d’explications de l’anomalie, l’aspect politique, puis religieux, le show télévisé, sont vraiment ennuyeux. Bref, loin d’être convaincu par ce Goncourt.

    11/11/2021 à 16:12 mamboo (434 votes, 6.8/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Il y a vraiment de tout dans ce livre, dans cette histoire. Science, philosophie, amour, haine, religion, fiction, histoire vraie...
    7h passées avec cette anomalie qui a fait apparaître la nature humaine chez des personnages aussi différents que communs.
    Il fait réfléchir tout en divertissant.
    C'est humain, c'est intriguant, c'est clair, c'est profond.
    C'est mystérieux. C'est stimulant.
    Une simulation qui me restera en tête pendant encore longtemps. Et comme c'est ce que je recherche en toute lecture, si vous êtes comme moi (ou si vous êtes moi ! comprendront cette phrase ceux qui liront le livre), je vous le conseille vivement.

    23/05/2021 à 10:05 athanagor (264 votes, 7.8/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Quel plaisir de lire un Goncourt accessible, comme Au revoir là-haut" il y a quelques années et quel plaisir de voir, enfin, un roman avec une touche de fantastique, primé !
    Si la mise en place de l'intrigue est lente et longue, la suite, consacrée à "l'Anomalie" et à ses conséquences est au top. J'ai beaucoup aimé les choix narratifs proposés par l'auteur. C'est riche, varié et chaque situation est atypique. Certains personnages trouveront dans cette "anomalie" un second souffle de vie (n'est-ce pas Victor ?), d'autres, c'est carrément le contraire (n'est-ce pas monsieur le tueur à gages, Blake ?). Une histoire tragi-comique hyper intelligemment traitée avec des réflexions philosophiques, scientifiques et religieuses audacieuses et un peu complexes, parfois.
    Et en plus, peu de commentaires l'ont signalé, que ce livre est drôle ! J'ai franchement éclaté de rire plusieurs fois devant certains dialogues ou réflexions. Le président américain est impayable également !
    Alors pourquoi seulement 7 ? Parce que comme l'éditrice de Victor Miesel lui explique : "il y a trop de personnages dans ton roman, les lecteurs vont se perdre". Il y a effectivement trop de personnages dans celui d'Hervé Le Tellier et comme le livre est assez court, ils ont chacun peu de pages dédiées et donc pas le temps pour le lecteur de vraiment s'y attacher. D'autant que certains passages sont inutiles (la scène de sexe de Lucie par exemple).
    Alors finalement, c'est peut-être ce qui m'a le plus manqué dans ma lecture, l'émotion.
    Mais assurément, un roman à mettre entre toutes les mains !

    20/04/2021 à 09:29 Ironheart (653 votes, 7.5/10 de moyenne) 8

  • 7/10 Roman choral remarquablement bien écrit. On s'attache aux différents personnages, on a envie à chaque chapitre d'en apprendre plus sur eux, leurs histoires m'ont touchée et émue car le style de l'auteur est d'une parfaite maitrise : prix Goncourt oblige !
    Moins convaincue par les explication pseudo-scientifique et le côté métaphysique du roman...
    H. Le Tellier excelle dans la création de personnages, convaincants, complexes si profondément humain... on est dans la même cour que Jean D'Ormesson, Eric-Emmanuel Schmitt et oserais-je que Giono.
    Par contre, je lance un appel, qui peut m'expliquer la toute fin, la disposition des lettres sur la dernière page ? Je me suis longuement interrogée mais je n'ai pas compris...

    19/04/2021 à 15:05 Alice (270 votes, 7.5/10 de moyenne) 8

  • 7/10 Malgré quelques longueurs et quelques éléments téléphonés, j'ai apprécié ce prix Goncourt dont je n'attendais rien de précis. Pas étonnant qu'Hervé Le Tellier soit un oulipien confirmé car le roman tient de l'exercice de style par moments et malgré le côté casse-gueule que pouvait avoir son idée centrale, sujet de science-fiction intéressant, l'auteur s'en sort admirablement bien. Un agréable moment de lecture (d'écoute pour ma part) mais pas sûr qu'il m'en reste grand chose dans quelques années. Un choix intéressant que de voir un roman de "divertissement" salué par le jury de ce prestigieux prix littéraire.

    05/04/2021 à 16:47 Hoel (985 votes, 7.6/10 de moyenne) 6

  • 9/10 mon premier Goncourt! Et ma foi pas déçu, ce livre est richement écrit, le rythme est plaisant. J'avais peur du côté fantastique( qui n'est pas trop ma tasse de thé) mais en fait ça tient la route et l'auteur retombe sur ses pattes au final. Un petit bijou!

    18/02/2021 à 17:28 guimouts (327 votes, 7.9/10 de moyenne) 7

  • 9/10 Mon premier Goncourt .
    Ovni littéraire ou OLNI, ce roman est carrément génial. Les pages se tournent vite car on veut savoir ce qu’il se passe de si incroyable avec cet avion.
    L’histoire me rappelle des séries comme Lost ou Manifest, et nous fait nous interroger sur l’existence, la philosophie, la religion, la science,...
    N’ayez pas peur du mot Goncourt, le livre est largement abordable comme n’importe quel polar et se lit comme tel.
    A lire pour ce début d’année, vous passerez un super moment de lecture.

    24/01/2021 à 10:48 boumkoeur (153 votes, 8.4/10 de moyenne) 9

  • 8/10 Heureux de voir un roman d'anticipation devenir lauréat du Goncourt ! H. Le Tellier sait parfaitement donner corps à ses personnages dans la première partie du livre. Par la suite, l'auteur nous entraîne dans une aventure étonnante où se mêle théories scientifiques et considérations métaphysiques. Très abordable malgré son sujet, l'ensemble se révèle parfaitement structuré et son propos passionnant.

    06/01/2021 à 13:58 zonedead (417 votes, 7.4/10 de moyenne) 11

  • 7/10 N'ayant pas la prétention d'être un Grand Lecteur, mais plutôt une tendance monomaniaque, je ne pensais pas ( me ) relever ( de ) cette Anomalie, Prix Goncourt 2020...
    Bien que son postulat de départ emprunte beaucoup à la science-fiction, qui n'est pas franchement mon bol de chocolat, et par opposition à la virtualité d'éléments fantastiques, dont les ressorts demeureront volontiers obscurs en ce qui me concerne, la réalité des situations vécues par tous les protagonistes, et les implications qui découlent de cette incroyable situation sont traitées avec un tel brio, et un tel verbe, que la lecture de cette étrange histoire coule de source...
    J'ai, par moments, pensé au formidable " Replay " de Ken Grimwood, dans la potentialité exploitée, et développée, d'événements hautement improbables narrés à hauteur d'homme...
    Problématique religieuse, questionnement métaphysique, sujets de société, Le Tellier place son lecteur au centre de la Matrice ; si vous êtes prêts à vous y plonger, le voyage le ( se ) mérite...

    05/01/2021 à 18:15 jackbauer (618 votes, 7.1/10 de moyenne) 9

  • 8/10 Mon deuxième Goncourt après l'excellent "Au revoir la-haut" de Pierre Lemaitre.
    Pour celui ci, je suis mitigé. Évidemment c'est bien écrit et le postulat de départ est génial.
    Mais j'ai trouvé la mise en place un peu longue, les explications quand au pourquoi du comment, barbantes, à la limite, elles ne s'imposaient pas.
    Par contre, le reste, interrogations, interrogatoires, confrontations, épilogues, est beaucoup plus jubilatoire. Il y avait probablement matière à développer plus longuement.

    04/01/2021 à 21:37 charlice (224 votes, 7.7/10 de moyenne) 8