Il était deux fois

17 votes

  • 10/10 J'avais un genre littéraire préféré avec des auteurs de prédilections, incontournables. Je referme ce livre et je sais maintenant que j'ai un auteur préféré.
    Cette histoire montre à quel point Franck Thilliez est devenu un maître absolu dans le thriller scientifico-magique. Scientifique car, on le sait, il aime se sourcer auprès des médecins, des instituts, des professionnels de la santé pour nous faire découvrir des maladies ou des symptômes réels mais rares et en tisser une toile et une trame aux tournures inédites. Magique car il aime détourner notre attention pour mieux nous surprendre sur le tour final.

    Ce one-shot - en forme de suite - est tout bonnement exceptionnel. Remarquablement construit, aux rebondissements rapides, aux réponses précises, il signe ici un véritable chef d'oeuvre car il arrive à y imbriquer son précédent thriller en faisant en sorte qu'il devienne presque LA vraie réponse que nous attendions avec son final glaçant et suspendu.

    Quel pied ! Quelle horreur ! Quel plaisir ! Quelle atrocité !
    Du pur génie ! Je ne sais pas si Monsieur Thilliez est comme les protagonistes dérangés qu'il fait vivre dans ses thrillers, mais c'est un livre miroir avec mise en abyme permanente et dérangeante dont je sais une chose : ce genre restera longtemps à la main de Franck Thilliez et les autres devront vraiment s'accrocher pour le faire descendre de la plus haute marche de mon podium.

    26/07/2020 à 16:20 athanagor (242 votes, 7.8/10 de moyenne) 9

  • 9/10 une fois de plus Thilliez se surpasse! Je ne gardais que quelques souvenirs du Manuscrit inachevé et pourtant ce n'était pas gênant. Ayant lu les critiques avant, je me doutais qu'à un moment allait surgir un lien avec ce précédent roman. C'est rondement ficelé, un régal!

    23/07/2020 à 13:48 guimouts (273 votes, 8/10 de moyenne) 7

  • 9/10 Pour moi le meilleur de Thilliez, je ne sais pas ou cet auteur va chercher ces idées mais là on en a pour notre argent, seul petit bémol, la mémoire encore et encore la mémoire et la fin du livre en lecture inversée, c'est juste jubilatoire et inédit pour moi, Je ne sais pas si en écrivant le manuscrit inachevé , Franck Thilliez avait déjà en tête cette histoire mais chapeau et j'ai lu quelque part sur le net qu'un lecteur disait dans sa chronique que l'on avait de la chance en France d'avoir un auteur comme Franck Thilliez qui continue chaque année à nous sortir de bons thrillers , chronique qui n'est pas très éloignée de la mienne , je crois . Bravo car celui là restera en mémoire de pas mal de lecteurs qui ont de la mémoire .

    18/07/2020 à 22:08 terror77 (36 votes, 7.6/10 de moyenne) 10

  • 9/10 On a quand même de la chance en France d'avoir un auteur comme Franck Thilliez ....cocorico plutôt deux fois qu'une .
    Encore une excellente histoire ,il est quand même génial notre franckounet national ,il faut l'avouer.
    intrigue ciselée ,fausse piste permanente ,pas ou très peu d’invraisemblance ,suspens garanti ,il y a tout et on en redemande .
    Nickel ,rien à dire ,parfait et paf un 9 ....par 2 çà fait 18 ....soyons fou.
    vivement le suivant ou j' espère le retour de sharko ......

    16/07/2020 à 16:03 patoche77 (43 votes, 7.7/10 de moyenne) 10

  • 9/10 Encore du grand Thilliez!! Deux histoires imbriquées dans une ... impossible de comprendre la finesse de ce récit sans avoir lu le Manuscrit Inachevé... du grand art ! A lire absolument !!

    06/07/2020 à 10:13 Luzlïa (156 votes, 7.7/10 de moyenne) 7

  • 8/10 La mécanique est une nouvelle fois extrêmement bien huilée. Le roman se lit d'une traite.
    Ceci étant, j'avais lu Le Manuscrit inachevé il y a un certain temps maintenant. L'histoire ne m'avait pas hyper emballée, aussi n'en avais je que peu de souvenirs. Il est donc un peu frustrant de lire un roman qui fait référence à un livre dont on se souvient à peine. Certes, les rappels faits dans Il était deux fois, permettent de raviver qq souvenirs, mais bon...
    J'ai malgré tout trouvé le lien des deux romans assez épatant.
    Et puis, une seconde frustration, c'est de n'avoir résolu que partiellement l'énigme de la fin du livre, et de se poser des questions sur la quasi toute dernière phrase en se demandant si l'info donnée est importante ou pas (je fais référence à la Mercedes croisée à la fin...).
    En bref, un bon moment de lecture mais avec un sentiment d'inachevé (sans mauvais jeu de mots....)

    02/07/2020 à 07:52 calimero13 (698 votes, 7.4/10 de moyenne) 6

  • 9/10 A lire absolument après "Le Manuscrit inachevé" si on veut profiter complètement de l'imagination sans limites de Franck Thilliez.
    Deux histoires en forme de poupées gigognes qui vont vous régaler et vous donner mal à la tête.
    Ce n'est pas une suite à proprement parler, mais n'en lire qu'un, c'est passer à côté d'une expérience de lecture déroutante.

    28/06/2020 à 19:23 charlice (145 votes, 7.7/10 de moyenne) 12

  • 8/10 J'ai préféré d'autres romans de cet auteur - je me suis un peu perdue dans toutes les fausses pistes, indices et allusions au Manuscrit Inachevé - mais un très bon moment de lecture comme à chaque fois tout de même : n'hésitez pas!

    25/06/2020 à 07:33 woukou (65 votes, 7.1/10 de moyenne) 7

  • 7/10 Il y avait longtemps queue n’avais pas lu du Thilliez, c’est diablement efficace mais je trouve qu’il manque un petit truc quand même

    25/06/2020 à 05:46 tduvi (342 votes, 7.6/10 de moyenne) 2

  • 9/10 " Il était deux fois " : Thilliez, plutôt deux fois qu'une...
    Jusqu'où Franck Thilliez repoussera-t-il les limites de son art ?
    Même si sa lecture n'est pas fondamentale pour profiter de celui-ci, on ne peut faire l'impasse sur son Manuscrit Inachevé, si l'on veut prendre la pleine mesure de la titanesque manipulation à laquelle nous convie Franck Thilliez...
    Conte de la folie extraordinaire, si son histoire use parfois de ficelles grossièrement tressées, c'est pour mieux nous faire des nœuds au cerveau, et l'improbable récit de prendre une dimension arachnéenne, à partir du moment où le pont entre les deux livres est jeté...
    De toute manière, ici, la notion de plaisir s'affranchit de toute affaire de style ou de crédibilité ; l'aspect ludique prime, aussi bien du côté de l'auteur, que de celui du lecteur, quand l'écrivain gredin dissémine au fil des pages tant d'indices, et de private jokes, que s'échine à collecter un lecteur/enquêteur jamais rassasié...
    La magie opère alors, et c'est là, l'essence même du talent de Franck Thilliez : donner au lecteur le plaisir d'être partie prenante du roman, accéder à cette jubilatoire communion qui fait du lecteur un personnage à part entière...

    23/06/2020 à 21:11 jackbauer (562 votes, 7.1/10 de moyenne) 11

  • 9/10 C'est fluide, c'est captivant, c'est du Thilliez !! Livre lu en 2j, le top et on en redemande ++

    23/06/2020 à 20:49 jasonkite (180 votes, 7/10 de moyenne) 7

  • 10/10 Je m’interrogeais à la fin du Manuscrit Inachevé sur la valeur de ce roman. A la lecture de cet inattendu Il était deux fois on se rend compte qu’il s’agit là d’un dyptique phénoménal, d’une ambition folle.
    Je recommande vraiment la lecture dans l’ordre des deux romans pour saisir pleinement la puissance du travail de l’auteur.

    20/06/2020 à 16:43 FatPat (32 votes, 6.4/10 de moyenne) 11

  • 9/10 Thilliez est un génie pour ce qui est de la construction de son intrigue, découpée tel un puzzle dont les pièces ont été placées dans une poupée russe. Au lecteur de se creuser les méninges pour remettre tout en place. Diablement efficace. Attention, pour moi il ne s'agit pas d'un roman indépendant et pour apprécier pleinement ce récit, il faut absolument avoir lu "Le manuscrit inachevé".

    17/06/2020 à 08:53 LeoLabs (256 votes, 7.4/10 de moyenne) 9

  • 10/10 « Je te retrouverai, Julie. Je te jure que je te retrouverai. » Telle est la promesse que Gabriel a faite à sa fille disparue. C’est a priori sans compte sur cet accident de mémoire qui va le priver de douze années de souvenirs d’enquête et de traque. Il va devoir tout recommencer ce père qui a quitté les Alpes pour Lille … pourquoi ? Sa mère le sait peut-être, mais lui a vraiment oublié. Il va refaire connaissance avec ses anciens collègues, son ancien coéquipier qu’il a agressé, son ex-épouse.
    Franck Thilliez fidèle à ses thèmes de prédilection nous entraîne dans une histoire complexe, qui pourrait voir sa conclusion lors de la découverte du « corbeau » qui harcèle notamment la mère de Julie et qui détient des collections bizarres. En fait on ne sait pas à ce moment de l’histoire que le roman n’est pas un one-shot mais … la suite du Manuscrit inachevé ! Oui lecteurs, ressortez votre exemplaire de votre bibliothèque, sinon commandez-le de suite pour enchainer la lecture après les 548 pages que vous tenez entre vos mains. Rassurez-vous néanmoins, les rappels sont suffisamment explicites pour ne pas vous perdre.
    Des personnages hors du commun, meurtris pour certains, qui n’ont pas mené leurs deuils à terme et surtout une bande de pervers qui s’affichent « artistes » pour mieux couvrir leurs trafics. Ajoutez des paysages grandioses ou des friches sordides et une curiosité saisonnière et migratoire avec ces chutes d’étourneaux qui évoquent Hitchcock.
    On sait aussi que l’auteur est joueur, il aime défier ses lecteurs et la fin ce cru 2020 vous réservera encore des surprises avec pas moins de 15 pages manuscrites qui devraient vous révéler les secrets du manuscrit enfin achevé … là on voit vraiment que c’est du Thilliez, du Thilliez comme on aime !

    Une construction complexe liée au sujet et au personnage de Gabriel qui « n’a pas toute sa tête », du moins tous ses souvenirs et se démène à réapprendre notamment les technologies nouvelles, qui rencontre plutôt la bienveillance de la part des victimes collatérales dans le Nord et en Belgique. Une approche de l’art ultime dont l’objet est bien contestable mais néanmoins le fruit l’un snobisme latent. Pas de Sharko ni Henebelle cette année, vous l’aurez compris mais un certain Bernard Minier en guest-star, pour une brève apparition !
    Enfin, si vous voulez parfaire votre pratique de la science de DK, vous lirez avec plaisir le roman de la série l’embaumeur, trop vite disparu des rayons pour cause de faillite de son éditeur, La piste aux étoiles de Nicolas Lebel.
    Du plaisir de lecteur à l’état pur !

    12/06/2020 à 10:02 Dany33 (476 votes, 7.9/10 de moyenne) 8

  • 10/10 Il était deux fois, une claque ! À la fin de ma chronique consacrée au Manuscrit Inachevé, je terminais par :
    "Lance "abracadabra" Franck, illumine-nous !"
    Je crois que je commencerai ma chronique d'Il était une fois par cette même phrase.
    Un nouveau cadeau pour ses fans et pour les lecteurs curieux.
    Pour moi, il est préférable de lire le Manuscrit avant celui-ci.
    Foncez !

    07/06/2020 à 13:36 Fredo (977 votes, 7.9/10 de moyenne) 10

  • 10/10 Maitre Thilliez, ce génie, ce magicien : ABRACADABRA !!!
    Il faut avoir lu le Manuscrit Inachevé pour apprécier l'apothéose d'Il était deux fois. Bien sûr qu'Il était deux fois peut se lire en one shot, mais Thilliez donne une dimension absolument dingue avec l'ombre du Manuscrit Inachevé ... qui s'achève dans celui-là (et déjà j'en dis trop).
    Thilliez est dément, talentueux, excellent dans la dissimulation au grand jour, parfait orfèvre littéraire, je n'ai jamais lu rien de tel dans une construction qui prend 2 livres alors même qu'ils ne détiennent pas les memes protagonistes !
    Julie, la fille de Gabriel, membre de la PJ, a été kidnappée à Sagas, non loin de leur domicile. Alors qu'il suit l'enquête de sa disparition, il se retrouve après une nuit de sommeil perturbé, 10 ans plus tard. 10 ans d'amnésie. Que s'est il passé ? Il n'est plus le bienvenue à Sagas, il découvre avoir divorcé, et surtout, l’enquête n'a pas abouti et la disparition est classée. Pourtant, il semblerait que son choc neurologique conduisant à son amnésie ait été provoqué par une trop grande émotion : était il sur une piste ? Arrivera t il à convaincre son ex-collègue et ami de réouvrir l'enquete ? Ce tortueux bouquin est absolument génial. A lire d'urgence, après avoir lu ou relu le Manuscrit Inachevé...

    05/06/2020 à 13:04 clemence (302 votes, 7.7/10 de moyenne) 12

  • 8/10 En matière de mise en place, et de mise en situation, Franck Thilliez est plus que diabolique. C'est comme si, grand lecteur lui-aussi, il voulait sans cesse relancer l'intérêt de celui qui ouvre l'un de ses livres. Et Dieu, ou plutôt Diable, il y réussit. Avec ce one-shot qui fait pourtant écho dans sa 2ème partie à l'un de ses précédents romans (Le Manuscrit Inachevé, que je n'ai pas lu, mais rassurez-vous, cela ne nuit aucunement à la découverte de celui-ci), l'écrivain nordiste brasse tous les thèmes qui lui sont chers, quitte à vous envoyer sur quelques fausses pistes et à ne pas livrer toutes les clés de certains phénomènes étranges qui viennent émailler cette histoire. Vous y trouverez donc du fantastique, du confinement, des lieux étranges et sordides, des personnages abjects, mais aussi des clins d'oeil à Bernard Minier (l'auteur de Glacé qui sort ces jours-ci... La Vallée), des allusions à Stephen King et quelques-unes de ses obsessions, comme un certain cygne noir. Ultra-efficace, fignolé avec un duo d'enquêteurs forcés de travailler ensemble malgré eux, ce nouveau roman vous brûlera vite les doigts. S'il y avait un bémol à signaler, c'est que la fin, si elle s'avère surprenante (et tant mieux !), s'emballe tellement vite que le ou les méchants restent un peu désincarnés, trop in-humains d'une certaine façon.

    02/06/2020 à 00:38 Mephisto (184 votes, 7.2/10 de moyenne) 12