Fredo

948 votes

  • 22/11/63

    Stephen King

    10/10 Si vous n'aviez qu'un roman à lire de Stephen King, ça serait celui-ci.
    Si vous n'aviez qu'un roman à lire également.

    28/03/2013 à 18:57

  • Arrive un vagabond

    Robert Goolrick

    10/10 Gorge serrée, larmes aux yeux, comme si l'on venait de nous égratigner le cœur. Les dernières pages du roman de Robert Goolrick sont bouleversantes et marquantes, à l'image d'une montée en puissance qui prend son élan dès les premières pages du livre. On y respire les premières flagrances d'une mélancolie et d'une passion enivrante, qui va de fil en aiguille nous oppresser. Ce parfum ne nous quittera jamais et il persistera au-delà de notre lecture. Ces trois mots, arrive un vagabond, sont le point de départ d'une histoire retentissante, le moment où les choses semblent encore figées. Comme dans une histoire racontée oralement, c'est le moment où l'on prend une grande respiration avant d'aborder l'un des éléments déterminant de l'histoire. Comme une ponctuation dans la présentation du cadre. L'arrivée de l'incarnation du destin. Le Destin de Brownsburg, avec deux valises. Comme dans ses précédents livres, Robert Goolrick évoque le romantisme et la poésie des choses simples avec des mots simples. Une écriture qui devient partition, où chaque mot devient une note. Une symphonie à la fois magique et tragique, qui délivre dans sa dernière partie un crescendo, une montée orchestrale qui va tout souffler sur son passage, brutalement s'arrêter en nous laissant groggy, sonné, et seul.

    06/10/2014 à 18:49 6

  • Banco

    Henri Charrière

    10/10 Une superbe suite qui nous permet de suivre les pérégrinations de Charrière après le bagne!
    La vie!

    03/04/2006 à 16:46

  • Carter contre le Diable

    Glen David Gold

    10/10 Quel claque, quel plaisir, c'est savoureux, c'est génial, c'est à lire d'urgence !!!

    11/06/2006 à 20:30 1

  • Dead Zone

    Stephen King

    10/10 C'est le genre de lecture qui ne me laisse pas insensible. Cette histoire me hante encore...

    06/03/2006 à 23:47 2

  • Des fauves et des hommes

    Patrick Graham

    10/10 Magnifique ! Patrick Graham nous embarque dans une odyssée, une fresque qui devient une déclaration d'amour aux classiques de la littérature américaine. Sid et Carson rentrent dans le panthéon des personnages qui nous touchent au cœur par leur humanité et qui ne nous quittent plus après avoir tourné la dernière page. Du très très grand Graham.

    23/09/2012 à 15:05 2

  • Double assassinat dans la rue Morgue

    Edgar Allan Poe

    10/10 Certainement le premier polar que j'ai eu l'occasion de lire. Une révélation.

    01/06/2006 à 02:09 3

  • Druide

    Olivier Peru

    10/10 Druide éclipse la concurrence du genre, en mêlant dans un univers fantasy, thriller et onirisme qui font écho à des romans références tels que Le Nom de la Rose ou La Compagnie des Menteurs de Karen Maitland. Un nouvel auteur de romans à découvrir d'urgence !

    14/12/2010 à 14:36

  • Féroces

    Robert Goolrick

    10/10 Si Robert Goolrick n'avait pas été romancier, il aurait été peintre. Son roman Féroces aurait pu être un triptyque. Chaque partie du tableau correspondant à une partie de Féroces. Il aurait dépeint dans le premier un cadre idéal et bourgeois. Il aurait fait ressortir les couleurs vives des parures et des différentes toilettes de ces dames. Il aurait joué du pinceau pour donner vie aux panaches de fumée qui s'échappent des cigarettes de ces messieurs. Dans le deuxième, il aurait commencé à glisser quelques signes précurseurs du drame à venir, en jouant avec les flammes de l'âtre de la cheminée et la couleur ambrée du contenu des verres. Il aurait glissé un peu de rouge çà et là, via des fruits, ou la draperie d'un rideau.
    Et puis au fur et à mesure, on commencerait à voir disparaître quelques sourires, à remarquer que le ciel est de moins en moins bleu et que les ombres deviennent de plus en plus menaçantes. Pour finalement arriver à la dernière partie du triptyque, empreinte de solitude, de terreur, et de sang. Et puis, on retrouverait un semblant de lumière dans la signature de l'artiste, venant mettre un point final à l'œuvre. Une signature qui évoque un écho ...
    On l'accompagne donc dans un récit qui va devenir de plus en plus noir et sombre, peuplé de petites touches de rouge. De celui de la tomate dont la chair s'ouvre aussi tendrement que la peau des poignets. Toujours comme ce peintre qui dissémine quelques touches de vie dans un récit qu'effleure à de multiples reprises le spectre de la mort.

    07/08/2015 à 23:30 5

  • From Hell

    Eddie Campbell, Alan Moore

    10/10 Un chef d'oeuvre d'Alan Moore, consacré à Jack l'Eventreur. Le style particulier de Campbell se prête à merveille à cette histoire, ne vous laissez donc pas détourner par un dessin noir et blanc au trait assez haché.

    27/05/2007 à 20:38 1

  • Julius Winsome

    Gerard Donovan

    10/10 Un petit chef d'œuvre, rien que ça. Simple, efficace, envoutant ... Le destin de Julius Winsome ne vous laissera pas indifférent. Une bouffée d'oxygène littéraire entre deux thrillers. Un roman à lire et à relire. Je suis sous le charme !

    08/07/2009 à 15:31 2

  • L'Homme qui Disparaît

    Jeffery Deaver

    10/10 Encore un très très très bon opus! C'est en fait Jeffery Deaver le véritable prestidigitateur dans cette histoire...

    12/06/2006 à 01:17

  • L'Île du Point Némo

    Jean-Marie Blas de Roblès

    10/10 Réjouissant ! De la première à la dernière page, ce livre n'est que du plaisir. A la fois hommage, exercice de style et réinvention, Jean-Marie Blas de Roblès ouvre une porte vers le merveilleux et nous conduit dans un voyage captivant et euphorisant. Un coup de maitre qui donne très envie d'explorer la bibliographie de cet auteur.

    01/11/2014 à 09:41 3

  • La Ligne verte

    Stephen King

    10/10 J'ai eu la chance de lire les 6 épisodes en direct : il fallait attendre 1 mois pour lire la suite de chaque partie, et c'était terrible !

    20/04/2006 à 01:54 2

  • La Quête

    Robert Lyndon

    10/10 Ambitieux ce premier roman de Robert Lyndon. Une Quête qui devient également très vite celle du lecteur. C'est passionnant de bout en bout, les personnages sont très très attachants, on a le cœur lourd en tournant les dernières pages. Une lecture que je recommande vivement.

    18/09/2013 à 09:59 7

  • La Tour Sombre, t.7 : La Tour Sombre

    Stephen King

    10/10 J'ai rarement pris autant de plaisir à lire un livre aussi attendu que ça. La Tour Sombre est une oeuvre magistrale dans la bibliographie de King. C'est un conte philosophique qui reste dans le coeur de son lecteur. Rarement une histoire m'a autant touché. L'épaisseur des livres ne doit pas vous rebuter.

    19/02/2007 à 14:10

  • Le Fléau

    Stephen King

    10/10 un indispensable dans l'oeuvre de King. Enorme dans tout les sens du terme.

    21/06/2005 à 01:45 1

  • Le Piège de l'Architecte

    Lincoln Child, Douglas Preston

    10/10 10/10, j'ai A DO RE ! passionnant du début à la fin, c'est LE roman qui m'a fait mettre mon nez dans l'Histoire des codes secrets !

    12/05/2005 à 01:33 1

  • Le Prestige

    Christopher Priest

    10/10 Il mérite le 10, tellement c'est bien écrit et tellement Priest laisse son lecteur découvrir certains éléments, sans avoir à baliser son roman de signaux genre "attention il se passe un truc important là!"
    Un roman dont la magie de l'histoire vous surprendra autant que la magie des tours !!

    27/11/2006 à 21:41 3

  • Le Texas en automne

    R.J. Ellory

    10/10 En 25 pages, Le Texas en automne parvient à condenser ce qui fait le succès, le terreau des romans de RJ Ellory.
    Avec Seul le silence, on savait que l'auteur prenait plaisir à mêler le noir, la poésie, le lyrisme et de lier ces ingrédients pour nous conter une troublante histoire d'amour.
    Avec Vendetta et Les Anonymes, il démontrait son savoir faire en intégrant son intrigue dans des faits marquants de l'histoire.
    Le Texas en automne, c'est toutes ces choses à la fois. Le combat des ténèbres et de la lumière, à l'image de ces deux points de vue qui alternent presque de manière syncopale, pour nous faire franchir ce mur très fin qui nous sépare du divin.
    Cette nouvelle est une véritable petit gourmandise aigre-douce qui ne laissera aucun lecteur indifférent. De quoi avoir définitivement une douce foi dans les anges ...

    26/06/2011 à 19:00 2