Jean-Marie Blas de Roblès

1954

Né en 1954 à Sidi-Bel-Abbès, puis ballotté en Camargue, à Rouen et dans les Vosges après le rapatriement des Français d’Algérie, Jean-Marie Blas de Roblès passe son adolescence dans le Var.
Études de philosophie à la Sorbonne, d’histoire au Collège de France, régates au long cours en Méditerranée.
En poste au Brésil comme enseignant et directeur de la Maison de la Culture Française à l’Université de Fortaleza, il reçoit le prix de la nouvelle de l’Académie Française pour son recueil La Mémoire de riz (1982).
Transfert en Chine Populaire : premiers cours sur Sartre et Roland Barthes jamais donnés à l’Université de Tien-Tsin (Tianjin), à la fin de la Révolution Culturelle ; La Mémoire de riz est traduite en chinois et en tchèque.
Parution de l’Impudeur des choses, son premier roman (1987).
Après un séjour au Tibet, il rejoint sa nouvelle affectation à l’Université de Palerme en empruntant le Transsibérien.
Un deuxième roman, Le Rituel des dunes, paraît en 1989.
C’est à Taïwan (Alliance Française de Taipei) qu’il commence son monumental troisième roman, Là où les tigres sont chez eux (Zulma, 2008 ; Prix du Roman Fnac, Prix Giono et Prix Médicis 2008), et abandonne l’enseignement pour se dédier à l’écriture.
Voyages au Pérou, au Yémen et en Indonésie.
À partir de 1990 publication d’essais ou de textes poétiques en revues – notamment dans le Mâche-Laurier (2006) –, et de Méduse en son miroir (2008) chez Mare Nostrum.
Membre de la Mission Archéologique Française en Libye depuis 1986, il a participé chaque été aux fouilles sous-marines d’Apollonia de Cyrénaïque, de Leptis Magna et de Sabratha en Tripolitaine ; il dirige actuellement la collection Archéologies qu’il a créée chez Edisud et où il a publié plusieurs ouvrages de vulgarisation.
Dans le même cadre d’activités, il est aussi responsable de rédaction de la revue Aouras, consacrée à la recherche archéologique sur l’Aurès antique.

Son nouveau roman, L'île du Point Némo (Zulma, 2014), sélectionné pour le Prix du Roman Fnac, est un roman d’aventures total, tourbillonnaire, conquérant, véritable machinerie de l’imaginaire où s’entrecroisent et se percutent tous les codes romanesques, la littérature populaire, entre passé historique et projection dans le futur, nos hantises programmées et nos rêves d’échappées irrépressibles.
Avec une ironie abrasive, ce roman-tsunami emporte toutes les constructions réalistes habituelles et ouvre d’extraordinaires horizons de fiction. Cette folle équipée romanesque est aussi la plus piquante réflexion sur l’art littéraire, doublée d’une critique radicale des idéologies et de la gouvernance anonyme, tentaculaire, qui nous aliène jusque dans notre intimité.

http://blasderobles.fr/ | http://www.zulma.fr/auteur-jean-marie-blas-de-robles-318.html |

Proposer des corrections