Horatio

268 votes

  • 1275 âmes

    Jim Thompson

    9/10 Un roman sans complaisance envers le genre humain, très noir et en même temps très drôle. La méthode du shérif Corey est jubilatoire, lui qui n'est pour ses administrés qu'un abruti fini, un lâche doublé d'un paresseux de compétition. Et pourtant... Thompson, impitoyable, nous régale avec des personnages effrayants, dégoulinants de désirs abjects, de bêtise, de lâcheté et de violence.

    08/10/2010 à 20:42 3

  • 1974

    David Peace

    8/10 Dans le style coup de poing, je crois qu'on tient un vainqueur avec cette véritable descente aux enfers. L'ambiance est écrasante dès les premières pages et le roman se radicalise au fil des chapitres pour devenir un cauchemar éveillé dans sa dernière partie. Le côté "brut de noir" du roman et son écriture particulière ne m'ont pas dérangé, pas plus que le refus de l'auteur d'entretenir le suspense. Par contre, le chaos qui envahit l'esprit du personnage principal - et qui permet d'une certaine façon au roman d'être aussi fort - m'a rendu la lecture très difficile. Un grand roman, pas loin de l'excellence.

    20/03/2011 à 21:38 5

  • 22/11/63

    Stephen King

    7/10 Quel roman étrange... Si certains passages sont magiques, d'autres sont incroyablement longuets (les chapitres consacrés à la surveillance de Lee Harvey Oswald décrochent la timbale dans ce registre). L'histoire d'amour est belle, mais parfois niaiseuse et convenue à un point qu'il est difficile d'imaginer. L'idée initiale est astucieuse (les harmoniques !), mais en réalité elle n'est quasiment jamais exploitée, et jamais à son plein potentiel ; il faut attendre la dernière centaine de pages pour avoir un bref aperçu de ce que ça aurait pu donner. Alors je sais bien que ce n'était pas le but de l'auteur, que l'intérêt est ailleurs, et c'est en partie vrai, mais... Heureusement, le King est un conteur de génie qui rendrait sans doute passionnante la lecture du bottin.

    26/10/2016 à 09:24 2

  • 3 heures 10 pour Yuma

    Elmore Leonard

    8/10 Deuxième volume de l'intégrale des nouvelles western d'Elmore Leonard, je le trouve légèrement supérieur à Médecine apache, sans doute du fait d'une plus grande variété : ici il n'est plus seulement question d'apaches, mais aussi de braqueurs de banques, de chasseurs de bisons, d'espions sudistes, etc. Pour le reste, on retrouve toujours l'écriture très rythmée de Leonard ainsi que sa faculté à rendre palpable la rudesse de l'Ouest et de ses habitants.

    31/10/2010 à 14:47

  • 80 millions de voyeurs

    Ed McBain

    7/10 Pas la meilleure des enquêtes du 87ème District, loin de là, mais un roman sympathique et bien tourné. Comme à son habitude, McBain a particulièrement soigné les dialogues et les réparties entre les inspecteurs sont savoureuses.

    16/05/2011 à 18:40

  • À la bonne heure

    Ed McBain

    6/10 Une bonne enquête une fois encore, qui voit les policiers du 87ème totalement dépassés par un adversaire machiavélique et malchanceux en même temps, qui reviendra à de multiples reprises par la suite. Pas le meilleur épisode de la série mais plaisant tout de même, d'autant que la deuxième partie du livre glisse pour une fois vers le spectaculaire.

    04/01/2011 à 12:47

  • Adieu cousine...

    Ed McBain

    5/10 Ed McBain n'a pas été inspiré sur ce coup-là : une affaire sordide et surtout convenue, un tempo mollasson et des personnages pas très fouillés. Toute une partie du livre se compose d'extraits d'un journal intime, et c'est looong. De plus, la vie du commissariat est curieusement presque absente alors que c'est une des forces de la série, et les agents habituels se contentent d'être en retrait. Sur plus de cinquante romans du 87ème District, je peux comprendre que l'inspiration et l'envie ne soient pas là tout le temps...

    28/09/2011 à 20:01

  • American Death Trip

    James Ellroy

    8/10 Un peu moins bon qu'American Tabloid, ce deuxième volet reste néanmoins efficace, en grande partie grâce à sa galerie de personnages. Deux bémols : j'ai eu l'impression que le récit s'éparpillait et finissait par se déliter au fil du roman, et Ellroy abuse tellement de ses tics de langage qu'ils en deviennent redondants et perdent de leur force.

    23/11/2013 à 11:52

  • American Tabloid

    James Ellroy

    9/10 Le mix entre le polar et l'Histoire fonctionne très bien, au point qu'on en finit par ne plus savoir où se situe la frontière entre la réalité et la fiction. Le style d'Ellroy est toujours aussi efficace, même si je trouve que certains excès sont préjudiciables à la force de son récit, au contraire de certains titres antérieurs (Le Grand Nulle Part, L.A. Confidential), mieux maîtrisés de ce point de vue. Enfin, les personnages sont magnifiques, complexes et torturés. Bref, un très grand polar.

    30/10/2013 à 10:27 3

  • Après le trépas

    Ed McBain

    8/10 Une seule enquête dans ce court roman, mais intrigante et bien tournée. Comme d'habitude, la vie privée des inspecteurs trouve tout naturellement sa place au milieu des affaires criminelles, et ici c'est Bert Kling qui s'y colle. À force de développer sa série, McBain a fini par éliminer roman après roman les petites "scories" qui parasitaient les premiers épisodes et trouver un style et une approche qui conviennent parfaitement : d'une copie un peu maladroite des classiques du roman noir (Du balai !) il est parvenu à développer une tonalité bien à lui, mélange d'humour et de fatalisme, avec un souci du détail poussé à l'extrême et une finesse imparable pour camper ses personnages.

    05/07/2011 à 09:25

  • Archives sur Sherlock Holmes

    Arthur Conan Doyle

    8/10 Encore de très bonnes nouvelles dans ce recueil, variées et bien construites. Malgré les années, les enquêtes de Sherlock Holmes restent une valeur sûre.

    10/02/2011 à 07:28

  • Argent facile

    Donald Westlake

    7/10 À partir d'une excellente idée de départ, Westlake enchaîne les rebondissements avec l'humour irrésistible qu'on lui connaît. Néanmoins, je trouve que le roman subit parfois de petites baisses de rythme inhabituelles chez lui, raison pour laquelle je me contenterais d'un 7. Argent facile reste vraiment bon tout de même, pas de quoi fouetter un chat et bouder son plaisir non plus.

    15/03/2011 à 11:14 1

  • Au pire, qu'est-ce qu'on risque ?

    Donald Westlake

    8/10 Donald Westlake projette encore une fois Dortmunder, son cambrioleur malchanceux, dans une aventure incroyable. Bons mots, humour absurde, sous-entendus complices et personnages déjantés se multiplient en même temps que les casses, et avec le même bonheur. Inventif et drôle, tout simplement brillant.

    02/03/2011 à 11:42

  • Baltimore

    David Simon

    8/10 David Simon nous entraîne ici dans l'univers des inspecteurs de la Criminelle de Baltimore, à la fin des années 80. Des meurtres d'enfants aux règlements de compte entre dealers, la plupart des crimes sont sordides, et les flics chargés de ces affaires se sentent souvent démunis. Lorsqu'ils trouvent un coupable (ce qui n'est pas évident quand la plupart des témoins refusent de parler), il leur faut encore amasser des preuves en vue du procès, à une époque où on est très loin des Experts. Simon décrit le quotidien du métier de policier dans ces années-là, entre racisme, frustrations et petites victoires. Une pépite pour les lecteurs qui apprécient le "police procedural", à la manière d'un 87ème District. Certaines digressions ralentissent un peu le rythme, mais les presque 1000 pages se lisent à vitesse grand V tout de même.

    14/04/2014 à 20:28 1

  • Bazaar

    Stephen King

    7/10 Bazaar est un bon livre de Stephen King c'est certain, mais sans qu'il atteigne des sommets non plus. Comme toujours avec cet auteur les personnages sont très travaillés et l'intrigue est astucieuse, mais le récit s'étire un peu trop, et surtout on retrouve le même enchaînement d'actions pendant tout le livre (ceux qui l'ont lu verront de suite de quoi je parle). Bref c'est plaisant à lire, parfois intense, mais King a écrit beaucoup mieux.

    06/01/2018 à 17:44 3

  • Beyrouth - Miami

    Elmore Leonard

    8/10 Suite de Pronto, Beyrouth - Miami est peut-être un peu plus enlevé (pas de voyage en pays étranger ici, on flingue essentiellement en Floride), mais surtout moins balisé. On retrouve en effet les survivants de Pronto, cette fois opposés à un trio de bras cassés bien typés, mais aussi une medium aux dons étranges qui apporte un côté "introspectif" à cette histoire, complètement farfelue par ailleurs (c'est un Elmore Leonard quand même). Sous couvert de grosse blague musclée, des thématiques plus profondes sont abordées par ce biais et il flotte dans ce polar un léger parfum doux-amer qui n'est pas pour me déplaire.

    03/05/2018 à 09:01 4

  • Blaireau se cache

    Tony Hillerman

    8/10 Une enquête intéressante, sur un rythme nonchalant qui semble aller de pair avec les immenses solitudes des Four Corners. Les personnages principaux, très fouillés, constituent une bonne part de l'intérêt du roman.

    28/11/2010 à 12:13

  • Branle-bas au 87

    Ed McBain

    7/10 Un roman qui se laisse suivre, et qui a pour thème une guerre des gangs dans une banlieue d'Isola. L'alternance des points de vue entre l'enquête proprement dite et la déposition du responsable de la tuerie est bien trouvée, même si le procédé est déstabilisant au départ.

    08/07/2011 à 13:48 1

  • Breakout

    Donald Westlake

    7/10 Conçu sur un principe simple (une suite d'évasions, au sens large), ce roman va à l'essentiel. C'est dynamique, tendu et efficace, en bref un bon moment de plus passé avec Parker.

    06/04/2015 à 15:49

  • Brume

    Stephen King

    8/10 Beaucoup de nouvelles dans ce recueil du King, et parmi celles-ci un grand nombre sont très bonnes.

    01/12/2014 à 19:10