Surcouf

214 votes

  • Carnaval Noir

    Metin Arditi

    5/10 Polar historique dans la veine de Anges et démons de Dan Brown. L'histoire se déroule en Italie, entre Venise, le Vatican et les Alpes et s'articule autour du XVIe et XXIe siècle. Le complot qui sert de point de départ est déjà un peu pipé dans sa nature, une alliance objective et sur le terrain entre djihadistes islamistes et fondamentalistes catholiques apparait bien hypothétique. D'autant que l'auteur n'exploite ensuite qu'assez peu ce filon, préférant balader son lecteur entre les deux époques, suivant des universitaires latinistes tellement érudits qu'on a du mal à les suivre. Même s'il y a beaucoup de très courts chapitres, la multiplicité de personnages, les liaisons parfois confuses entre eux rendent la lecture un peu longue. Dommage car les ingrédients présentés au départ auraient pu donner un tout autre résultat.

    28/01/2020 à 10:28 2

  • Le Renard dans le nom

    Richard Millet

    4/10 Roman rural qui s'attache à décrire les années 1960 en Limousin à travers les modes de vie des personnages, famille de paysans, notable de village, tous réunis autour d'un crime et d'un suspect. L'intrigue est assez fournie et l'auteur s'attache à faire des portraits très précis des protagonistes. Le dénouement, proposés en plusieurs versions, est une construction originale qui étudie toute les motivations possibles des assassins potentiels. Mais le style de l'auteur, qui fait des phrases longues comme des chapitres, voire des pages, réclame une concentration sans faille. Difficile d'aller ou bout, le rythme étant tellement mis à mal par ces longueurs infinies.

    27/01/2020 à 12:44 1

  • Honky Tonk Samouraïs

    Joe R. Lansdale

    7/10 Bonne cuvée, ni plus ni moins. Une originalité tient dans l'arrivée, inattendue, d'un nouveau personnage très proche de l'un des héros. Un tome qui fait la part belle aux femmes qui sont incontournables dans cette aventure, occupant des rôles très divers, parfois complémentaires l'une de l'autre, parfois très opposées. Fille, fiancée, amante, cliente ... , autant de statut pas faciles à manœuvrer en même temps. Le langage reste à ne pas mettre en toutes les oreilles et devant tous les yeux.

    15/01/2020 à 09:28 5

  • Les Fils de la poussière

    Arnaldur Indridason

    9/10 Premier livre de la série Erlendur, et premier coup de maitre. Un des meilleurs ouvrages d'Indridason. On se demande bien pourquoi l’éditeur français l'a publié si tard ?

    14/01/2020 à 10:49 3

  • Les Cicatrices de la nuit

    Alexandre Galien

    8/10 Plongée au cœur des nuits parisiennes et dans un de ses dramatiques excès lié à la prostitution. L'auteur connait manifestement très bien les ficelles du métier et a les qualités d'écrivain requises pour les restituer en un livre policier classique au suspens bien mené. Les codes du genre, investigations , fausses pistes , interrogatoires, autopsie, rapports aux chefs , organisation interne, répartition des rôles, données juridiques, jargon des services sont la. Ouvrage logiquement récompensé par le prix du quai des orfèvres.

    14/01/2020 à 10:44 3

  • L'Eté circulaire

    Marion Brunet

    9/10 Un portrait sans concession d'une Provence moins bucolique que celle de Pagnol ou Giono. Dans les banlieues pavillonnaires et dans les exploitations agricoles se croisent des immigrés à peu prés intégrés, des immigrés toujours pas intégrés, des gens de souche racistes, des femmes peu considérées et des niveaux de richesses qui créent d’âpres jalousies. Ajouter la chaleur de l'été, des adolescentes en quête de sensations, une bonne dose de bière et de pastis, et tous les ingrédients sont réunis pour arriver au drame. L'impunité étant la cerise sur le gâteau. Très bon roman noir.

    13/01/2020 à 15:11 3

  • Les Roses de la nuit

    Arnaldur Indridason

    8/10 Une des premières enquêtes d'Erlendur, l'éditeur français n'ayant pas publié dans le même ordre que l'édition islandaise. On y retrouve donc une équipe de policier en début de carrière ou chacun prend un peu ses marques. Comme à son habitude, l'auteur a installé son histoire sur fond de réalité socio-économique. A partir du cadavre d'une jeune junkie, on suit les évolutions de la vie dans les fjords de l'ouest ou les pécheurs revendent leurs quotas de pêche dans des conditions troublantes (phénomène observable en France avec le thon rouge, à Sète notamment). Indridasson propose le portrait d'une chaine criminelle calquée sur la chaine alimentaire : tout en bas, les petits délinquants, drogués, marginaux, manipulés par les intermédiaires, criminels plus organisés, plus malins et plus dangereux, et au sommet, les grands prédateurs qui tirent les ficelles sans se salir les mains, qui grâce à leur argent corrompent à tout va, et finissent, comme toute les mafias, par parasiter toute la vie d'un pays. C'est aussi une réflexion sur l'Islande ou, comme le répète souvent l'auteur, si la criminalité y est moindre qu’ailleurs, elle reste bien présente et sous toute ses formes.

    29/11/2019 à 10:39 3

  • Surf City

    Kem Nunn

    8/10 Bon roman bien noir qui se déroule chez les surfers californiens, mais qui va bien au delà de cette population. C'est une petite étude sur une certaine jeunesse américaine parmi laquelle la drogue fait des ravages. Il y a du Steinbeck chez Kem Nuun qui s'y entend pour dresser les portraits de ces marginaux, bikers, vétérans et autres qui composent eux aussi cette société de la côte est des USA, et les petits et gros trafics dont ils vivent ou dont ils sont victimes. Petit bémol, la fin, bien moins dense et étayée que les 3 premières parties nous laisse sur un léger sentiment d'inachevé et ce, alors que l'auteur apportait la dernière pierre à sa pyramide, les riches pervers qui profitent jusqu'à la monstruosité de ces déclassés.

    04/11/2019 à 09:26 1

  • Khalil

    Yasmina Khadra

    8/10 Très bien écrit comme tous les livres de cet auteur, Khalil est l'histoire d'un terroriste rescapé, malgré lui, des attentats de 2015 à Paris. On le suit dans son retour en Belgique, ses planques, son entourage, ses amis et ses camarades islamistes. L'auteur décortique sans chercher d'excuses ni de justifications ce qui a pu amener ce garçon dans cette voie sans issue. les portraits des manipulateurs islamistes sont sans concession et bien argumentés. En plus d'être terroriste, c'est un mouvement sectaire à part entière. Lecture très utile.

    21/10/2019 à 12:54 4

  • Le vent l'emportera

    Gunnar Staalesen

    4/10 J'ai trouvé le livre lent, long, poussif, avec des personnages sans réels attraits. Le thème qui sert de fil conducteur, l'énergie éolienne et ses avantages et défauts n'est que très peu traité. Il y a un peu d'intensité dramatique de temps en temps mais qui ne sauve pas l'ensemble de l'ennui.

    14/10/2019 à 11:20 2

  • Un arrière-goût de rouille

    Philipp Meyer

    10/10 Une histoire simple qui se déroule dans une Amérique profonde juste après la crise de 2008 en Pennsylvanie. L'auteur, à travers le prisme des mythes américains met en scène plusieurs jeunes pris dans l'étau d'une région et d'une époque sinistrée. Que faire ? Partir à l'aventure ou rester figé sans trop d'espoir. Pour deux d'entre eux, le choix tourne au drame après seulement quelques heures. Le reste est une fine étude de caractères consacrée aux personnages, tous étroitement liés les uns aux autres. Un livre et un auteur incontournables.

    02/09/2019 à 11:16 6

  • Salut à toi ô mon frère

    Marin Ledun

    8/10 Le livre est porté par la loufoque famille de Rose, uniquement composée de membres très hauts en couleurs. Les dialogues sont savoureux, notamment ceux basés sur les références musicales et cinématographiques. L'histoire, pétrie de bons sentiments, un peu facile et manichéenne, a moins d'intérêt que les rencontres entre tous ces personnages picaresques qui font vivre joyeusement cette histoire très contemporaine.

    02/09/2019 à 11:02 4

  • Dernier meurtre avant la fin du monde

    Ben H. Winters

    6/10 Tout est dans une narration plaisante et un environnement très original. On s'étonnera d'ailleurs que la fin annoncée du monde ne soit pas plus prétexte à des débordements d'une autre ampleur. Le côté policier est bien léché mais le tout manque un peu de suspense.

    02/09/2019 à 10:53 5

  • Dans les eaux du Grand Nord

    Ian McGuire

    9/10 Aventure maritime et humaine sur un baleinier. Tout y est, de très bonnes études sur les conditions de vie, de travail, les classes sociales et la découverte de cultures lointaines. Il y a aussi et surtout toutes les faces de l’âme humaine, le mal le plus noir jusqu'au plus belles rencontres, le tout dans une atmosphère d'océans froids et agités, des banquises glaciales, rythmée par le vent la neige et l'eau. Grandiose !

    02/09/2019 à 10:49 7

  • De bonnes raisons de mourir

    Morgan Audic

    8/10 Dans une ambiance très lourde et plombée par l'omni présence du danger radioactif, l'auteur déroule une histoire de vengeance très bien menée. Écriture et style maitrisés font de ce thriller une histoire accrocheuse.

    02/09/2019 à 10:40 7

  • Tape-cul

    Joe R. Lansdale

    7/10 Incursion chez les marchands de chair humaine autour de la frontière sud des États-Unis, la ou se concentrent toutes les formes de criminalité. Il y a dans ce volume une plus forte dimension de solidarité puisqu'il faut sauver la fille de la fiancée de Hap. Le détachement affiché par les héros ne cadrent pas toujours avec la dangerosité de plusieurs situation, mais c'est la marque de fabrique de la série.

    02/09/2019 à 10:36 5

  • L'Année du lion

    Deon Meyer

    9/10 Excellent bouquin à la lecture captivante ! Par contre, la multiplication des chapitres intermédiaires relatant les aventures des différents protagonistes se déséquilibre un peu sur la fin. le sujet est brulant d'actualité et le traitement du thème par l'auteur très original.

    02/09/2019 à 10:27 5

  • Diable rouge

    Joe R. Lansdale

    7/10 Le ton est légèrement différent des autres titres de la série. Hap & Léonard apparaissent plus détachés, plus désabusés et un brin nonchalant même s'ils sont toujours aussi réactifs quand il le faut. Ils sont aussi plus centrés sur leur vie personnelle qui prend plus d'épaisseur dans ce récit, alors que l'enquête est assez peu détaillée. On sent que l'auteur s'attache à ses personnages fétiches, parmi lesquels ils faut ajouter une certaine Vanilla.

    22/07/2019 à 09:56 4

  • Ce que savait la nuit

    Arnaldur Indridason

    7/10 Un policier cabossé par la vie, un climat arctique, des personnages toujours aussi bien étudié, le tout dans une ambiance à la Simenon, font de ce livre, sans être le meilleur d'Indridason, une valeur sure. En s'appuyant sur une trame et des éléments toujours plausibles, sur des psychologies de personnages sans excès, en dehors de toute violence gratuite, monstres ou imaginaire débordant, l'auteur captive par son style et talent de conteur plus que par la profusion d'éléments. C'est à savourer plus qu'à dévorer.

    02/05/2019 à 14:24 5

  • Mangez-le si vous voulez

    Jean Teulé

    9/10 Un fait divers romancé comme un combat de boxe, c'est très court pour le lecteur-spectateur, c'est très long pour les combattants, surtout le perdant. C'est le récit d'une journée dominée par la chaleur et l'alcool, et tous les bas-instincts d'une foule qui se libèrent. Comme dans ses autres ouvrages du même type inspirés par l'histoire ou des personnages historiques, Teulé en rajoute, mais le contexte historique, politique et social est bien étudié. Il n'en reste pas moins que dans la réalire, cette affaire de Hautefaye se termine par la condamnation à mort et l'exécution de 4 des auteurs des supplices.

    10/04/2019 à 11:36 7