Fab

436 votes

  • Juste après la vague

    Sandrine Collette

    7/10 Une vague, LA vague, des rescapés, un choix atroce à faire pour survivre.
    Voila résumé en quelques mots le dernier Sandrine Collette. C'est simple, c'est direct.
    Comme son écriture. C'est rythmé par des phrases courtes. C'est très prenant d'entrée
    Mais je reste sur ma faim par goût de trop peu et sur la fin que je trouve un peu plus faible.
    C'est dommage parce que je crois bien que c'est le roman que j'ai préféré d'elle alors que je ne m'y attendais pas.
    ça reste tout de même un bon cru.

    11/01/2019 à 10:57 6

  • Sur le toit de l'enfer

    Ilaria Tuti

    7/10 Un 1er tome d'une trilogie qui se veut une vraie mise en place.
    L'histoire en elle-même avec ses allers-retours dans le passé et l'aspect rat de laboratoire n'est pas follement originale mais c'est pleinement convaincant grâce à ses personnages,son environnement, sa sociologie.
    On a rarement eu un personnage comme Teresa Battaglia. Une flic en fin de carrière, la soixantaine, diabétique et atteinte d'un mal encore plus profond que je ne dévoilerai pas ici.
    Dotée d'un sacrée caractère, il ne faut pas lui marcher sur les pieds ou la prendre de haut. A la fois tenace et faisant preuve d'empathie, sensible, douée mais diminuée physiquement elle l'atout numéro #1 de ce début de trilogie.
    Entourée de sa fidèle garde et d'un nouveau venu qui peine à trouver sa place, j'ai déjà hâte de les retrouver.
    Pas très bon mais mieux que bon

    11/01/2019 à 10:28 3

  • Dégradation

    Benjamin Myers

    7/10 " Noir, rural, décadent et dépravé". En 4 mots Val McDermid a parfaitement résumé ce Dégradation de Benjamin Myers.
    La caste des puissants locaux a droit de vie et de mort sur une communauté isolée du Yorkshire et se délecte de plaisir des plus pervers.
    C'est glauque,noir,sale et sordide et rempli de misère à tous les niveaux. Le titre aurait même pu être Dépravation.
    Les passages, parfois très beaux, de description de la nature sont autant de respirations salvatrices.

    Sur la forme, et c'est étonnant, pas une seule virgule et régulièrement des phrases non verbales.
    C'est un choix surprenant qui m'a régulièrement fait sortir de ma lecture pendant un long moment, je notais constamment les endroits où auraient dû être ces virgules, avant que je finisse par m'y habituer.

    01/01/2019 à 16:35 6

  • Programme D-X

    David Khara

    7/10 Le grand retour d'Eytan Morgenstern.
    David Khara lui avait offert une retraite bien méritée à l'issue de la trilogie qui lui était consacré mais les plans du Consortium viennent contrarié ses projets et le voila obligé de reprendre du service de manière encore plus clandestine qu'avant.
    Bonne suite à la 1ère trilogie, un 4ème opus un ton au dessus du précédent qui fait dans l'efficacité et donne la part belle à l'action et à l'aventure tout en ajoutant une facette thriller et de nouveaux persos.

    01/01/2019 à 16:08 3

  • La Mort selon Turner

    Tim Willocks

    9/10 un western moderne âpre et musclé!!
    Turner est un flic noir et intègre, peut être le seul, qui se lance dans un quête de justice.
    à l'instar de Darian Richards chez Tony Cavanaugh (également chez Sonatine) ou de Mattias Tannhauser déjà chez Willocks c'est une machine implacable que rien ne fait dévier du chemin qu'il suit.
    Un roman très cinématographique avec un final façon Pale Rider, rythmé, prenant et violent

    01/01/2019 à 15:42 4

  • Idaho

    Emily Ruskovich

    6/10 L'écriture d'Emily Ruskovich est très belle,très douce, presque poétique. Le talent est là,c'est indéniable.
    Mais malheureusement je ne suis pas totalement entré dans ce drame. Parce ce n'est évidemment pas un roman policier ou un polar, ni même un roman noir, mais un récit dramatique sur l'amour et les souvenirs, la peine et la souffrance de la perte.
    J'ai eu du mal avec les allers-retours dans le temps sans logique (ou elle m'a échappé) et sur un récit construit sur la psychologie abîmée des personnages et qui fait la part belle à quelques ellipses et les non-dits

    18/12/2018 à 22:09 6

  • Que le diable soit avec nous

    Ania Ahlborn

    6/10 N'est pas King qui veut!!
    Un roman un peu bancal qui, volontairement, ne choisit jamais son genre mais qui malheureusement n'excelle jamais ni dans sa veine roman noir ni dans sa veine horrifique.
    Pour autant la lecture n'est pas désagréable.Loin de là d'ailleurs. C'est bien écrit, c'est plus prenant après le 1er contre-pied mais la mayonnaise ne prend pas totalement et l'ultime pirouette n'est pas utile.
    Pas mal mais peut mieux faire

    16/12/2018 à 21:47 8

  • Population : 48

    Adam Sternbergh

    9/10 un huis clos qui n'en pas un, une prison qui n'en pas une et une nouvelle vie sous contrôle.
    Quand un mystérieux institut décide d'offrir une seconde chance à 45 personnes que vous soyez coupable,victime ou simple témoin les apparences sont souvent trompeuses.
    Roman noir,polar et un peu d'anticipation pour un roman très efficace et addictif.
    Un one-shot original et très réussi

    16/12/2018 à 21:30 10

  • Fausse piste

    James Crumley

    10/10 Meriwether dans le Montana, l'Amérique des 70'S et Milton Milodragovitch alias Milo privé imbibé mais imbibé haut en couleurs.
    Une ode au bel échec et à la loose magnifique.
    1er James Crumley en ce qui me concerne et certainement pas le dernier. L'intrigue n'est pas spécialement palpitante mais l'essentiel n'est là. Ce qui compte c'est la splendide écriture, un personnage extraordinairement sympathique et attachant et un roman noir formidablement humain.
    Une grosse claque!!!

    30/11/2018 à 14:46 4

  • Mycroft Holmes

    Kareem Abdul-Jabbar, Anna Waterhouse

    4/10 C'est poussif tout ça.
    Ce n'est pas steampunk du tout contrairement à ce que laissait supposer son appartenance à la collection "Cuivre", la touche de "fantastique" n'est là que quelques pages, la partie plus action est assez molle et la seule chose qui ressort du lot c'est la 1ère partie du roman où les 2 auteurs installent Mycroft en jouant sur les différences et ressemblances qu'il peut y avoir avec son jeune frère et en abordant la question de leurs parents.
    Je me suis assez ennuyé

    15/11/2018 à 11:37 3

  • Soleil rouge

    Matthew McBride

    6/10 2nd roman de Matthew Bride Soleil Rouge laisse un peu sur sa faim.
    Et pourtant ce Shériff fais-moi peur façon Délivrance avait de quoi séduire mais hormis un qui n'occupe pas assez de place aucun des persos n'est vraiment attachant, l'humour du roman précédent a disparu . On se retrouve avec un bled paumé où tout le monde, ou presque, est lié de près ou de loin au trafic de la méthamphétamine.
    C'est sanglant, c'est sale,c'est désespérant, ça finit un peu WTF mais ça ne transcende pas le genre et après tant de pépites dans le genre, noir rural, cela donne même l'impression d'un essoufflement qu'heureusement il n'y a pas.
    Reste que McBride est un bon conteur et ça,ce n'est pas rien.

    31/10/2018 à 19:26 3

  • L'Ambre du Diable

    Mark Gatiss

    7/10 Second volet des enquêtes et aventures de tous genres de Lucifer Box dandy libertin, peintre le jour et agent secret la nuit.

    On se retrouve 20 ans, dans les années 30, après Le Club Vésuvius aux USA pour une enquête au cœur des partis fascistes américains.
    Comme dans dans le 1er opus le fantastique et l'horrifique viendront se mêler au complot politique.
    Toujours autant d'humour, de rebondissements et de conquêtes pour Lucifer.
    Pour autant ce n'est pas un simple copié-collé du précédent.
    L'ambiance est plus crépusculaire,moins flamboyante et burlesque. La guerre 14-18 est passée par là et elle a laissé des traces dans les corps et dans les têtes y compris chez Box.
    Et puis physiquement notre héros a pris 20 ans et ça se sent physiquement. Il est plus souvent mis en difficultés par ses adversaires.

    J'attends la fin de la trilogie avec beaucoup d'intérêts pour voir où et quand nous amènera Mark Gatiss

    31/10/2018 à 19:01 3

  • L'Arche

    Boyd Morrison

    6/10 techno-thriller à la sauce ésotérique plutôt efficace qui présente une théorie intéressante sur le mythe de l'Arche de Noé.
    ça se lit vite,ça lit bien, c'est divertissant.

    21/10/2018 à 21:37 2

  • Moonglow

    Michael Chabon

    9/10 Fresque familiale à la fois mi-fiction mi-travail de mémoire Moonglow narre l'histoire des grands-parents de Michael Chabon.
    De l'opération Paperclip au programme spatial US en passant par les traumatismes de la déportation et le choc de l'accident de la navette Challenger Moonglow est une histoire de la mémoire,celle que l'on transmet.
    Passant des années 2000 aux années 40 et inversement sans crier gare pour c'est un très beau roman à la fois triste et touchant, joyeux et plein d'humanité où les petites histoires rejoignent la grande Histoire.

    21/10/2018 à 19:31 4

  • Évasion

    Benjamin Whitmer

    10/10 C'est compliqué de passer après Pierre Lemaitre quand il a tout dit à propos d'Evasion en quelques mots: «la quintessence du noir dans la plus magnifique tradition américaine».
    Peu de suspense dans cette histoire d'évasion dont on sait dès les premières lignes qu'elle n'aboutira pas, l'essentiel n'est pas là d'ailleurs.
    L'essentiel est dans la sublime écriture de Benjamin Whitmer pour capturer l'essence d'Old Lonesome ville pénitentiaire où de plusieurs manières tout le monde est prisonnier que l'on soit détenu,gardien ou habitant. Une sensation renforcée par le blizzard qui surgit au cours de cette échappée belle.
    Du noir de chez noir, oppressant, désespéré mais un noir magnifique pour cette grande évasion littéraire !!!

    17/10/2018 à 22:35 10

  • Tuer Jupiter

    Francois Médéline

    8/10 Alors ce n'est pas le roman politisé auquel je m'attendais mais c'est une fiction politique de très bonne facture.
    En plus elle est construite à rebours tout en nouant des liens avec les romans précédents de François Médéline sans que ce soit gênant si on ne les a pas lu. Ce qui rend l'exercice de style encore plus délicat. On part des obsèques d'Emmanuel Macron et on remonte le temps.
    Les dialogues sont ciselés,c'est drôle, c'est terriblement et affreusement réaliste que ce soit sur des évenements similaires qui pourraient arriver, sur les Hommes ou sur la communication. J'ai la faiblesse de penser que nous ne sommes pas loin de la vérité dans plusieurs chapitres et à ça manière ça donne sans le vouloir, parce que pas prévisible au moment de l'écriture, un éclairage (inquiétant?) sur certaines affaires estivales et ces personnages qui naviguent entre les lignes sans personne pour les tenir.

    Après je reste sur ma faim concernant l'après-politique de cet événement. Le chapitre concernant les élections à venir est très bon sur la direction que cela pourrait prendre et c'est très alléchant même si on ne l'a pas dans ces pages.

    11/09/2018 à 12:26 7

  • Irrévocable

    Andreas Pflüger

    8/10 Une unité d'élite de la police allemande, une de ses membres grièvement blessée et devenue aveugle.
    Un début de récit hésitant, on oscille entre les capacités à la Daredevil de notre blessée jenny Aaron, des souvenirs qui semblent là pour juste contextualiser le personnage et un tueur en série qui la ramène aux affaires.
    Et d'un coup le schéma d'ensemble se met en place et là on plonge dans un vrai thriller, en immersion dans cette unité d'élite qui doit faire face à l'ennemi le plus redoutable qu'elle ait eu à affronter et qui semble les connaitre encore mieux que eux-même.
    C'est très prenant avec de la tension et de l'action. L'écriture est très visuelle mais ce n'est pas surprenant puisque Pflüger est scénariste télé.
    Petits bémol la fin est un peu longue même si inattendue et les passages d'introspection et de flashbacks , même si intéressants, sont eux aussi parfois un peu long et arrivent de temps en temps un peu comme un cheveu sur la soupe.
    Une bonne surprise

    07/09/2018 à 11:44 3

  • La Promesse

    Tony Cavanaugh

    9/10 1ère enquête du super-flic Darian Richards mais la 2ème publiée chez après L'Affaire Isobel Vine (cela ne gêne en rien).
    Une histoire d'une rare intensité opposant donc Darian Richards en pleine pause dans sa carrière à un tueur en série particulièrement détestable. Cavanaugh alternant les chapitres où l'un et l'autre sont le narrateur. Et autant vous dire que les chapitres qui nous placent dans la tête du tueur sont parfois assez répugnant.
    Le rythme est soutenu,c'est carré. A l'image de la "machine" Richards qui, quand il ne se retire pas du jeu pour cause de ras le bol, a tout d'un Dirty Harry version wallabie mais encore plus froid, déterminé et implacable que son modèle.
    Un face à face de haut niveau.

    05/09/2018 à 22:27 7

  • Sans lendemain

    Jake Hinkson

    10/10 Alors que j'ai aimé ses 2 précédents romans, L'enfer de Church Street et L'homme posthume, sans trop savoir pourquoi j'ai fais l'impasse à sa sortie en février dernier sur Sans lendemain.
    Bien mal m'en a pris.
    C'est du noir, plutôt triste mais bizarrement vu le sujet pas autant que ça. Dans ce coup de foudre incandescent il y a un côté amants maudits qui même en ayant une issue tragique fait que cela atténue la noirceur des évènements.
    L'écriture de Jake Hinkson est magnifique et sublime les 3 personnages principaux féminins dont évidement celui de Billie Dixon. Une femme à l'esprit vif et au sens aiguisé de la répartie, une femme qui aime les femmes, une femme qui porte un prénom masculin et des pantalons, une femme qui occupe un métier d'homme (représentante d'un obscur studio de cinéma).
    Beaucoup de points rédhibitoire pour une femme dans l'Amérique des années 40. Et encore plus dans l'Arkansas.
    Un petit bijou.

    24/08/2018 à 15:24 7

  • Meg : En Eaux Troubles

    Steve Alten

    6/10 à mi-chemin entre Jurassic Park et Relic du duo Preston/Child ça se dévore rapidement.
    Même si les dialogues ne sont pas toujours bons, c'est prenant et divertissant. Alten vulgarisant juste ce qu'il faut l'aspect scientifique.
    Sur la fin le côté Jonas et la baleine a quelque peu refroidit mon enthousiasme mais je me laisserai tout de même bien tenter par sa suite,La terreur des abysses.

    20/08/2018 à 21:53 3