mkl

155 votes

  • Le Livre des Baltimore

    Joël Dicker

    8/10 Très bon, et pour le moins très addictif.
    C'est d'ailleurs sur ce point, de manière un peu paradoxale, que j’émets un léger bémol.
    En effet, à force de suggérer un mystère ou un début de réponse qui n'en finissent plus d'arriver, on se dit que parfois, certains passages traînent en longueur et pourraient être raccourcis.
    Ceci dit, cet effet de style participe à la construction du roman, et prépare à une conclusion plutôt cohérente.
    "Tout finit par arriver à qui sait attendre".

    14/04/2019 à 23:43 7

  • Aucune bête aussi féroce

    Edward Bunker

    8/10 Quelques longueurs en début de roman ont fait que j'ai eu des difficultés à me mettre dedans.
    Je suis devenu plus accro au moment où l'action a démarré, et j'ai dès ce moment davantage apprécié le style brut de l'auteur.
    Longtemps je me suis attendu à une fin plus noire, ne voyant pas comment Max pouvait s'en tirer aussi aisément.
    Mais je lirai certainement la suite.

    08/04/2019 à 20:00 4

  • Glacé

    Bernard Minier

    5/10 A vrai dire, je n'ai pas été convaincu par ce roman.
    J'ai pu noter dans les votes précédents des comparaisons avec Le Silence des Agneaux, Les Rivières Pourpres ou JC Grangé en général. Ok je veux bien, mais alors en version dégradée...
    Je pencherais plus pour un mauvais Chattam, avec le même excès dans la mise en scène et cette même envie de l'auteur de nous faire partager ses goûts musicaux.
    Je lirai peut-être la suite, mais sans en faire une priorité.

    29/12/2018 à 21:06 4

  • Reporter criminel

    James Ellroy

    7/10 Grand amateur d'Ellroy version grands romans noirs, je suis habituellement moins convaincu lorsqu'il s'agit d'essais courts ou de témoignages (auto)-biographiques.
    Toutefois, ces deux histoires criminelles, bien qu'assez courtes, m'ont plutôt réconciliées avec ce type d'ouvrages.
    C'est noir, dense, percutant...du Ellroy quoi !

    07/12/2018 à 22:38 5

  • Un Jumeau singulier

    Donald Westlake

    7/10 Beaucoup d'humour et de cynisme dans ce livre, qui s'apparente pour les trois quarts à un vaudeville des plus tortueux.
    L'intrigue criminelle n'occupe qu'une part infime du roman, mais elle se veut néanmoins indispensable, laissant même planer un petit goût d'immoralité.
    Dommage qu'elle ne soit pas plus développée, car ça lui aurait donné davantage de crédibilité et le tout n'en aurait été que plus consistant.
    Bonne découverte au final.

    15/08/2018 à 16:14 3

  • Le Coma des Mortels

    Maxime Chattam

    4/10 Je l’ai lu rapidement en pensant qu’il y avait forcément une chute mémorable au bout...En vain.
    Une écriture qui peut parfois rappeler Bret Easton Ellis, mais loin d’être aussi aboutie.
    Même sa révélation codée dans ses débuts de chapitres est ratée.
    J’ai juste noté un peu d’humour, ce qui ne fait pas de mal.
    Si j’étais plus irrévérencieux, je dirais que l’auteur m’a fait penser à ses pandas (mais je ne m’adresse là qu’à ceux qui l’ont lu).

    13/07/2018 à 20:03 3

  • Ce Monde disparu

    Dennis Lehane

    9/10 Bien que le premier volet de cette trilogie, « un pays à l’aube » reste selon moi le meilleur des trois, je mets un 9 pour « ce monde disparu », notant ainsi ce magnifique roman teinté de nostalgie et de mélancolie, mais aussi pour valoriser la trilogie dans sa globalité.
    Dennis Lehane signe là un ensemble proche de la perfection.
    J’ai hâte de voir quel sera son prochain projet.

    13/07/2018 à 11:33 4

  • Kaïken

    Jean-Christophe Grangé

    7/10 Commençons par la fin: je n’attends plus grand chose de la part de l’auteur sur le dénouement final de ses polars.
    Pour moi l’essentiel est ailleurs, à savoir dans l’ambiance, l’atmosphère, les thèmes abordés...
    Bref, j’y ai trouvé mon compte, comme souvent avec Grangé.
    C’est vrai que j’aurais aimé une transition plus trouble entre les deux affaires, ainsi qu’une enquête au Japon un peu plus riche, mais je dois bien reconnaître que ce roman m’a plutôt captivé.
    Je ne retiendrai donc que le plaisir que j’ai eu à lire ce Kaïken.

    08/07/2018 à 13:05 4

  • Stasi Child

    David Young

    7/10 J’avais hâte de découvrir cet univers oppressant de la RDA des années 70. Je suis pas déçu au final, car la vie est-allemande me paraît bien décrite, avec au premier plan la présence d’une Stasi implacable.
    L’intrigue tient la route, même si je n’ai pas trop aimé la fin. Par ailleurs, pas sûr que j’accroche au personnage de Karin Muller sur la durée.
    Pour finir, je partage la référence de TaiGooBe sur « la vie des autres », en rajoutant, pour ceux que ça intéresse, que la série « Deutschland 83 » donne également un aperçu intéressant de la vie à l’Est durant cette période.

    08/07/2018 à 12:29 9

  • C'est bon mais c'est chaud

    Antoine De Caunes

    6/10 Je me souviens avoir lu ce livre il y a une vingtaine d’années.
    Un livre à l’image de son auteur, qui ne se prend pas au sérieux, comme d’habitude.
    Beaucoup d’humour donc dans ce pastiche du privé américain, qui à mon sens relève plus du clin d’oeil que d’une tentative de s’immiscer dans l’univers du polar.

    08/07/2018 à 12:12

  • Les Chiens de Riga

    Henning Mankell

    7/10 Mes choix de lecture, concernant Mankell, s'étaient rarement portés sur la série Wallander. Il s'agit là de mon deuxième, le premier étant "L'homme inquiet", où le hasard fait que c'est dans ce roman que Wallander retrouve Baiba Liepa, veuve du major Letton et principale protagoniste des "Chiens de Riga".
    Satisfait en tout cas d'avoir fait ce choix, d'abord pour la qualité d'écriture de Mankell, ensuite pour la découverte d'un pays méconnu, qui plus est au cours de la guerre froide.
    On verra quel sera le prochain...mais il y en aura un.

    25/03/2018 à 11:31 5

  • Le Mystère Jérôme Bosch

    Peter Dempf

    3/10 Quelle déception !
    Un Da Vinci Code bis ? raté alors...
    Le Nom de la Rose ? soyons sérieux...
    Non, rien de tout cela, juste un semblant de polar historique, essayant de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, une sorte d'arnaque au mystère, de parodie de l'énigme.
    Le tout dans un style que n'aurait pas renié la bibliothèque verte !
    Non, vraiment, Jérôme Bosch ne méritait pas ça.

    23/02/2018 à 23:26 2

  • Les Ombres de Katyn

    Philip Kerr

    7/10 Bien que Bernie Gunther soit un personnage de fiction, il évolue dans un environnement d'un réalisme absolu, où bon nombre de personnages ont réellement existé. Le souci d'exactitude historique se retrouve dans chaque fait, chaque rencontre, chaque anecdote.
    Et autour de ce décor, il y a la patte de Philip Kerr, pleine d'humour et de cynisme, avec la volonté de proposer à chaque fois un livre de qualité égale, sans tomber dans une certaine facilité.
    Une vraie valeur sûre, qui sera à nouveau mise à contribution prochainement avec la lecture de "La Dame de Zagreb".

    28/12/2017 à 13:06 7

  • Drive

    James Sallis

    9/10 Superbe découverte !
    Un roman court, intense, fulgurant.
    Il s'agissait au départ d'un hommage au roman noir, mais Sallis en profite pour signer là un modèle du genre.
    Je ne vais sans doute pas tarder à lire à nouveau cet auteur.

    15/08/2017 à 17:02 7

  • L'Epouvantail

    Michael Connelly

    7/10 Si l'intrigue est plutôt bien construite, et que le rythme est enlevé, j'ai malgré tout l'impression que ce roman aurait pu être encore meilleur.
    Il souffre en effet de quelques insuffisances, comme par exemple la place prise par le FBI, tellement peu flatteuse qu'elle en vient à manquer de crédibilité, ou encore sur le traitement du monde de la presse écrite, peu développé et tombant rapidement dans la caricature.
    Malgré tout, je ne me suis pas ennuyé et je relirai volontiers Michael Connelly à l'occasion

    13/08/2017 à 00:30 3

  • Les Anonymes

    R.J. Ellory

    7/10 Cette fois-ci, Ellory nous propose une enquète policière avec pour toile de fond la toute puissante CIA.
    Comme d'habitude, le scénario est bien construit et les évènements s'enchainent de façon cohérente.
    On peut bien sûr y trouver quelques longueurs ou des situations un peu tirées par les cheveux.
    Quoi qu'il en soit, la lecture reste fluide et l'ensemble est captivant.
    En conclusion, je ne peux m'empêcher de citer un extrait que je trouve amusant, "Ce n'est ni du John Grisham ni du Dan Brown. Ni du Nora Roberts. Non, le Pr Robey écrit des textes exigeants".
    J'ignore le sens de ce clin d'oeil de l'auteur à ses collègues, mais j'estime néanmoins qu'on peut reconnaitre à Ellory cette exigence, présente dans chacune de ses oeuvres.

    21/07/2017 à 18:22 5

  • Le Village

    Dan Smith

    7/10 Bon roman que ce "Village", racontant la traque d'un tueur d'enfants dans un milieu hostile.
    Les conditions de vie en Ukraine dans les années 30 y sont bien décrites, et on comprend bien que parfois ça relevait plutôt de la survie.
    L'auteur souligne avec insistance l'impact durable des horreurs de la guerre sur l'homme, et les excès que peuvent véhiculer la peur ou la faim. On retrouve ainsi chez plusieurs personnages les traumatismes liés à leur expérience de soldat.
    Un livre qui tient en haleine le lecteur par ses rebondissements, et ce jusqu'à la dernière page.

    11/07/2017 à 15:30 4

  • La Tristesse du Samouraï

    Víctor Del Árbol

    9/10 L'objectif était ambitieux; placer une intrigue complexe au centre d'un contexte historique instable s'étalant sur quarante années de l'histoire d'Espagne.
    Et le résultat est quasi parfait. Un puzzle où chaque pièce trouve sa place au moment qu'il convient, ni trop tôt ni trop tard..
    On y trouve de nombreux personnages, très cohérents, trainant tous leur croix, à la recherche de la rédemption avant le jugement dernier.
    Et la description de l'Espagne face à son passé n'est pas en reste, de la guerre civile au coup d'état de 1981, en passant par la division Azul.
    Le tout dans un style très fluide, très équilibré, en un mot parfaitement maitrisé.
    Une réussite.

    07/07/2017 à 18:48 12

  • Hiver arctique

    Arnaldur Indridason

    6/10 Comme semble-t'il bon nombre de lecteurs, je ne classe pas "Hiver arctique" dans les meilleures réalisations d'Indridason.
    Davantage que l'ouvrage lui-même, c'est plus ce côté déjà vu, notamment au niveau des personnages, surtout Erlendur.
    Malgré une intrigue interessante, un sujet sensible, une victime qui ne peut laisser indifférent, c'est bien une certaine lassitude qui a prédominé au final.
    Qu'Indridason continue à développer les caractéristiques qui ont fait son succès, soit, mais je ne serai pas contre un soupçon de renouvellement...

    03/07/2017 à 12:14 3

  • Les Incorruptibles

    Marvin Albert

    6/10 Il ne s'agit pas à proprement parler d'un véritable roman, mais plutôt d'une adaptation littéraire d'un scénario développé à l'origine pour le cinéma.
    De plus, ça commence à dater (30 ans quand même) et ça se ressent un peu dans le style.
    Quoiqu'il en soit, en à peine 200 pages, l'auteur a su capter mon attention en se concentrant uniquement sur les évènements factuels. Il laisse ainsi la part belle à l'action, au détriment il est vrai de toute dimension psychologique pour ce qui concerne les personnages.
    C'est néanmoins réalisé avec une certaine finesse, voire même un peu d'humour.
    En conclusion, pas si mal que ça.

    24/06/2017 à 00:15 2