Le Silence

(Small Mercies)

10 votes

  • 9/10 La température monte à South Boston, pur quartier irlandais de Boston. La déségrégation à venir des établissements scolaires enflamme les rues et les esprits. Jules, jeune fille de 17 ans, disparaît le même soir qui a vu le décès d'un jeune noir. C'est sur fond de revendications sociales et de conflit racial que sa mère Mary Pat Fennessey, figure du quartier, va chercher la vérité.
    Avec ses thèmes de prédilection c'est le grand retour de Lehane. Et comme d'habitude avec lui tout est précis, ciselé, si fluide à lire et ça prend aux tripes.
    Une très belle réussite.

    20/06/2023 à 11:19 Fab (816 votes, 8/10 de moyenne) 11

  • 10/10 Voilà un roman comme j'aimerais en lire toujours. Le personnage principal (féminin) est extraordinaire, les seconds rôles tout aussi bons. L'histoire est celle d'une vengeance, avec comme contexte la crise de la déségrégation de l'école publique de Boston en 1974.
    Plusieurs romans de Dennis Lehane ont été adaptés avec succès au cinéma par de très grands réalisateurs, je ne serai pas surpris de voir ce roman lui aussi repris sur grand écran. J'ai hâte.

    18/09/2023 à 19:30 gamille67 (2323 votes, 7.3/10 de moyenne) 7

  • 9/10 J’ai presque tout lu de Dennis Lehane (avec avidité) et pour moi, son génie, son immense talent, n’est certainement pas à remettre en question, ma note ne peut osciller qu’entre 9 et 10. Le style de ce livre reste à la hauteur de tout ce qu’il a pu écrire et le message intrinsèque de l’ouvrage est indiscutablement fort puisqu’il propose une dissection très fine du racisme…
    Et s’il s’agit réellement du livre final de Dennis Lehane, avant qu'il ne se consacre uniquement à l'écriture pour le cinéma, je me dis que c’est vraiment dommage car il n’y a qu’à travers le roman que certaines idées peuvent transparaitre et s’exprimer, la description subtile de certains états d’âme sera difficilement retranscriptible en image.
    Ayant assistée à sa conférence 2024 à Quai du polar, il s'en explique ainsi : un personnage qui traverse une pièce pour le cinéma, ça s'écrit comme ça, tout simplement alors que ce personnage qui traverse une pièce dans un roman lui demande un tas d'efforts et de temps pour la description de la pièce, de l'état d'esprit de ce personnage etc...

    Le personnage de Mary Pat n’est pas loin de celui d’Angela Gennaro entre sensibilité à fleur de peau, courage et force, bien entendu elle fait partie de ces personnages de fiction qui nous marque, dont on se souvient et qui forme la colonne verticale du récit.
    « Le Silence » ou « Shut up island », que dire de ce titre ? Il s’agit plutôt de l’omerta, sans doute que le mot italien ne correspond pas à cette communauté irlandaise mais c’est bien de ce concept qu’il s’agit, des codes, des non-dits, tout ce qui se sait par tous au-delà de la formulation effective, et puis, il y a cet évènement, cet individu, ce grain de sable qui grippent cet équilibre malsain et rien n’est plus comme avant…

    18/12/2023 à 12:02 Alice (301 votes, 7.5/10 de moyenne) 6

  • 8/10 Plongée dans Boston dans les années 70. Si la guerre du Vietnam est encore présente, la ségrégation l’est encore plus. Surtout en cette rentrée scolaire 1974 où l’Etat souhaite favoriser la mixité en obligeant les enfants noirs à fréquenter les écoles blanches et réciproquement. La colère monte dans les quartiers populaires. C’est dans ce contexte de tension raciale qu’est découvert le corps d’un jeune noir dans le métro du quartier irlandais. Parallèlement, Mary Pat Fennessey remue tout le quartier pour retrouver sa fille disparue. Au grand dam des trafiquants et hommes de la pègre irlandaise. Car Mary Pat attire la curiosité et les policiers. Ce qui n’est pas bon pour leur business.
    Mais il en faut plus pour décourager Marry Pat dans la quête de sa fille. Rien ne l’effraie. Rien ne l’arrêtera à trouver des éléments qui lui permettront de comprendre sa disparition. Quitte à faire le travail des policiers…

    Si le contexte social qui serre de toile de fond à cette histoire est une véritable découverte pour ma part, Le silence m’a plus séduit grace au personnage de Mary Pat. Une femme à poigne, remplie de bonté, d’amour maternelle et de férocité. Courageuse, pugnace, qui n’a pas froid aux yeux. Une femme attachante pour une histoire qui ne l’est pas moins. Lehane a écrit mieux mais si Le silence doit être son ultime polar, autant ne pas bouder son plaisir.

    04/09/2023 à 13:26 JohnSteed (566 votes, 7.7/10 de moyenne) 6

  • 7/10 Il a fallu attendre quelques années pour voir apparaitre le dernier Dennis Lehane.
    Son titre : le silence (small mercies, titre original, bien meilleur, je trouve).
    Le résultat est convaincant, même bon,… à défaut d’être très bon. C’est solidement écrit, percutant (faut-il le rappeler Lehane est un très bon dialoguiste et sait terminer un chapitre avec des phrases qui claquent). Une bonne histoire bien racontée (les 100 premières pages prennent le temps) avec à la clé un joli portrait de femme et de mère (un sacré bout de femme, la Mary Pat, en mode Charles Bronson) derrière la thématique du racisme, mais aussi celle du rôle et des responsabilités de parent, de ce qu’on lègue - parfois à notre insu - à nos gosses, et de notre trouille, en dépit de notre amour, quant à notre incapacité à les protéger contre tout.
    En d’autres termes, du travail pro(pre), maîtrisé sur le fond comme sur la forme, rien ne dégouline ou ne fait tâche. Le monsieur a du talent et du métier et son bouquin se hisse dans le haut du panier du genre.
    Aucun reproche véritable donc, mais il m’a manqué le petit supplément émotionnel qui vous entaille le palpitant et vous picote les rétines alors que tout s’y prêtait.

    07/01/2024 à 23:28 schamak (107 votes, 6.1/10 de moyenne) 5

  • 9/10 Encore un grand livre de Dennis Lehane qui mériterait d'être adapté au cinéma. Une ambiance bien particulière dans cette ville de Boston dans les années 70. Un personnage principal féminin tellement génial et attachant. Sur fond de tensions raciales cette femme va se battre et lutter pour venger les siens. Poignant !

    07/01/2024 à 22:26 Luzlïa (198 votes, 7.8/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Une bonne histoire une fois de plus chez Lehane et une ville très présente tout au long du récit, Boston, ses quartiers pauvres et leurs criminels. De bonnes intrigues sur fond de tension raciales en 1974 qui nous ferons découvrir plus particulièrement la communauté irlandaise et son crime organisé. Un départ un peu lent au niveau de l'intrigue qui s'emballe ensuite lorsque l'heure de la vengeance à sonnée.

    21/12/2023 à 09:34 Grolandrouge (1505 votes, 6.6/10 de moyenne) 5

  • 7/10 Un bon roman de Lehane mais je n'ai pas accroché plus que cela.
    Je n'ai pourtant rien à redire sur la forme, ni sur le fond. L'histoire tient parfaitement la route, les personnages solides, l'écriture de Lehane, plaisante mais je me suis parfois un peu ennuyé, la faute, selon moi, à de trop nombreuses descriptions qui prennent le pas sur l'action.
    Et pourtant, l'histoire est forte et elle s'inscrit dans un contexte historique (méconnu en France) qui a dû marquer outre atlantique.
    Cependant, l'intrigue reste plutôt classique et son développement sans réelle surprise.
    Le roman fait le job mais, pour moi, il ne sort pas réellement du lot et n'est pas le chef d'œuvre du genre (comme j'ai pu le lire).
    Bref, un bon roman mais qui ne m'aura pas vraiment marqué.

    08/06/2024 à 14:08 ericdesh (941 votes, 7.4/10 de moyenne) 4

  • 9/10 1974. Pendant que les Etats-Unis poursuivent, Mary-Pat(tricia) Fenessy vivant à South Boston, se lance de enquête sur la disparition de sa fille Julie, dite Jules, alors que celle de la police ne progresse guère.
    Marie-Pat est une guerrière, une dure à cuire. Une femme obstinée et une bourre-pif. Surtout lorsqu’elle apprend que sa fille est morte et enterrée.
    La nuit de la disparition de sa fille, un jeune noir a été tué sur un quai d’une station du métro. Et parallèlement les Blancs manifestent avec violence contre le Busing, qui veut mettre un terme à la segrégation.
    Le Roman Noir d’une Mère-courage.

    08/09/2023 à 13:05 Max (712 votes, 8.1/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Une excellente lecture, un grand plaisir de retrouver Dennis Lehane à son meilleurs niveau. La qualité des dialogues est époustoufflante de réalisme, ce qui nous immerge totalement dans cette histoire de vengeance, sous fond de conflit entre les communautés noire et blanche du Boston des années 70. Il est question de soulèvement de part et d'autres contre la déségrégation, mais aussi de traffics de drogue et surtout ce roman est un portrait exceptionnel d'une femme meurtrie par la vie, mais qui ne se résigne pas. Une personnalité haute en couleur, béliqueuse, au caractère bien trempé.

    aujourd'hui à 11:04 Polarbear (813 votes, 7.7/10 de moyenne) 3