Paris jour

2 votes

  • 8/10

    15/03/2011 à 11:11 gilmoutsky (50 votes, 8.1/10 de moyenne)

  • 8/10 1. Je me suis régalé avec la très poétique Neiges Éternelles d'Ingrid Astier. (+)
    2. J'ai souffert avec la très dérangeante Baby Blues de Michel Chevron. (-)
    3. Jouissive la nouvelle de Didier Daeninckx, Danko 35. (+)
    4. Troublante la contribution de Caryl Férey, Casanova Inc., dont je découvre les écrits pour la première fois. (+)
    5. Génial celle de Sébastien Gendron, Paris, City of love, hâte de relire la prose de l'auteur. (+)
    6. Ouvrez la cage de Marcus Malte est un hymne à la balade ... et à la cuisine faite avec le cœur. (+)
    7. Jean-Bernard Pouy s'amuse avec sa chasse à l'homme et nous aussi. (+)
    8. Jean-Jacques Reboux m'a laissé sur le bord du trottoir avec sa nouvelle qui se cherche un genre , un coup sf, un coup polar... (-)
    9. Idem avec celle de Christian Roux qui se démarque tellement des autres nouvelles du recueil que l'on peut se demander si elle y a sa place. (-)
    10. Romain Slocombe s'amuse avec la forme de sa nouvelle, même si le fond sent un peu le réchauffé. (+)
    11. Danse dans la lumière, comme la 8 et la 9 est un ovni dans ce recueil. Du noir, du polar ? Ou ça ? (-)
    12. En lisant la nouvelle de Lalie Walker (même idée de balade que Marcus Malte et Jean-Jacques Reboux), je ne peux pas m'empêcher de penser que ce recueil n'est qu'un écrin pour son histoire, Fais ce qu'il te plaît. (+)
    Et puis en ce qui concerne la couverture, je l'a trouve sympa mais elle n'illustre aucun des nouvelles du livre, c'est dommage. Sinon j'ai dévoré les 165 pages. J'adore les recueils de nouvelles qui me donnent envie de découvrir les romans de ses contributeurs. Je vais donc me ruer sur les proses d'Ingrid Astier, Didier Daeninckx et Sébastien Gendron.

    18/01/2011 à 12:58 Fredo (975 votes, 7.9/10 de moyenne)