Gataca

69 votes

  • 8/10 Je reprends la série Hennebelle & Sharko après une longue pause. Les personnages sont toujours aussi torturés, c’est même pire qu’avant. Mais c’est un réel plaisir de les retrouver. J’avoue que le travail documentaire dans ce roman est vraiment costaud, que ce soit sur la paléontologie, l’anthropologie ou encore la biologie, en particulier sur l’ADN. Le sujet, déjà intéressant à la base, est raconté de manière passionnante par Thilliez, le tout englobé dans une enquête policière étonnante, qui va nous emmener au fin fond de l’Amazonie, et qui ne laisse au lecteur que très peu de moments de répit pour souffler. Il m’a peut-être manqué un soupçon d’émotion pour me faire monter à 9/10 : les déboires personnels des héros, pourtant terribles, m’ont laissé quelque peu de marbre. J’ai également trouvé moyennement utile l’enquête parallèle de Manien sur Sharko. Cela dit, la fin augure du très bon pour la suite, et je vais me plonger sans plus tarder dans Atomka !

    20/06/2021 à 22:31 mamboo (434 votes, 6.8/10 de moyenne) 5

  • 5/10 Beaucoup d'ennui durant cette lecture. J'ai trouvé l'intrigue invraisemblable, très peu crédible voire abracadabrantesque et aucun personnage n'a provoqué chez moi une quelconque empathie. La surenchère d'horreurs qui arrivent à Sharko et Hennebelle est écœurante. Je ne connais pas un auteur de polars qui martyrise autant ses "héros".
    Lecture éprouvante, sur le fond et sur la forme. Je lui ai largement préféré Le Syndrome E.

    20/06/2021 à 21:06 LeJugeW (1382 votes, 7.4/10 de moyenne) 7

  • 10/10 Une critique difficile à écrire tellement j'ai pris du plaisir avec ce roman, sûrement le meilleur thilliez.
    J'ai adoré l'enquête, fouillée et intelligente, l'interaction entre les personnages, les personnages eux-mêmes qui sont travaillés et on vit vraiment avec eux, on souffre aussi avec eux car rien n'est épargné que ce soit pour l'enquête ou en dehors.
    Un roman où l'on arrive trop rapidement à la fin et qui montre qu'un roman policier n'est pas une sous lecture mais une lecture intense lorsqu'il est travaillé comme il faut par son auteur, merci m. Thilliez.

    16/03/2021 à 16:53 Muriel (137 votes, 8.2/10 de moyenne) 9

  • 8/10 Dans la foulée du syndrome E. Le style de Thilliez s'affine au fil des romans. C'est beaucoup plus construit, beaucoup plus travaille que train d'enfer son premier roman.
    De plus j’apprécie très très rarement les romans qui se passent dans les milieux médicaux ou scientifiques qui touchent au corps humain. De plus un roman qui traite de virus en cette période sanitaire très troublée n'aide en rien! Malgré tout cela j'ai pris un grand plaisir a lire ce roman.
    Néanmoins je dois dire que jamais je n'ai vu un auteur traiter aussi mal ses héros que Thilliez!

    02/04/2020 à 15:36 eagle4 (717 votes, 7.3/10 de moyenne) 7

  • 9/10 J’y ai retrouvé la même flamme et la même dynamique, presque échevelée, du « Syndrome [E] », et je me suis régalé. Les notions abordées (anthropologie, paléontologie, génétique, maïeutique, latéralité, tueurs en série, violence, tribu primitive, autisme, etc.) m’ont passionné, et j’ai appris pas mal d’éléments au fur et à mesure de cette enquête conjointe de Sharko et de Lucie. Un véritable cocktail, détonnant, tellement saturé d’événements et autres péripéties que ça fiche littéralement le vertige, voire l’overdose. Moi qui suis habituellement peu client des thrillers un peu « surchargés, là, je ne peux que m’incliner devant tant de maestria, et surtout, de maîtrise : quand on le relit, quand on reprend le déroulé à tête reposée, date après date, un enchaînement après un autre, la structure tient le test, ce qui est remarquable, car les éléments de construction sont sacrément nombreux. Pas le moindre temps mort, un vrai train de marchandises, et cette cadence m’a parfois surpris (par exemple, dès l’entame, j’ai trouvé que le sort réservé à l’une des filles de Lucie était un peu trop vite expédié, surtout du point de vue émotionnel et scénaristique, mais ça n’est bien évidemment que subjectif). Léger bémol de mon humble point de vue d’amateur lointain de thrillers : si je n’avais guère adhéré au côté « complotiste » du « Syndrome [E] », cette sorte de surcharge scénaristique, comme d’autres souffrent d’une surcharge pondérale, alourdit un peu l’ensemble, car les moments de respiration manquent un peu. Mais on ne peut qu’être exigeant et difficile après une lecture d’une telle qualité.

    28/09/2019 à 18:05 El Marco (2458 votes, 7.4/10 de moyenne) 9

  • 8/10 supérieur a mon avis au précédent livre ;la trame du roman est très solide et l action est rondement menée sans temps mort.thilliez en fait peut etre un peu trop sur le coté scientifique du récit.de plus l évolution des rapports entre lucie et sharko est très bien suggéré.

    26/06/2018 à 20:50 barberouge (277 votes, 7/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Dans la foulée du Syndrome [E], Thilliez malmène ses héros sur une histoire technique mais passionnante car bien documentée. On apprend des choses et en plus on se laisse prendre dans le fil du récit.

    11/05/2017 à 21:00 newsovski (183 votes, 7.8/10 de moyenne) 3

  • 6/10 Dans la lignée du Syndrome E, le style ici me semble meilleur et la première partie est très emballante. Cependant, la suite est moins réussie, pas assez crédible.
    Je l'ai terminé il y a un mois et il ne m'en reste rien. Un bon moment de lecture, sans plus.

    13/11/2015 à 15:19 zonedead (417 votes, 7.4/10 de moyenne) 1

  • 4/10 j'avais déjà un sentiment très mitigé après la lecture du syndrome E, et il s'est confirmé avec ce deuxième volet du diptyque. F Thilliez m'a littéralement assommé avec ce roman truffé de leçons scientifiques sur l'ethnologie, l'ADN, le génome, les retrovirus, etc. Tous les personnages du bouquin s'y mettent, même un guide de haute montagne (c'est trop). Bref, l'ensemble m'a semblé très lourd, peu crédible, avec des personnages principaux pas très sympathiques. Bref, je suis désormais vacciné et je ne me laisserai plus contaminer par le virus (habilement véhiculé par les médias) ; c'était mon dernier Thilliez. Je suis d'ailleurs un peu surpris d'être à contre courant de la majorité des contributeurs au site :-) . Livre écouté.

    11/09/2015 à 21:09 gamille67 (1805 votes, 7.3/10 de moyenne) 1

  • 9/10 J’avais déjà lu les premières pages plusieurs mois avant, juste après la fin du tome précédent, Fracture E. Ceux qui l’ont déjà lu comprendront pourquoi. Dans ce tome, on retrouve Lucie un an après une tragédie qui a bouleversé sa vie. Elle a quitté son travail et « survit » tant bien mal. Franck, lui, a réussi à faire le deuil de sa femme et de sa fille, ses hallucinations ont disparu, mais il reste hanter par Lucie et ses filles, et ce qui aurait pu être. Il a quitté Nanterre et s’est fait rétrograder au 36, quai des Orfèvres. Il veut finir sa carrière comme il l’a commencée, en battant le pavé. C’est ces circonstances qu’il ait appelé sur une étrange scène de crime : une jeune étudiante en primatologie a été retrouvée assassinée dans la cage d’un chimpanzé au Centre de primatologie de Meudon-la-forêt. Seulement, ce qui semble être un accident s’avère très vite être un meurtre. L’enquête mène Sharko là où il ne s’y attendait pas : deux semaines avant sa mort, la victime a interviewé celui qui a changé à jamais la vie de Lucie, et la sienne par la même. La route des deux flics se croise alors à nouveau et les emmène dans une nouvelle enquête sombre et brutale sur l’origine de la violence. Encore une fois, Franck Thilliez manie avec brio la plume pour nous entraîner dans la noirceur de l’âme humaine avec deux personnages que la vie est loin d’avoir épargnée. Les thèses de latéralité, de l’origine de la violence et autres sont développées avec une telle rigueur qu’elles semblent complètement crédibles et pas du tout extrapolées. C’est, je crois, la force des romans de cet auteur.

    21/06/2015 à 18:46 Ladilae (31 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Toujours efficace et surtout meilleur que le volet précédent mais je ne le classerai pas non plus dans la catégorie des réussites totales.

    25/05/2014 à 08:52 Jabba (439 votes, 7.1/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Ouahh !!! Rien à dire Thilliez est une référence dans le genre polar scientifique...
    Une leçon!

    16/11/2013 à 22:32 amaru96 (226 votes, 8/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Gataca ou la conclusion d'un fabuleux diptyque sur la violence... Et quel finish!

    Franck Thilliez, une fois de plus, s'est énormement documenté, ce qui lui permet de nous faire diablement réfléchir sur des thèmes très pointus et de continuellement entretenir le doute chez le lecteur: diantre mais ou commence la fiction?

    Cette fois l'auteur nous propose un voyage au coeur de notre ADN, nous invitant ni plus ni moins à revisiter les diverses théories de l'Evolution humaine, sur fond de meurtres sanglants et de jeu de piste scientifique.
    Vaste programme me direz-vous...

    Le récit est très bien rythmé, enchainant scènes d'actions, explications scientifiques -accessibles aux non-initiés!- et séquences émotion entre Lucie et Sharko, bref on ne s'ennuie pas!

    La plûme de F. Thilliez est toujours aussi agréable, les dialogues sont efficaces et ne souffrent d'aucune longueur, tous les éléments réunis pour ne faire qu'une bouchée des 600 pages de ce grand thriller.

    Pour apprécier au mieux toutes les subtilités de cet ouvrage, je conseille vivement, au minimum, d'avoir lu "Le Syndrome E", mais surtout si possible toutes les aventures mettant en scène Sharko et Lucie, cela afin de comprendre l'état d'esprit réel de nos deux héros.

    A dévorer sans modérations!

    05/03/2013 à 20:49 mounou12 (23 votes, 8/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Un poil moins réussi que Le Syndrome E, mais toujours aussi prenant néanmoins, du fait des évènements tragiques qui collent aux basques de nos héros favoris, bien plus que l'intrigue elle-même un peu trop alambiquée à mon goût, GATACA reste agréable à lire. La fin n'est, par contre, pas des plus réussie, et m'a légèrement fait penser à La Forêt des Mânes de Grangé.

    13/02/2013 à 21:59 jackbauer (618 votes, 7.1/10 de moyenne) 1

  • 5/10 Lu il y a 3 semaines, et plus aucun souvenir, c'est jamais bon signe. Un roman qui m'a laissé froid, les théories sur la genèse de la violence m'ont semblées farfelues. Pour le reste, de l'action, et c'est tout.

    12/12/2012 à 15:15 Xave (233 votes, 6.9/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Sans être un fan idolâtre, car je considère qu'il y a du bon et du moins bon dans les ouvrages de Franck Thillez, je dois dire que là, j'ai été à proprement parler scotché par ce récit qui allie toutes les composantes d'un vrai bon polar à la française.
    J'ai aussi particulièrement apprécié les références scientifiques qui développent des théories passionnantes...

    02/10/2012 à 23:35 Kermit (387 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Frank Thilliez n’a plus rien à prouvé, ses romans sont tous ou presque des best-sellers. Celui-ci ne déroge pas à la règle, deuxième partie du dyptique (avec « Le Syndrome E ») traitant de l’origine de la violence, ici génétique (plus précisément biologie évolutive, latéralité, génome). Nous retrouvons avec plaisir nos deux enquêteurs, Lucie et Shark, qui vont devoir se ‘retrouver’ pour résoudre cette affaire. Toujours précis dans ces recherches, l’auteur nous offre ici un polar aux « frontières dur réel » (mais avec des bases scientifiques on ne peut plus réelle). L’histoire est fouillée et comme pour la précédente retorse, nous commençons avec l’enquête de Sharko sur le meurtre d’une étudiante en évolution tuée par un singe et du coté de Lucie c’est le suicide de l’assassin d’un des membres de sa famille qui va la lancer dans l’enquête. Encore une fois la plume de Thilliez va nous tenir en haleine, une excellente intrigue, des personnages bien campés et une tension croissante pour faire monter l’angoisse. Si ce roman me semble moins bon que le précédent c’est le petit coté « fantastique » de la génétique (le gêne du tueur n’est pas nouveau dans ce genre de roman), il n’en reste pas moins passionnant et confirmera à tous ceux qui en douterez que Thilliez est un grand parmi les auteurs de Thriller.

    21/09/2012 à 17:57 StephaneA (63 votes, 7.7/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Mon deuxième roman de Franck Thilliez après le syndrome E : j'ai adoré !!
    Même si les similitudes avec les rivières pourpres sont parfois évidentes (le glacier, 2 enquêtes entremêlées, une machination quant aux naissances....) ce qui fait la particularité de ce roman, c'est surtout la construction des 2 enquêteurs Lucie Hennebelle et Franck Sharko, anti héros par excellence, dont on devient rapidement addict!
    J'attends avec impatience la suite des aventures de ces 2 écorchés vifs dans Atomka!

    13/09/2012 à 11:00 joune41 (12 votes, 7.2/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Tout pareil que tout le monde : EXCELLENT !

    08/08/2012 à 10:18 Ironheart (653 votes, 7.5/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Toujours très détaillé et très précis, le sujet m'a complètement captivé.
    J'ai trouvé l'ensemble bien plus crédible et bien plus agréable à lire que le "Le Syndrome E".
    Entre thriller et roman d'aventure, ce livre fait trembler... et donne envie d'en apprendre plus par soit même.

    30/07/2012 à 13:53 Endrick (35 votes, 8.2/10 de moyenne) 1