Des jours sans fin

(Days Without End)

Chassé de son pays d’origine par la Grande Famine, Thomas McNulty, un jeune émigré irlandais, vient tenter sa chance en Amérique.
Sa destinée se liera à celle de John Cole, l’ami et amour de sa vie.

Dans le récit de Thomas, la violence de l’Histoire se fait profondément ressentir dans le corps humain, livré à la faim, au froid et parfois à une peur abjecte.
Tour à tour, Thomas et John combattent les Indiens des grandes plaines de l’Ouest, se travestissent en femmes pour des spectacles, et s’engagent du côté de l’Union dans la guerre de Sécession.
Malgré la violence de ces fresques se dessine cependant le portrait d’une famille aussi étrange que touchante, composée de ce couple inséparable, de Winona leur fille adoptive sioux bien-aimée et du vieux poète noir McSweny comme grand-père.
Sebastian Barry offre dans ce roman une réflexion sur ce qui vaut la peine d’être vécu dans une existence souvent âpre et quelquefois entrecoupée d’un bonheur qui donne l’impression que le jour sera sans fin.

Aventures

Costa Book Award du meilleur roman (2016), Prix Paul Valéry du roman européen (2018)

On en parle sur le forum : Des jours sans fin - Sebastian Barry (Joëlle Losfeld)

Soumis le 22/01/2018 par Norbert

Proposer des corrections

Mots-clés

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi...

couverture

Wilderness

Suggéré par Norbert

couverture

Les Proies

Suggéré par JohnSteed

couverture

Le voyage de Robey Childs

Suggéré par Norbert

couverture

La Poudre et la Cendre

Suggéré par Norbert

couverture

Les Marches de l'Amérique

Suggéré par Norbert