Unter Blechkoller

6 votes

  • 7/10 Une plongée en eau glacée et en apnée dans le plus pur style de l'auteur. Ca va vite, ça va fort, pas le temps de reprendre son souffle, happé par la "lumière". Un récit original et prenant.

    11/04/2016 à 15:52 LeJugeW (928 votes, 7.5/10 de moyenne) 3

  • 8/10 1944, dans l’Atlantique Nord. Un sous-marin d’élite allemand, le U-2402, doit plonger pour éviter les charges d’un destroyer britannique. Heurtant une barrière rocheuse, l’engin se désagrège lentement, portant en lui les quelques rares survivants. Pour la douzaine de soldats, commence une lente descente aux enfers, où les hommes ne sont pas les seuls prédateurs.

    De Michaël Mention, on connaissait les très bons La Voix secrète, Maison fondée en 1959 ou encore Sale temps pour le pays. Avec ce nouvel ouvrage paru chez Le Fantascope, l’auteur nous démontre un autre pan de son talent. Le récit est haletant, sectionné en courts chapitres, et en s’étalant que sur cent-cinquante pages. Ce huis clos reprend les codes du genre, avec des personnages divers, immédiatement identifiables, soumis à la férocité d’une promiscuité brutale, et devant se dépasser pour survivre. Les lieux et l’atmosphère sont rendus avec une rare fidélité, en quelques traits secs et efficaces. Michaël Mention continue de jouer avec la langue, notamment en usant des lettres capitales lors des hurlements des individus et en exploitant les onomatopées. Parallèlement, l’histoire prend des accents fantastiques, avec une terreur abyssale qui n’est pas liée qu’à la seule profondeur des militaires, et où s’engage un jeu de massacre très prenant. Avec un sens indéniable du suspense, l’écrivain mène le lecteur jusqu’à l’épilogue.

    Maîtrisé, tendu, à la fois classique et original, ce roman est un petit délice. Il surprend autant qu’il fait frissonner, et ne fait que confirmer tout le bien que l’on pensait de Michaël Mention. Ce dernier est décidément une jeune pousse qu’il sera bien agréable de voir croître.

    25/07/2013 à 14:06 El Marco (1616 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Un nouvel exercice de style pour Michael Mention, avec ce huis-clos qui parvient avec succès à explorer et intégrer un nouveau genre dans sa bibliographie. Les fans du film Abyss de James Cameron devraient apprécier cette plongée suffocante. Même s'ils se savent sur le point de mourir, les héros du roman vont vite découvrir qu'il vaut mieux s'éloigner de la lumière blanche...

    22/07/2013 à 10:43 Fredo (948 votes, 7.9/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Lu en 2 heures (à peu près), sans m'arrêter. J'en aurais d'ailleurs voulu 500 pages !
    Un huis-clos cauchemardesque parmi 12 survivants de l'équipage d'un sous-marin qui s'est échoué sur une barrière rocheuse. De la première page, pas une seule seconde de répit, vous êtes saisi par l'effroi, qui grandit face à l'inconnu, la mort imminente, les réactions inattendues des passagers, les phénomènes surnaturels, l'hypothermie qui vous colle les doigts aux parois métalliques, la panique générale - même quand tous sont aux aguets, doivent se taire, pour tenter eux aussi de comprendre.
    Des images d'horreur, une narration aussi visuelle, mentale que sonore, quelques croquis ou encadrés complètent l'excellente mise en page de ce que j'aimerais tant pouvoir revivre en film. Et en plus loooong !!!
    Encore un coup de coeur pour ce roman unique, à emporter avec vous à la plage, en vacances, pour vous coucher le soir (héhé), bref... partout !
    Ne le manquez pas !

    29/06/2013 à 05:15 Norbert (289 votes, 7.6/10 de moyenne) 7

  • 7/10 Une fois enfermée avec les douze survivants, difficile de sortir sans connaître le fin mot. Le lecteur est sous pression tout le long du roman, l'auteur donne du rythme à son recit et l'alimente de schémas ... Original.

    25/03/2013 à 18:05 Emil (388 votes, 7.3/10 de moyenne) 2

  • 8/10 huis clos angoissant et froid pour une histoire courte mais dense qui laisse aucun répit.on dit de certains qu'ils ont une écriture très visuelle,ici c'est une écriture sonore.Michaël apporte beaucoup de soin à la représentation du son et ça marche parfaitement

    15/03/2013 à 14:48 Fab (452 votes, 7.9/10 de moyenne) 2