Un long moment de silence

34 votes

  • 6/10 Mince alors, je suis passé à côté de ce roman que je pensais être un chef d’œuvre aux vues des éloges faites à son sujet. Alors oui, c'est magistralement bien construit, divinement bien écrit. Les personnages sont bien fouillés, surtout Stanislas que j'ai adoré détesté. Mais j'ai mis un temps monstre à lire ce livre. Je m'ennuyais. Dommage, un chef d’œuvre, je n'en doute pas, mais pas fait pour moi.

    09/10/2019 à 16:29 LeoLabs (122 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 7/10 ça faisait un moment qu'il traînait dans ma bibliothèque mais je n'arrivais pas à m'y mettre... L'histoire est sympa, on découvre un pan de l'histoire méconnue, l'intrigue est bien ficelée mais il manquait du rythme à mon goût.

    19/03/2018 à 10:51 guimouts (256 votes, 8/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Tout à été dit. Ecriture simple et fluide, roman bien construit sur une partie de ping-pong entre deux histoires qui n'ont rien à voir en apparence, le tout sur fond d'Holocauste.

    22/01/2017 à 18:36 joss (92 votes, 7/10 de moyenne) 3

  • 6/10 Bien construit et fluide, le roman se lit sans encombre, mais aussi sans émotion particulière ce qui est assez fâcheux compte tenu du sujet.
    Le personnage principal est détestable, ça m'a par moment agacé.
    Je l'ai fini y'a pas si longtemps, mais je ne me souviens déjà plus trop de la fin qui m'a semblé un poil alambiquée.
    Pas mal donc, mais pas aussi bon qu'on me l'avait dit.

    24/05/2016 à 08:19 schamak (50 votes, 6.3/10 de moyenne) 4

  • 10/10 Quel plaisir de pouvoir lire un tel roman! Impossible pour moi de reposer le livre avant de connaitre la fin , et l'envie également me submerge de partager immédiatement mon enthousiasme sur ce forum pour que chacun puisse avoir la chance de le découvrir. Paul Colize est incontestablement un grand romancier.
    Après Back up, qui m'avait déjà fortement impressionnée, cette histoire dans ce contexte historique , avec ces personnages atypiques m'a littéralement emportée.
    J'adore tout simplement, Bravo et merci pour ce formidable moment de lecture.

    24/05/2016 à 00:00 lady (131 votes, 7.7/10 de moyenne) 5

  • 8/10 1954, Le Caire, dix-sept personnes perdent la vie. Pourquoi ? En Belgique un téléphone sonne, le petit Stanislas a un an, son père vient de mourir dans l’attentat du Caire. Qui l’a assassiné, qui visaient les terroristes ? 1948, les souvenirs des camps de concentration coulent encore dans ses veines quand Nathan Katz assiste, à la sortie du Brooklyn College, à une énième humiliation de la part de jeunes italiens. Quelques jours plus tard, armé d’une simple batte de base ball, le jeune collégien pénètre dans l’antre des agresseurs. Deux événements qui marqueront nos deux héros, qui changeront à jamais leur vie. Cette disparition deviendra très vite obsessionnelle pour Stanislav Kervyn richissime entrepreneur. S’ensuivront de longues années à traquer la vérité, les raisons de cette circonstance malheureuse. Alors qu’il pense avoir mis un terme à ses démons et ces images malsaines, qu’il croit enfin aspirer à une nouvelle vie, Stanislas se voit contraint de tout reprendre à zéro, de fouiller dans un passé qu’il ignore, qui s’évapore un peu plus au fil des disparitions des derniers témoins. Cet affront, Nathan ne peut l’accepter. Les juifs n’ont déjà que trop souffert, trop subit, en un jour, il va changer son avenir et le regard des autres sur lui. Une rébellion qui fera entrer le jeune Nathan dans un nouveau monde, un monde souterrain, où la mémoire de son peuple doit guider ses gestes, sa vie. Paul Colize, par l’entremise de deux personnages, de deux mondes opposés, nous mène dans un roman à cent à l’heure. Une œuvre où se mêle passé, présent, histoire et exactions, où réalité et fiction s’entrechoquent dans un style cru, dur parfois mais non dépourvu d’humour et de dérision. Un personnage de prime abord antipathique, Stanislas qui se laisse submerger par ses hantises, par les événements de son passé, s’érigeant en martyr odieux au point de devenir antisocial, agressif et inhumain,égocentrique et obsédé. Un héros, Nathan Katz justicier de la Mémoire de son peuple mais nanti de pitié au moment du dernier geste, jeune juif émigré, intelligent et consciencieux. Deux personnages prêts à tout pour obtenir la vérité, quel qu’en soit le prix à payer. Un scénario renversant, addictif que l’on a du mal parfois à lâcher. Colize réussit le tour de force d’emmener son lecteur sur un terrain labile, où les certitudes s’effondrent parfois comme un sable mouvant, laissant le lecteur dubitatif.

    19/01/2016 à 11:43 LittleWing (21 votes, 7.8/10 de moyenne) 6

  • 7/10 Un polar historique entre passé et présent au service d'une intrigue pendant la 2nde guerre mondiale. Pour mon 1er livre de Colizé, je n'ai pas été déçu.

    22/10/2015 à 19:48 Matyeux (99 votes, 7.3/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Un roman tout en finesse malgré son sujet dur et ses personnages forts

    20/09/2015 à 10:02 PoisonIvy (292 votes, 7.6/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Une lecture agréable mais, pour moi, une déception comparé à Back Up. Certes, l'histoire est belle mais le fait que le personnage central soit aussi antipathique et que le livre soit encombré de nombreux passages "sexuels" inutiles ont gâché quelque peu la lecture d'un roman qui, au final, malgré son sujet fort, n'est pas aussi inoubliable que je l'espérais.

    04/01/2015 à 16:34 ericdesh (579 votes, 7.5/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Une phanère moins "réussi" que Back Up, à mes yeux, mais un plaisir de lecture pour un auteur qui maitrise son art!

    19/10/2014 à 22:52 chouchou (521 votes, 7.6/10 de moyenne) 1

  • 5/10 J'aurais tendance à écrire tout ça pour ça. Un thriller qui accouche d'une souris.
    Cela tombe bien car l'auteur nous parle de Chat (une organisation qui chasse les anciens nazis) et de Rats (les nazis pourchassés).
    En parallèle, on suit Stanislas à la recherche du meurtrier de son père, assassiné en 1954 lors d'un attentat.
    C'est un livre qui se lit vite et bien mais ce sera tout pour moi. Entre un Stanislas, qui fait rare pour un personnage principal, est une véritable ordure avec les personnages qu'il côtoie. Et un Nathan qui ne m'a pas du tout fait apprécier sa quête, je n'ai pas apprécié cette lecture. Je n'ai pas été touché par l'histoire.

    19/10/2014 à 20:18 terramater (305 votes, 6.6/10 de moyenne) 2

  • 10/10 Un polar historique (plus qu'un thriller) qui prend aux tripes jusqu'à la dernière ligne. Une ecriture juste, un thème fort et quel personnage que ce Stanislas! Un beau salopard pour lequel on arrive quand même à s'emouvoir. J'ai adoré.

    24/09/2014 à 10:38 panou71 (15 votes, 7.7/10 de moyenne)

  • 9/10 Un roman à lire ! Thriller + Seconde Guerre Mondiale + perso à la psychologie fouillée. Si comme moi vous aimez ces 3 ingrédients, vous devriez adorer ce roman qui se lit d'une traite.

    24/08/2014 à 16:03 Nelfe (161 votes, 7.6/10 de moyenne)

  • 10/10 Il y a des livres qui vous hantent, une fois la dernière page tournée. Un long moment de silence en fait partie.

    09/06/2014 à 17:15 Gruz (299 votes, 7.8/10 de moyenne) 2

  • 8/10 À la lueur de la postface (à ne lire qu'après avoir terminé le roman !), on comprend que cet opus qui semblait de prime abord un peu « froid » (de par le caractère de ses personnages notamment) est sans doute le plus personnel de l'auteur. Une belle réussite !

    24/03/2014 à 10:41 Hoel (806 votes, 7.7/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Difficile de ne pas reconnaître l'immense qualité d'écriture de Paul Colize dans ce roman au scénario intéressant. Je n'ai pas été touchée par les personnages. Il n'en reste pas moins que le moment de lecture est très plaisant.

    16/02/2014 à 15:23 Ssarlotte (501 votes, 7.1/10 de moyenne) 1

  • 8/10 encore une fois Paul Colize signe un roman dont l'intrigue est très intense, des personnages antipathiques ou touchants mais qui ne laissent pas du tout indifférents et une fin qui m'a surprise.

    13/01/2014 à 13:25 taylor (266 votes, 7.5/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Une belle réussite. On est plus ici dans le registre du suspense dans le cadre d'un secret de famille et de l'espionnage, que du thriller pourtant mentionné sur la couverture (ah le marketing...). L'alternance des deux histoires qui se rejoignent fonctionne parfaitement. Le personnage de Stanislas est très intéressant car il est franchement antipathique (pour moi ce n'est pas un défaut). Il est direct voire brutal dans ses rapports humains (en particulier dans sa sexualité). On ressent bien sa rage liée à ce secret entourant la mort de son père qu'il n'arrive pas à percer.

    13/01/2014 à 11:31 zonedead (348 votes, 7.4/10 de moyenne)

  • 8/10 Il n'y a pas à dire, un roman construit sur deux histoires racontées en parallèle et apparemment sans rapport, quand c'est bien fait, ça fonctionne à fond. Paul Colize emballe sa double intrigue à un rythme d'enfer qui ne se dément jamais, grâce à des chapitres courts et un style enlevé et précis à la fois. J'ai été particulièrement sensible à la quête de Nathan, dont les choix et les enjeux présentent une complexité passionnante ; l'enquête de Stanislas est également passionnante, mais l'élaboration du personnage souffre d'excès, notamment sa misogynie, certes crédible (il y a des hélas des hommes qui considèrent les femmes comme des servantes soumises ou des bouts de viande) mais qui prend trop de place dans sa caractérisation - cf. les scènes de sexe qui n'apportent rien à l'histoire : répétitives, elles semblent plutôt relever d'un petit plaisir voyeur de l'auteur que d'autre chose...
    C'est surtout pour cela que je m'en tiens à un 8 - qui signifie tout de même "très bon", et c'est finalement ce que je pense de ce roman qui m'a captivé, et dont la fin m'a touché. Du bon boulot, pour un polar intelligent, qui joue joliment avec l'Histoire.

    12/01/2014 à 21:57 Dodger (444 votes, 7.7/10 de moyenne) 3

  • 9/10 J'aime la plume, la structure du récit, l'ambiance, la partie de l'Histoire traitée, les personnages. Une lecture passionnante, émouvante, lancinante.
    Un grand plaisir de relire cet excellent auteur, je met un 9,5 parce que je veux encore mieux la prochaine fois !

    04/01/2014 à 15:09 Emil (396 votes, 7.3/10 de moyenne) 4