Balancé dans les cordes

11 votes

  • 4/10 L’auteur a choisi la misère sociale pour toile de fond et j’ai la sensation d’une réelle volonté de dénonciation de ces oubliés au travers de son récit. Ce dernier ne m’a pas séduite, ce n’est pas le cas de la majorité et j’en suis ravie.

    20/12/2015 à 09:06 PoisonIvy (292 votes, 7.6/10 de moyenne)

  • 7/10 Jérémie Guez fait dans l'amer, la banlieue, les salles de boxe. Un bon petit roman noir que j'ai lu à cent à l'heure.

    25/06/2015 à 11:46 janjak (466 votes, 7.9/10 de moyenne) 3

  • 8/10 A l'instar de sa première oeuvre, Jérémie Guez conserve la sensibilité propice à la description de personnages attachant dans une dimension tragique. Le rythme du récit est en rapport avec la thématique de la boxe qui ajoute un surcroit de tension.

    31/12/2014 à 18:50 chouchou (521 votes, 7.6/10 de moyenne) 2

  • 7/10 J'ai lu ce roman à 100 à l'heure dans la peau de Tony.
    On n'en ressort pas indemne.
    Belle découverte.

    16/10/2013 à 12:26 TaiGooBe (186 votes, 7.6/10 de moyenne) 3

  • 7/10 un roman court mais intense et percutant comme un combat en 3 rounds.
    n'ayant pas lu le 1er roman de Jérémie Guez,c'est une belle découverte pour moi

    14/08/2013 à 12:08 Fab (459 votes, 7.9/10 de moyenne) 2

  • 6/10 Même si Guez a un talent intéressant, je sors de cette lecture un peu plus mesuré que d’autres. Côté points forts, il y a la description de la vie en banlieue, sans complaisance d’aucune sorte, qui ne déflore pas la réalité tout en collant aux codes du roman noir moderne. Il y a aussi des personnages forts, typés, qui envahissent la page et l’esprit du lecteur. Il y a le style de Guez enfin, sec, aussi affûté qu’un boxeur prêt au combat, qui crache les mots, la colère, la violence, dans une noirceur globale qui laisse peu de place à la lumière, fin comprise.

    D’un autre côté, ces qualités ne permettent pas encore à Jérémie Guez de sortir des cordes. Si elles sont prometteuses, elles le cantonnent pour l’instant à un roman noir classique, un peu déjà lu (ou déjà vu), qui sent bon son David Goodis ou son Martin Scorsese. La boxe, la cité, les deals foireux, les hommes aveuglés de violence et les femmes au tapis, il y a du passage obligé dans tout ça, qui m’empêche de considérer "Balancé dans les cordes" comme un roman marquant du genre.

    Néanmoins Jérémie Guez a quelque chose d’authentique, de puissant, dont je surveillerai l’épanouissement dans ses prochains romans. Jeune talent à surveiller !

    11/07/2013 à 10:17 Dodger (444 votes, 7.7/10 de moyenne) 1

  • 9/10 L'histoire d'une violence ordinaire, combattue -ou non. Dans ce récit, Jérémie Guez évite avec brio les clichés boxe/cité/enfant paumé dans un univers sordide, pour décrire des scènes déconcertantes de réalisme. Les descriptions des personnages sont d'une finesse rare. L'humanité, simplement. Un très très beau roman.

    21/05/2013 à 08:17 clemence (265 votes, 7.7/10 de moyenne) 3

  • 7/10 Un roman court mais prenant, la violence de la cité, la soif de s'en sortir et le destin auquel on ne peut pas échapper. Un bon roman noir d'un jeune auteur à suivre!

    21/03/2013 à 18:34 Nelfe (161 votes, 7.6/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Un roman coup de poing sur un jeune vivant en banlieue qui tente de survivre au milieu des trafics en tout genre.

    14/03/2013 à 08:51 taylor (266 votes, 7.5/10 de moyenne) 1

  • 6/10 Le récit est plaisant tou comme le style d'écriture mais le rythme manque de punch, les personnages un peu trop stéréotypé et l'intrigue un peu trop prévisible.
    Ceci dit, j'ai quand même passé un agréable moment avec cet auteur.

    21/10/2012 à 09:22 rossonere (309 votes, 7.2/10 de moyenne)

  • 9/10 Ce roman traite de l'itinéraire d'un jeune banlieusard, qui grâce au sport était promis à un avenir des plus grands. Enfance difficile, pressions, tentation de l'argent facile, Tony aurait pu basculer dans le trafic de drogue comme un de ses amis d'enfance mais il a persévéré tel un outsider qui s'accroche à ses gants pour arracher une victoire par KO...une victoire sur cette fatalité...

    03/08/2012 à 11:36 dreass92 (41 votes, 7.7/10 de moyenne) 1