1991

21 votes

  • 9/10 Encore beaucoup de plaisir à lire ce dernier Franck Thilliez

    27/10/2021 à 23:11 Db107 (12 votes, 7.8/10 de moyenne)

  • 8/10 Intéressant ce préquel sur le personnage fétiche de Franck Thilliez.
    L'auteur ne déroge pas à ses habitudes, avec une histoire torturée et crimes abominables, sur des sujets bien creusés (la magie notamment).
    Un bon moment de lecture.
    A noter la présence de Suzanne, compagne de Sharko, vue dans le 1er Sharko.

    26/09/2021 à 14:27 charlice (216 votes, 7.7/10 de moyenne) 7

  • 8/10 J'aimerais faire preuve d'originalité ou de contrariance en disant que cette fois-ci, Franck Thilliez s'est loupé parce que mince, tant de talent et de régularité, pour nous pauvres humains lambda incapables d'écrire la moindre ligne de fiction, c'est d'un agaçant ! o)
    Et ben non, je ne peux pas. 1991 est un super polar, y'a pas à tortiller. Moins complexe et torturé que les autres romans de l'auteur mais chouette quand même. Un policier un peu à l'ancienne avec deux enquêtes pour le prix d'une et franchement, ça nous ravit comme c'est pas possible. Fluide, efficace, impec ! Cela paraît tellement facile pour Franck de produire de telles histoires !
    Et puis cette incursion dans l'univers de la magie est des plus délicieuses. Bon, c'est vrai, j'avais un peu anticipé le dénouement ayant rencontré le même rebondissement dans un autre bouquin mais qu'importe.
    Quant à la fin, si elle est un peu rapide, c'est peut être pour préparer une suite des aventures de Sharko dans le passé ?

    26/08/2021 à 16:17 Ironheart (652 votes, 7.5/10 de moyenne) 7

  • 7/10 J'ai adoré :
    - le flashback dans les années 90 : ça permet de mesurer à quel point une enquête est menée totalement différemment aujourd'hui
    - la découverte du monde de la magieet son histoire, du vaudou
    D'un autre côté, j'ai regretté :
    - une fin un peu expéditive
    - une analogie un peu trop étiquetée "rivières pourpres" à la JC Grangé
    Je n'ai malheureusement pas assez de temps pour lire et j'en profite pour le faire pendant mes vacances et cette lecture fût un réel plaisir : Bravo!

    25/08/2021 à 13:36 joune41 (12 votes, 7.2/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Super roman, j'ai adoré ce flash-back, l'intrigue, le rythme de l'histoire

    06/08/2021 à 13:14 Rod (86 votes, 7.7/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Je suis époustouflé par la production de Franck Thilliez : un roman par an, et des romans qui sont meilleurs à chaque année. Tous les écrivains ne peuvent pas en dire autant.

    Que dire de 1991 si ce n'est un excellent roman, qui plaira aux novices et qui enchantera les aficionados de Sharko en le découvrant dans sa première enquête.

    La grande surprise ne vient pas de retrouver le personnage mythique de l'auteur mais surtout d'être (re)plonger dans les années 80-90 pas si lointaines (c'est ce que je me dis pour penser que je n'ai pas vieilli) mais qui semblent d'une autre époque tant les méthodes d'investigation étaient différentes puisqu'alors on commençait à parler d'ADN mais sans aucune application concrète en médecine légale; pas de téléphone portable, pas d'Internet. Bref du travail de limier.

    A lire absolument.

    04/08/2021 à 19:07 QuoiLire (263 votes, 6.6/10 de moyenne) 6

  • 8/10 Pas le meilleur mais un chouette saut dans le passé avec tous les codes des années 90, incluant un peu de sexisme primaire qui à l'époque passait crème !
    J'ai bien aimé le côté histoire de la magie que l'on découvre au fur et à mesure du livre.

    01/08/2021 à 14:02 clemence (323 votes, 7.7/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Toujours beaucoup de plaisir à lire un roman de Franck Thilliez : c'est bien construit, bien écrit, on a envie de connaitre la suite. Tout ce que j'attends d'un bon polar!

    27/07/2021 à 12:07 woukou (83 votes, 7.2/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Une nouvelle fois je ne suis pas déçu par Franck Thilliez, j'ai beaucoup aimé découvrir les premiers pas de Sharko au 36 en qualité de "bleu". L'équipe est intéressante, dommage qu'on ne s'attarde pas plus sur certains (Titi, le chef). J'ai l'impression de vivre la même période qu'avec Indridason quand on découvrait Erlendur jeune, et j'ai beaucoup apprécié.

    27/07/2021 à 11:30 newsovski (181 votes, 7.8/10 de moyenne) 4

  • 4/10 J’ai lu mon premier Thilliez.

    Je m’attendais à un roman policier globalement efficace (je me suis dit qu’avec une telle réputation le gars avait, à minima, du métier et connaissait son affaire), mais je savais que d’un strict point de vue formel, je lirais un livre avec une écriture sans aspérité, sans émotion. Un roman de gare 2.0 sous influence série US, balisé à mort, sur-expliqué (règle d’or : le lecteur doit tout bien comprendre) qui une fois lu serait oublié aussi sec. du genre vite lu.
    Et c'est précisément ce que j’ai trouvé.
    
Donc pas de surprise. Ni bonne, ni mauvaise.

    Alors, oui, on peut le lire sans risque. Comme on peut s’en foutre royalement tant sa lecture est largement dispensable.

    1991” n'est ni mauvais ni bon. Il ne provoque et n’engendre pas grand chose, presque rien. Il divertit oui, mais à peine tant certains traits sont grossiers. 
Ce petit fumet de revival, les années 90, pourrait faire sourire les quinquas nostalgiques. C’est peu et c’est chiche.

    Si toutefois le roman ne provoque pas d’ennui (c’est déjà pas mal me direz vous à raison car c’est terrible de se faire chier en lisant), il ne captive pas vraiment non plus. Il se suit sans déplaisir et sans enthousiasme. Il se suit. Alors, j’ai suivi, juste pour aller au bout et avoir le fin de mot de l’histoire. Alors, ce fin mot ? Bah, là encore, ça n’a rien de super original (depuis le premier Grangé LES RIVIERES POURPRES, beaucoup d’auteurs ont décliné un peu le processus, et puis faut dire que je ne suis pas super client de tout ce qui a trait aux expériences génétiques….) Mais bon, si je tire aussi à boulets rouges sur l’intrigue , il ne resterait rien à se mettre sous la rétine puisque le seul atout repose justement sur elle, l’intrigue. Tout le reste ne présente guère d’intérêt. 

    Alors disons que l'histoire n’est pas plus bête qu’une autre. Et puis, c’est documenté et ça a l’air crédible. On se console comme on peut. Je pardonne même cette fin expédiée, décevante, comme souvent dans les thrillers qui s’obstinent à ouvrir mille tiroirs. Possible que Thilliez devait en avoir marre.

    Voilà, j’ai donc lu “1991” tranquillement, sans bailler, sans excitation, sans effort, sans lever un sourcil d’étonnement, sans me sentir mal à l’aise ou bousculé dans ma lecture, sans pousser de soupir de lassitude ou de satisfaction non plus. Bref, j’ai lu Franck Thilliez et ça m’a fait ni chaud ni froid même si de temps en temps je n’ai pas pu m’empêcher de me parler à moi-même “C’est donc lui le gars qui vend ses ouvrages par palettes depuis 10 piges, encensé par les aficionados du thriller ? D’accord, bien, très bien….”
Encore une fois, le roman en lui-même n’est pas infamant, il remplit grosso modo le cahier des charges du roman policier moyen (mais dans la moyenne basse quand même) où l’auteur capitalise tout sur son intrigue.

    Un policier sans le charme suranné d’un Simenon.

    Sans même la nervosité narrative d’un Norek.
    Beaucoup de mots, plein de descriptions sensationnalistes pour créer un malaise mais qui tourne à vide, qui sonnent creux, de l’empilage, de l’inutile, de la surenchère. Du mièvre aussi (chez Thilliez, les femmes amoureuses de flic, décidément, sont des cruches). 
Vous l'avez compris, on ne s’éternise pas sur l’écriture, le profondeur des personnages. 

    Thilliez écrit bien. Du bon français, nickel. Une longue rédaction de 500 pages proprettes, mais l’audace, la folie, les trouvailles stylistiques ; pour transmettre des émotions palpables, des frissons, …faudra repasser.

    Forcément, sans style, l’ambiance est à l’image de la forme, factice, surfaite. Pas de relief.

    Attention, le roman comme son héros ne sont pas désincarnés (car créer volontairement des personnages sans émotion peut justement en provoquer). Ils sont conventionnels, c'est très différent, conventionnel dans leur caractère, leur voix, leurs mots. En un mot INTERCHANGEABLE. Et fades. 

    Pourtant, Thilliez se donne du mal pour faire exister son Sharko et créer des scènes fortes, il essaie avec ses moyens, ses artifices, mais c'est tout le paradoxe du livre, de l’auteur, de son écriture ; en dépit de tout ce travail, tout ça demeure très académique. Tout comme ses dialogues empesés, si peu naturels, tellement didactiques (rappel : le lecteur est un neu-neu, et doit tout comprendre). Et cette sensation tenace que l’auteur pourrait remplir des pages et des pages qu’il ne parviendrait toujours pas à insuffler un peu de vrai et d’intériorité, des sensations authentiques. Parce que voilà, quand t’as pas le truc (la patte, la musique, le petit supplément d'âme, on appelle ça comme on veut) pour créer la gêne, fabriquer l’inconfort, distiller le malaise, ou provoquer le dégout chez le lecteur (et ça ne passe pas par la surenchère, il serait temps que les auteurs de thrillers franchouilles le comprennent), bah rien à faire, ça ne fonctionne pas.
    Dans ce roman inodore et incolore, mais clairement inoffensif, une seule chose m’a vraiment gonflé, c'est l’infantilisation du lecteur. Dialogues abêtissants et enfilades de questions (une spécialité Thilliez apparemment) pour créer ou intensifier son mystère. C'est relou et même assez humiliant.
    Quoi d’autre ? Ah oui, zéro humour dans ce livre. 
Mais alors, rien du tout.
    Bref, j’ai lu mon premier Thilliez. 



    19/07/2021 à 21:49 schamak (77 votes, 6.1/10 de moyenne) 4

  • 10/10 Formidable, j'avais déjà dis cela pour le précédent mais celui ci mérite un 10, certains auteurs français s'essoufflent depuis déjà un moment mais Franck Thilliez se bonifie à chaque nouvelle parution et comme il dit à la fin du roman qu'il a beaucoup écrit pendant cette période de confinement, je crois que le prochain sera de la même trempe . J'ai adoré comme beaucoup d'entre nous ce retour dans les années 90 et le début de Sharko et cette histoire de dingue, je ne sais pas comment Franck Thilliez peut penser à toutes ces choses pour écrire cette histoire ....Fabuleux

    05/07/2021 à 17:35 terror77 (41 votes, 7.7/10 de moyenne) 6

  • 9/10 J'ai tenté de me mettre dans la peau de quelqu'un qui découvre Franck Thilliez, afin de ne pas être perturbé par mes appréciations quasi-systématiquement dithyrambiques sur lui.
    Mais rien à faire ! Je trouve une fois encore cette histoire et sa structure absolument géniales !

    Quel plaisir de revivre ces années où l'on pense que rien ne se passait tant en recherche qu'en technologies. En fait, tout ce que nous vivons aujourd'hui s'est créé, développé, structuré dans les années 90. Du bon vieux Revival comme on les aime. De vraies madeleines de Proust à chaque page à qui a vécu cette époque.

    L'histoire raconte les premiers pas de Sharko au 36. Un peu discret, comme quelqu'un sait qu'il est là pour rester sans vouloir bousculer tout de suite l'ordre établi, mais avec un caractère déjà très intériorisé qui peut jaillir à tout moment, à son insu. Tous les personnages sont très humains, comme d'habitude.

    Seul reproche (et vraiment parce que je veux pondérer cet avis pour dire à quel point j'ai aimé ce titre !) : la "révélation" du meurtrier utilise des twists déjà lus. (No spoil ! Find it !) Mais appliquée à la sauce Thilliez, ça en reste très savoureux.
    Genre, une recette classique, avec l'ingrédient qui tue.

    Pour le reste, Magie, ADN, Fax, Cabines téléphoniques... sont au programme. Un vrai voyage dans un temps pas si lointain et pourtant parfois oublié.

    9h de plaisirs coupables. Et d'atrocités ! Et d'ailleurs, pour une fois, les horreurs ne sont pas (toutes) orientées vers les protagonistes principaux. Ouf ! (Même si, puisque c'est un "préquel", on sait comment vont finir quelques-uns d'entre eux, mais ça fait plaisir de les revoir)

    Et je suis ravi car il y a largement la place d'écrire une suite, avant Train d'enfer pour Ange Rouge ! Je vais tenter de vivre avec cette espérance en attendant confirmation, qui sait.

    02/07/2021 à 10:35 athanagor (260 votes, 7.8/10 de moyenne) 8

  • 10/10 Chef d’oeuvre ! Comme d’hab, c’est fluide, plein de rythme et encore une fois génial de suivre nos personnages fétiches… MC prend note ;))

    24/06/2021 à 20:59 jasonkite (201 votes, 7/10 de moyenne) 5

  • 7/10 Un polar honnête. On (re)découvre avec curiosité et intérêt cet ancien monde et la police de l'époque, plus rugueuse. Le personnage de Sharko est évidemment plus lumineux et innocent. Les enquêtes sont intéressantes (à défaut d'être passionnantes) et l'aspect scientifique est comme d'habitude aux petits oignons. Dommage que la fin se devine à des kilomètres... !

    14/06/2021 à 23:10 Anwynn (22 votes, 7.3/10 de moyenne) 4

  • 9/10 De la bombe! Thilliez est vraiment le roi du polar français!

    10/06/2021 à 10:18 guimouts (320 votes, 8/10 de moyenne) 4

  • 8/10 J’ai hésité entre 7 et 8, mais bon j’ai craqué pour 8 car c’est Franck Thilliez quand même et l’intrigue principale sur fond de magie est pas mal mais sans surprise pour ma part ayant découvert l’identité du tueur assez rapidement. J’espère que les vrais flics du 36 sont quand même plus perspicaces.
    Par contre l’intrigue secondaire sur les disparues m’a davantage intéressée tant sur l’enquête que sur le dénouement final.
    Bref il faut continuer à lire Thilliez qui reste l’un des meilleurs auteurs français.

    10/06/2021 à 08:28 boumkoeur (151 votes, 8.4/10 de moyenne) 5

  • 9/10 Un plaisir de retrouver Sharko à ses débuts au 36. J'ai eu un mal fou à lâcher le bouquin. Encore une fois, ça s'est terminé tard dans la nuit.
    J'ai toujours été captivé par la prestidigitation et là, je me suis régalé.
    Si cet univers vous attire également, je vous invite à lire les autres livres que l'on a associé à 1991 sur sa page de présentation.
    Une nouvelle fois, Franck Thilliez démontre ses talents de romagicien !

    29/05/2021 à 10:55 Fredo (1047 votes, 7.9/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Je retrouve le Thilliez que j'aime ! Aucun temps mort, une plongée dans des milieux un peu interlopes, une enquête (voire deux...) parfaitement maîtrisée... un pur bonheur à lire (même si on ne peut s'empêcher de trembler pour Suzanne....) !

    25/05/2021 à 20:07 calimero13 (815 votes, 7.4/10 de moyenne) 8

  • 8/10 Quelle formidable idée que de confesser le dépucelage professionnel de Franck Sharko, permettant ainsi aux lecteurs, et autres afficionados, du célèbre personnage de Franck Thilliez, de se rendre compte du chemin parcouru depuis...
    Un héros si charismatique qu'il ne pouvait bénéficier que d'une entrée en matière aussi folle et incroyable que celle que nous livre ici encore son auteur...
    Il n'hésite pas à se jouer de nous, et à s'aventurer, une fois de plus, sur le terrain des pratiques médicales contre-nature pour permettre au bizuth Sharko de faire ses classes, et ses preuves, au sein d'un groupe particulièrement bien caractérisé...
    Une immersion soignée dans les années 90, pour constater, avec effarement, de la place prise, en l'espace de trente ans, par la technologie et l'informatique, que ce soit dans notre société, ou dans nos vies...
    Tout compte fait, même si le clou du spectacle est un tantinet rouillé, et pourra décevoir certains des plus assidus, réjouissons nous de pouvoir encore suivre d'autres enquêtes de ce cher Sharko d'un calibre identique...

    16/05/2021 à 20:52 jackbauer (614 votes, 7.1/10 de moyenne) 8

  • 10/10 Et bien voilà , j'ai encore craqué , pourtant j'avais juré de faire attention ,qu'on ne m'y reprendrait pas , pas à tout les coups , pas cette fois et puis ....et puis ,qu'est-ce que vous voulez que je vous dise , boum voilà j'ai mis 10 .
    Pas pu m'en empêcher , pas un reflexe non ,une certitude . C'étais trop tentant et puis çà le mérite largement ,croyez moi .
    Ne comptez pas sur moi pour vous raconter ce qui se passe dans ce bouquin , çà serait gâcher . Sachez simplement que notre Franckounet est au top de sa forme et qu'il nous a concocté là un policier thriller de classe intergalactique au bas mot .
    Allez ,je vous lâche deux infos parce que je suis de bonne humeur , çà se passe en 1991 et Sharko à 30 ans . Voilà , çà devrait suffire pour tous vous appâter.
    Courrez chez votre libraire , Allez y les yeux fermés ( enfin ouvrez les de temps en temps quand même ,çà pourrait mal finir et c'est quand même plus pratique pour lire aussi ) C'est de la bonne ....lecture .
    Franck Thilliez is back et de quel manière mes amis , pas de magie là dedans ....que du talent .
    Une seule chose m'inquiète dorénavant , comment vais -je survivre jusqu'au prochain roman de l'auteur ?
    Arrghh....

    12/05/2021 à 22:55 patoche77 (129 votes, 7.7/10 de moyenne) 10