L'été de cristal

(March Violets)

18 votes

  • 8/10 Le premier volet de cette trilogie est très réussi. J'ai été en immersion durant toute cette lecture, une enquête très instructive qui se passe dans le Berlin de 1936. Les protagonistes sont Göring , Himmler ou Heydrich ce qui donne une matière historique solide. L'auteur réussit à allier une connaissance historique impressionnante. L'abondance de détails plonge réellement dans le quotidien des Berlinois à cette époque douloureuse. Je me dirige dès à présent sur le deuxième volet!

    07/11/2017 à 11:15 amaru96 (226 votes, 8/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Ce livre me laisse un réel sentiment d’enthousiasme malgré l’époque tourmentée qu’il décrit.
    L’auteur s’est incroyablement documenté sur cette époque d’avant-guerre à Berlin dans laquelle on s’immerge avec un intérêt curieux. En effet, ce côté didactique de l’œuvre n’est jamais lourd alors que tant d’auteurs ayant tenté le même exercice sont passés pour de pédants rabâcheurs rabat-joie.
    L’esprit à la fois cynique, grinçant mais tellement truculent de Bernie Gunther donne à cette histoire une plaisante dynamique.
    Je ne vais pas me faire prier pour découvrir la suite de cette trilogie et remercie les lecteurs PP qui ont attiré mon attention sur ce livre.

    07/06/2016 à 10:28 Alice (263 votes, 7.5/10 de moyenne) 9

  • 8/10 Cette immersion dans le Berlin du IIIe Reich rend la lecture très instructive. Elle est en plus, très agréable à lire par son intrigue, et ses personnages. Bernie Gunther est de plus en plus sympathique, drôle, parfois cynique. En tout cas, voilà un nouveau détective que je vais suivre.

    16/04/2016 à 10:06 Polarbear (342 votes, 7.9/10 de moyenne) 8

  • 8/10 Philip Kerr réussit, avec L'été de cristal, un pari audacieux: mettre en scène le Berlin des années '30, en respectant la trame de l'Histoire, la géographie des lieux, et les querelles intestines du régime du IIIe Reich, le tout à travers les yeux de l'hilarant - parfois cynique - Bernie Gunther.

    J'ai particulièrement apprécié ce cocktail d'humour et d'Histoire! Là où l'on pourrait penser, à bon droit, que "tout a été écrit", il reste encore aux auteurs la possibilité de déployer leur créativité. Kerr n'est pas en reste et il ne faut pas être grand clerc pour supposer que son œuvre marquera assurément le genre.

    Un bémol toutefois, si vous n'y connaissez rien en histoire du IIIe Reich, il se pourrait que bien des éléments et sous-entendus vous échappent. Non qu'il faille une culture hors norme pour lire Kerr, mais j'ai le sentiment que pour goûter pleinement à des romans de ce type, il faut soit en connaître suffisamment sur les relations entre Hitler, Göring et Himmler (notamment), soit être assez curieux pour fouiner quelques sources en parallèle de la lecture. J'ai personnellement combiné un peu les deux démarches, ce qui ne m'a nullement empêché de savourer cette amusante enquête.

    09/03/2016 à 07:42 thibe (122 votes, 7/10 de moyenne) 9

  • 8/10 Note globale pour la trilogie lue regroupée. Un cadre, un personnage central et une trame qui m'a conquis en montrant une qualité d'écriture certaine sur une période de l'histoire m'ayant toujours passionnée.

    28/07/2015 à 19:48 chouchou (512 votes, 7.6/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Quel pari incroyable d'écrire il y a maintenant plus de 25 ans un roman noir avec un privé (jusqu'ici rien de bien original) ayant pour cadre le IIIe Reich !
    Étrange de croiser dans ce type de récit des personnages comme Heinrich Himmler ou Hermann Goering !
    Récit passionnant (et ce dès les premières pages) qui nous plonge en 1936, en plein J.O. de Berlin, trois ans et demi après l'arrivée d'Hitler au pouvoir. L'antisémitisme du régime et son caractère totalitaire sont déjà pleinement à l'oeuvre (comme le constate amèrement le héros) mais on est surpris de voir que les nazis préfèrent tout de même cacher certaines choses au public étranger pour ne pas trop "entacher" l'image du régime...
    L'atmosphère oppressante du IIIe Reich est très bien rendue, l'écriture est agréable (le passage sur une des courses de Jesse Owens, par exemple, est magnifique) et le héros Bernie Gunther, terriblement attachant.
    J'ai déjà hâte de lire les deux tomes suivants de cette trilogie berlinoise commencée de la meilleure des manières.

    18/02/2015 à 15:04 LeJugeW (938 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 7/10 Bon roman. Bernie a tout du privé amérivain tl que Marlow ou hammer. L'époque et le lieu sont aussi bien présents. Un regret toutefois. On ne sait pas ce qu'il est advenu de son amie. Meme s'il est bien précisé qu'à l'époque, disparaitre était monnaie courante, j'aurais aimé en savoir plus.

    14/05/2014 à 15:06 eagle4 (595 votes, 7.2/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Un bon polar se déroulant sous le 3ème reich, où les personnages sont les dignitaires du régime.

    30/12/2013 à 18:52 zonedead (340 votes, 7.4/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Ce premier volet de cette trilogie berlinoise m'a plu. J'ai beaucoup apprécié la première partie avec la découverte de ce privé et de l'allemagne nazi. La seconde partie plus confuse mais également plus dynamique m'a un peu déçue. Je me suis un peu perdu dans cette histoireavec la multiplication des protagonistes.

    13/06/2011 à 09:59 patauch (321 votes, 7.9/10 de moyenne)

  • 7/10 Un bon roman ou l'on plonge dans les dédales du Berlin de l'Allemagne nazie, l'intrigue se tient assez bien, les personnages sont crédibles.Comme Xave je lirai certainement la suite mais moi non plus, je n'ai pas de fourmis dans les jambes.

    21/01/2011 à 18:12 janjak (466 votes, 7.9/10 de moyenne) 3

  • 7/10 Dans un Berlin de 1936, sous l’égide nazie, Philip Kerr avec "L'été de Cristal" (1995), nous fait visiter une heure sombre de l’histoire allemande. Les Juifs se sont de plus en plus exclus, la préparation de la guerre a commencé avec les grandes constructions et il ne faut pas clamer tout haut sa « réserve » envers le Führer. Bernie Hunter, aux allures de Philippe Marlowe, a préféré quitté la police pour incompatibilité « d’idées allemandes» et trouver plus de liberté en officiant comme détective privée. Le gros de son travail consiste à retrouver des personnes disparues, denrées extrêmement abondantes en raison du travail d’élimination de la Gestapo. Six, un industriel important; lui demande de faire la lumière sur la mort de sa fille et de son mari et de retrouver surtout un collier. Très vite, Bernie va se avancer dans un labyrinthe qui remonte au plus haut sommet de l’Etat à tel point que les Goering et Heydrich vont solliciter ses talents. Le récit donne l’occasion au lecteur d’entrer dans cet Allemagne à la fois bridée, conquérante, déliquescente et corrompue. Les amateurs d’histoire et de d’intrigue policière seront ravis même si certains points peuvent paraître pas tout à fait crédibles, Hunter par exemple, retrouve avec grande facilité la fiche de paie d’un suspect sur une scène de meurtre.

    Premier volume de la trilogie berlinoise, ce roman incite à poursuivre la découverte du Berlin des années 30.

    08/10/2010 à 09:42 xavier (853 votes, 7.8/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Le lieu et l'époque en font un roman très original. L'intrigue précise et les personnages croisés achèvent de rendre la lecture très prenante.

    30/09/2010 à 13:55 Surcouf (196 votes, 7.1/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Au départ, ressemble à un polar hard boiled tout à fait classique dont l'originalité ne résiderait que dans un contexte historique particulier, mais un contexte qui semble plus au départ de l'ordre du décor car le personnage principal semble guère n'en tenir compte. Et puis, il y a les 50 dernières pages qui changent tout...

    30/06/2010 à 18:40 Deepo (73 votes, 7/10 de moyenne)

  • 9/10 Une vrai réussite à tous les niveaux, aussi bien pour son contexte géographique et historique - Berlin en 1933 - que pour le personnage de Bernie - excellent - ou encore pour son intrigue, plutôt enlevée. A découvrir...

    16/04/2010 à 11:34 Hoel (796 votes, 7.7/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Un bon polar à base historique. Un privé sarcastique qui ne lâche rien. Parfois, j'ai été un peu perdu avec tout ces personnages. Un peu trop classique dans sa construction.

    26/01/2010 à 21:37 terramater (301 votes, 6.7/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Un privé façon Bogart dans l' Allemagne nazie, avec un bon mélange fiction/réalité et la présence active de personnages réels.
    Interessant et enrichissant.

    31/12/2009 à 12:03 mkl (157 votes, 6.9/10 de moyenne) 1

  • 6/10

    07/12/2009 à 13:05 balooo (169 votes, 7.7/10 de moyenne)

  • 7/10 Roman policier baignant dans le nazisme pré deuxième guerre mondiale, sur fond d'Olympiades et de camps de concentration, bonjour le contraste...
    Le style à l'anglaise colle pourtant très bien au récit touchant l'Allemagne, donnant au héros une distance et un esprit lucide sur les actes nazis et le gouvernement de l'époque. On s'instruit en se divertissant, le mélange est subtil, l'intrigue agréable et les références à l'Histoire, nombreuses, agrémentent la lecture d'une saveur apréciable.
    Reste la dernière partie, plus sombre, qui aurait mérité sans doute un peu d'approfondissement et qui, sans en dévoiler la teneur, m'aurait plus immergée encore si elle avait été plus développée. Un peu de regret pour ma part qu'elle n'ai donc pas pris plus de place.
    Je lirai à l'occasion la suite mais je n'en ai pas, loin de là, des fourmis dans les jambes...

    20/04/2009 à 15:51 Xave (228 votes, 6.9/10 de moyenne)