L'Enfant qui ne souriait pas

(Bara ett barn)

En Suède, de nos jours, un roman troublant sur l'inévitable répétition de la violence intra-familiale, le constat alarmant de l'impuissance de nos sociétés à protéger leurs enfants.

Quand elle constate les marques sur le corps d'Alex, Karin Lindstrand, institutrice, n'a aucune hésitation et signale immédiatement la maltraitance dont est victime le petit garçon.
L'affaire est confiée à Sophia Weber. Pour cette avocate à la vie privée chaotique, le travail est une échappatoire.
Et les cas comme Alex font hélas partie de sa routine. Étude du dossier, enquête, audience au tribunal et placement dans une famille d'accueil : Sophia lance la procédure habituelle.

Loin de ses parents, au contact des chevaux élevés par sa famille d'accueil, le bambin semble enfin trouver la stabilité. Si bien que personne ne trouve à redire quand sa mère le réclame pour la fête de la Saint-Jean.
Une fête qui va tourner au cauchemar...

Faut-il, à la moindre alerte, retirer les enfants aux parents ou maintenir les liens familiaux à tout prix ? Dans cette affaire, tout le monde pense avoir agi au mieux mais qui peut réellement en juger ?

Roman noir

Il ne semble pas encore y avoir de sujet sur cet ouvrage sur le forum... Cliquez ici pour en créer un !

Soumis le 11/03/2018 par LeJugeW

Proposer des corrections

Mots-clés

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi...

couverture

Rien de plus grand

Suggéré par Norbert