Tu dormiras quand tu seras mort

1 vote

  • 8/10 Joliment écrit, très visuel (on entrevoit immédiatement le potentiel pour une adaptation cinématographique),Tu dormiras quand tu seras mort est un très bon roman de guerre plus qu'une véritable enquête policière – la mission de Leguidel paraît vite secondaire quand les camarades tombent à ses côtés sous le feu des balles ennemies. Ce texte est un peu à la guerre d'Algérie ce qu'est Tranchecaille à la Première Guerre mondiale. Espérons qu'il ne faille pas attendre quinze ans pour relire François Muratet !

    25/03/2018 à 21:21 Hoel (811 votes, 7.7/10 de moyenne) 7