Tu dormiras quand tu seras mort

1960 : André Leguidel est un jeune officier promis, en raison de sa formation linguistique, à un travail peu excitant en Allemagne dans les bureaux du renseignement militaire.
Contre toute attente, il se voit envoyé en Algérie en tant que simple soldat pour confirmer la fidélité à la France du chef de section de son commando de chasse, Mohamed Guellab.
Ce dernier, d'origine musulmane, est en effet suspecté d'avoir tué l'officier français qui l'avait remplacé et d'être en passe de rejoindre les rebelles avec sa section et ses armes.
C'est donc comme espion déguisé en radio qu'André Leguidel part au combat, sans trop savoir où il met les pieds.
Il se retrouve sous les ordres d'un homme qui se révèle un guerrier infatigable, doué d'une autorité naturelle, admiré de ses hommes mais inspirant de la défiance à ses supérieurs.
La traque engagée par l'armée française d'un détachement du FLN à travers le djebel se trouve ainsi doublée d'une enquête qui expose les enjeux politiques de la guerre.

Roman noir

Prix du Noir Historique (2018)

On en parle sur le forum : Tu dormiras quand tu seras mort – François Muratet

Soumis le 17/02/2018 par Norbert

Proposer des corrections

Mots-clés

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi...

couverture

Tranchecaille

Suggéré par Hoel

couverture

La quête de Wynne

Suggéré par Hoel