L'Année du lion

(Koors)

17 votes

  • 10/10 C'est un crève-coeur de refermer ce roman dont les personnages, les animaux et les paysages Sud-africains m'ont accompagnée pendant de longues heures. Ils me manquent déjà...Que vais-je pouvoir lire après un tel dépaysement, un tel moment hors du temps ?
    Les récits post-apocalyptiques sont souvent de gros pourvoyeurs d'émotion et L'Année du Lion ne déroge pas à la règle. Cependant, il dénote par son optimiste, son espoir et sa lumière. Oui, la population humaine est décimée à 95% mais Deon Meyer fait le choix d'évoquer la reconstruction et l'avenir. Plus pudique, moins violente et déprimante que les autres oeuvres du même genre, elle est aussi plus philosophique.
    L'auteur a travaillé cinq ans sur son histoire et le résultat est là. C'est parfait ! J'ai adoré les alternances narratives entre les scènes d'action, celles plus intimistes et les "interviews" des personnages (super idée rencontrée dans des films mais rarement dans des livres). Et que dire de ce rebondissement final stupéfiant ? Bravo !
    J'ai dévoré ce pavé de 640 pages et pourtant, je n'ai pas été rassasiée, la fin est arrivée trop vite, a été trop brutalement expédiée. J'ai l'impression qu'il manque un bout à cette histoire. Je veux plus d'Amanzi, je veux savoir ce que sont devenus Nico, Sofia et tous les autres. Vite, vite, monsieur Meyer, une suite !

    10/08/2018 à 12:54 Ironheart (467 votes, 7.5/10 de moyenne) 12

  • 10/10 Je l'avoue, je ne suis pas spécialement fan de Deon Meyer, le plus connu des auteurs de polars sud-africains. J'ai plutôt bien aimé Jusqu'au dernier, Les soldats de l'aube, et L'âme du chasseur, beaucoup moins 13 heures, 7 jours, et Kobra, arrêté au bout de 50 pages. Mais avec L'année du lion, formidable polar post-apocalyptique, je crois qu'on tient là LE chef d'oeuvre de Deon Meyer. Une histoire poignante qui dégage une puissance hors du commun. Une fresque épique et violente. Une histoire qui vous prend aux tripes pour ne plus vous lâcher. Avec en toile de fond un message écologique fort. Une réflexion sur le devenir de l'humanité, et sur son rapport au monde.

    13/11/2018 à 12:58 Pietro38 (2 votes, 9/10 de moyenne) 10

  • 10/10 J'ai longtemps hésité à mettre ce 10, mais il est clair que l'Année du Lion est un livre que je garderai longtemps en tête tant cette aventure est prenante et addictive. Comme dit précédemment par un autre lecteur il y a un côté Mad Max, il y a aussi et surtout des personnages forts et charismatiques, plusieurs histoires en parallèle. Un grand roman, en marge des autres livres de l'auteur, qui pousse à la réflexion.

    20/06/2018 à 11:21 newsovski (100 votes, 7.7/10 de moyenne) 10

  • 10/10 Un Deon Meyer qui est très différent de ce que l'on connait de lui, et c'est tout simplement excellent. Un super récit d'aventure post-apocalyptique, abordant des thèmes liés à l'écologie, mais surtout à ce que pourraient être les comportements des humains dans un environnement où tout est à refaire, où les règles sociales ont disparu. On pense forcément à la série télé Walking Dead ou à Mad Max. Deon Meyer a réussi à renouveler le genre et il ne faut pas rater cela.

    24/02/2018 à 12:35 gamille67 (1184 votes, 7.2/10 de moyenne) 10

  • 10/10 J'ai été très agréablement surpris par ce roman et son auteur Deon Meyer. J'avais lu plusieurs de ses récits policiers, ou se mêlaient action et profondeur psychologique des personnages dans des décors grandioses admirablement décrits. On prend ici les mêmes ingrédients dans une histoire inoubliable, post apocalyptique. Dans une ambiance à la Mad Max, plusieurs histoires très prenantes se croisent, s'entremêlent et se dénouent. Il est question de filiation, de violence, d'amour, d'écologie, bref, c'est absolument magistral ! J'ai eu beaucoup de peine à refermer le bouquin, j'aurai voulu poursuivre cette histoire encore et encore.

    10/08/2018 à 09:09 Polarbear (304 votes, 7.9/10 de moyenne) 9

  • 10/10 Sans aucun doute, l'un des meilleurs romans de l'auteur sud-africain depuis un moment qui en se lançant dans le genre post-apocalyptique retrouve tout ce qui faisait le sel de ses livres : une histoire. Et des personnages. Attachants. Agaçants. Vivants. Les amateurs du comics The Walking Dead retrouveront des sensations similaires même si les zombies sont ici remplacés par des motards salopards. Une ambiance Mad Max avec un brin d'utopie qui rend ce roman particulièrement jouissif, y compris le retournement final qui sans être le pont d'orgue de cette histoire montre tout le savoir-faire de celui que l'on a souvent comparé à Michael Connelly mais lorgne ici plutôt du côté de Cormac McCarthy (La Route).

    29/12/2017 à 16:29 Mephisto (164 votes, 7.2/10 de moyenne) 9

  • 9/10 L'Année du lion est un excellent roman post-apocalyptique contenant néanmoins une intrigue criminelle – on ne se refait pas. Véritable page-turner, sa lecture est d'une fluidité totale et le dénouement, à la hauteur, nous permet de mieux saisir les motivations profondes qui ont poussé Deon Meyer à ressentir la nécessité d'écrire un tel texte. À lire sans aucun doute !

    01/12/2018 à 18:36 Hoel (771 votes, 7.7/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Aux vues des critiques, on s'attend forcément en ouvrant L'année du Lion à lire un livre d'exception et bien oui, Deon Meyer signe un texte d'une grande profondeur, épatant.
    Quelques lignes m'ont suffi pour être happée par l'histoire de Nico Storm, l'histoire de sa vie, de notre vie et de notre monde. A travers ses mémoires il va nous raconter la Fièvre qui a décimé 95% de la population, la fuite avec son père, les risques encourus à chacun de leurs déplacements, la reconstruction, le futur de l'humanité. Un parcours qui sera agrémenté de riches rencontres, de périls et de questionnements. Le récit de Nico est rythmé par les histoires des acteurs d'Amanzi qui donnent un éclairage supplémentaire sur cette nouvelle communauté.
    Un livre puissant, intelligent, ambitieux. Un de ceux qui marquent la vie d'un lecteur.

    14/11/2018 à 10:20 Emil (387 votes, 7.3/10 de moyenne) 8

  • 8/10 Assurément un bon récit post apocalypse. Mais parce que c'est un récit je ne suis pas rentré complétement dans l'histoire. Toutefois, j'ai pris plaisir à voir évoluer ces survivants qui essaient tant bien que mal de recréer une communauté et de repartir de l'avant.
    J'ai un peu moins aimé la fin et les révélations sur l'origine du chaos.

    09/12/2018 à 00:21 charlice (82 votes, 7.5/10 de moyenne) 7

  • 9/10 Dans ce livre qualifié post apocalyptique, le plus intéressant est la mise en place d’une nouvelle communauté, Amanzi, et avec elle les différents courants politiques avides de pouvoir. Deon Meyer fait sienne des différentes pensées politiques, sociologiques voire philosophiques sur les fondements de la société. On pense bien évidemment à Hobbes, ou à Rousseau avec son Contrat social.

    C’est un roman passionnant mais qui, comme d’autres avis le pointent, souffre d’une explication sur l’origine du virus et des membres du complot tirée par les cheveux. Dommage.

    26/02/2019 à 15:29 JohnSteed (92 votes, 7.8/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Un récit post apocalyptique qui peut faire penser à Mad Max mais avec beaucoup plus de densité psychologique des personnages et des émotions plus profondes
    Un roman passionnant qui vous réserve une belle surprise finale .

    22/02/2018 à 21:25 jeanmid (40 votes, 8.4/10 de moyenne) 6

  • 10/10 J’ai lu de très nombreux récit post-apocalyptiques. Ils sont peu à m’avoir fait ressentir autant d’émotions. L’année du lion est un roman d’aventure, avec les ingrédients pour toucher tous les publics. Il restera marqué pour longtemps dans mon esprit. Inoubliable.

    14/01/2018 à 19:46 Gruz (299 votes, 7.8/10 de moyenne) 6

  • 7/10 Deon Meyer à son meilleur comme le clame l'accroche pub?
    Pas simple comme question tant le Sud-Africain a commis de must à avoir dans sa bibliothèque.
    Cette fois il se lance dans une dystopie post-apocalyptique. L'humanité a sacrément morflé et elle doit se reconstruire.
    Le démarrage est assez dynamique et on rentre très facilement dans l'histoire.
    On suit la vie d'une communauté de survivants et une relation père-fils dans la reconstruction de cette Afrique du Sud durement touchée par un virus. Un peu comme Rick et les siens dans Walking Dead mais sans les zombies cette fois.
    Même si je ne suis pas fan du genre et que la fin ne m'a pas plu c'est bien,c'est dense,c'est maitrisé et ça alterne assez efficacement les points de vue.
    Alors la réponse est: pas son meilleur mais du bon quand même

    27/02/2019 à 21:38 Fab (444 votes, 7.9/10 de moyenne) 5

  • 7/10 Un bon roman, dense, complexe, mais que j'ai pour autant survolé sans jamais rentrer pleinement dedans....

    14/03/2019 à 20:55 Rod (66 votes, 7.7/10 de moyenne) 4

  • 6/10 Agréable, sans être passionnant, ce reboot d'une civilisation utopiste décidée à refaire le monde ne m'a pas mis la Fièvre...
    Oui, Deon Mayer sait s'y prendre pour nous pousser à tourner les pages facilement, plus facilement quand l'intensité dramatique, présente en filigrane, vient ponctuer le récit d'explosions de violence, que lors d'apartés un peu trop monotones...
    Oui, il faut saluer l'ambition de bâtir un récit post-apocalyptique d'envergure, même si on aurait pu renommer celui-ci Walking Deon...
    Pourtant, je ne peux m'empêcher d'éprouver, en fin de lecture, comme une espèce d'insensibilité étrange, comme ce que l'on peut ressentir après un rendez-vous avec la reine du bal, et qui se termine par un "à bientôt" poli et regrettable, où l'on se dit, en son for intérieur, que ce n'est pas pour soi...
    Un rendez-vous manqué, qui tiendrait à quoi ?
    Peut-être être à l'écriture sèche et neutre de Deon Mayer, comme dépassionnée la majeure partie du temps, qui n'invite pas à se prendre d'affectation pour ses personnages, comme une mise en quarantaine...
    Peut-être à ce final, qui opte pour une justification boiteuse, et un rétropédalage en bonne et due forme, quand le crescendo dramatique réclamait plutôt de lâcher les chevaux...
    Amanzi, but not amazing...

    11/12/2018 à 16:43 jackbauer (466 votes, 7.1/10 de moyenne) 4

  • 10/10 Chef d’œuvre. Ce roman d'anticipation dystopique restera marqué pour longtemps dans mon esprit. Formidable . Espérerons une suite.

    03/12/2018 à 21:01 VIC37 (2 votes, 10/10 de moyenne) 2

  • 10/10 Un grand Deon Meyer, bravo.
    On aimerait tellement une suite ou un prequel

    02/12/2018 à 16:27 tduvi (305 votes, 7.6/10 de moyenne) 2