Prendre les loups pour des chiens

8 votes

  • 10/10 Quelle claque ! De Hervé Le Corre, je ne connaissais que Après la guerre que j'avais adoré. Prendre les loups pour des chiens va le rejoindre dans mes coups de cœur. La trame est classique, Franck sort de prison après s'être fait serré lors d'un braquage, ce qui lui a valu 5 ans au frais, mais il n'a pas cafté et compte bien désormais, profiter de son pécule durement acquis. Un peu looser, ce n'est pas Fabien, son mentor de frère qui l'accueille à la sortie du centre pénitencier, mais Jessica, la petite amie de celui-ci, une bombe qui ne le laisse pas indifférent. De bombe, celle-ci est à retardement, et va entraîner inexorablement notre Francky vers l'abîme, dans une suite d’événements de plus en plus violents, dans un climat des plus étouffants, et il faut l'écriture précise d'un Hervé Le Corre au sommet pour nous happer et ne plus nous lâcher. Un roman inoubliable, d'une noirceur absolue, la quintessence du noir, un chef d'oeuvre!

    avant hier à 09:55 Polarbear (492 votes, 7.9/10 de moyenne) 8

  • 10/10 Incontestablement Hervé Le Corre est une très belle plume. C'est superbement bien écrit et c'est à lire en ce moment en pleine canicule à la campagne pour être encore mieux dans l'histoire. Ce n'est pourtant pas forcément le style de roman que j'affectionne le plus mais j'ai été happé par ce roman décrit avec force et précision.
    Captivant et véritable coup de coeur!

    24/07/2019 à 23:29 boumkoeur (135 votes, 8.4/10 de moyenne) 5

  • 9/10 Disons le franchement et en quelques mots, un des romans à lire en 2017, dans la chaleur poisseuse de l'été bordelais, plongez vous dans cette histoire de famille sombre et chaude, très chaude, brûlante...

    19/08/2017 à 09:58 Jabba (439 votes, 7.1/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Un excellent roman noir. Une ambiance lourde et poisseuse parfaitement décrite grâce à une écriture de qualité.

    19/08/2017 à 09:42 calimero13 (744 votes, 7.4/10 de moyenne) 7

  • 9/10 Le temps est à la canicule, mais il n'y a pas que le soleil qui tape fort dans ce roman d'une force incroyable. Hervé Le Corre signe un texte sans concession, entre tendresse maladroite et violence avec précision. Sensuel et corrosif.

    19/01/2017 à 18:29 OttisToole (282 votes, 7.1/10 de moyenne) 9

  • 8/10 Une écriture riche, visuelle et diversifiée, nerveuse et en même temps poétique.
    L'histoire est classique, mais peu importe, le style fait qu'on se laisse prendre par l'intrigue (pas captivé car j'avais deviné très vite ce qu'il en retournait, hélas) et surtout les personnages fouillés (gros point fort). La psychologie des héros est bien rendue (celle du père arrive un peu tardivement dans le roman), les descriptions belles, on ressent la tension en permanence ainsi que la chaleur suffocante.
    J'ai senti dans les 80 dernières pages que l'auteur accusait le coup, ou avait été contraint d'accélérer (impératifs d'éditeur), car l'écriture m'a paru moins inventive, et le final carrément saccagé (c'est assez incompréhensible ce traitement !). Reste que cela demeure d'un niveau (littéraire notamment) assez rare dans le milieu du polar (français).
    Du bon travail.

    27/02/2018 à 23:42 schamak (70 votes, 6.2/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Un polar à l'entame assez classique avec un gars qui sort de prison quelque peu paumé et qui va se laisser mener vers l'abime par une femme très particulière au sein d'une drôle de famille.
    L'auteur nous raconte avec maitrise cette histoire, en lisière de Bordeaux, lors d'un été très chaud avec des chapitres virant au torride ou le sang ne manquera pas de couler.
    C'est un roman puissant, noir à souhait que l'on est heureux d'avoir lu.

    21/02/2018 à 09:56 TaiGooBe (186 votes, 7.6/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Rares sont les romans qui me captent après un premier quart peu emballant. Ce fut pourtant le cas ici où j'ai bien failli décrocher, la faute à des envolées descriptives me faisant plus soupirer qu'autre chose. Et puis, et puis, le charme fini par agir. Au final, je n'ai eu aucun mal à m'attacher à ce voyou au bon coeur, à pester contre Jessica la vénéneuse, à m'apitoyer de la petite Rachel, etc...Les dialogues sont très crédibles, les situations, même si pas forcément originales, sont très soignées, aussi bien dans les moments d'action que dans les moments les plus introspectifs. Une lecture qui me reste en tête, même après quelques jours, c'est très agréable

    23/05/2017 à 11:33 Xave (233 votes, 6.9/10 de moyenne) 10