Le Cri

14 votes

  • 6/10 Une première partie particulièrement réussie, rythmée et intrigante. Agréablement surprise de la tournure du récit, je ne m'attendais pas à autant de péripéties, d'action, de sciences et d'Histoire. Si parfois l'association de tous ces éléments peut se révéler indigeste, je l'ai trouvé ici pas trop mal dosée, le sujet est intéressant et pas si invraisemblable que ça, l'auteur n'écrit pas au hasard, on sent que c'est documenté. Ce qui pèche, c'est clairement la seconde moitié du roman. Les personnages ne sont pas particulièrement attachants, la future relation entre les deux principaux prévisible et futile. Les facilités deviennent trop voyantes, j'ai terminé le roman plus par curiosité que par plaisir. Mais dans l'ensemble je ne le boude pas, j'ai passé un assez bon moment de lecture.

    11/10/2018 à 11:19 Emil (378 votes, 7.3/10 de moyenne) 2

  • 6/10 Gros page-turner
    C'est hyper addictif, très rythmé et intrigant ce qui fait que j'ai plongé dedans d'entrée de jeu et que je l'ai lu quasiment d'une traite.
    De ce côté là rien à redire le contrat est rempli.
    Après comme souvent avec ce type de roman je trouve que la fin n'est vraiment pas à la hauteur de tout ce qui précède, et c'est bien dommage, et qu'en plus elle vite expédiée.
    Autre point qui m'a bien chiffonné, et même si ce n'est qu'un détail, au vu des événements qui surviennent à l’hôpital psy je suis surpris qu'en raison de leurs antécédents Sarah Geringën ne s'inquiète pas une seule fois du sort d'un certain patient.
    Mais dans l'ensemble c'est une lecture plutôt agréable.

    09/08/2018 à 11:55 Fab (422 votes, 8/10 de moyenne) 6

  • 8/10 L'intrigue est très originale et est le point fort de ce livre. Le style de l'auteur me convient bien, la lecture est facile et les sujets abordés sont intéressants. Les 2 personnages principaux sont très bon également. J'espère pouvoir continuer la lecture des livres de Nicolas Beuglet prochainement.

    07/08/2018 à 19:08 Grolandrouge (360 votes, 6.7/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Je trouve certains avis assez rudes envers "ce cri" que j'ai trouvé plutôt réussi et plein de qualités.
    Les personnages sont attachants, il y a du suspense, de l'action, des secrets et une quête mystérieuse effrénée qui nous tient en haleine jusqu'au bout.
    Les aspects scientifiques traités dans le roman sont absolument passionnants et l'auteur s'est bien documenté sur tous les sujets qu'il aborde au travers de sa fiction qui nous fait voyager aux quatre coins du monde.
    Alors oui, il y a quelques facilités qui viennent à la rescousse des héros mais c'est le lot de la plupart des thrillers actuels.
    Le cri est un première livre très prometteur et je lirai avec grand plaisir le prochain roman de Nicolas Beuglet.

    25/07/2018 à 21:32 Ironheart (434 votes, 7.5/10 de moyenne) 8

  • 8/10 J'ai bcp aimé ce thriller. L'écriture est efficace et on entre facilement dans l'histoire. Vraiment aucun reproche à faire!

    12/04/2017 à 12:13 calimero13 (527 votes, 7.4/10 de moyenne) 4

  • 10/10 Excellent !! Un chef d’œuvre digne des meilleurs Dan Brown. Quel bon moment, moi qui croyait lire un huit clos dans un hôpital psychiatrique au vu la couverture. C'est tout le contraire, on est transporté dans cette aventure et course contre la montre. Des personnages hauts en couleur et qu'on souhaite retrouver dès que possible dans un autre roman !! Achetez le les yeux fermés !!

    03/04/2017 à 18:28 jasonkite (153 votes, 7.1/10 de moyenne) 2

  • 6/10 La lecture du roman de Nicolas Beuglet- le bien nommé- ne m'aura pas arraché de cri d'effroi, comme il ne m'aura pas laissé muet d'admiration; tout au plus lui accorderais-je un vague murmure d'approbation...
    Une histoire à l'intrigue un peu trop ambitieuse à mon goût, au vu du résultat, notamment dans sa volonté de traiter une multitude d'éléments à la foi(s), qui ont déjà été abordés dans d'autres ouvrages, en mieux- j'ai notamment pensé au Syndrome E de Franck Thilliez... Malheureusement, le traitement ne suit pas toujours...
    A de nombreuses reprises, j'ai eu l'impression que l'histoire prenait toute la mesure de son potentiel, notamment lors de l'apparition de Christopher, le personnage masculin principal, qui tranche avec le début du roman, et les évènements de l'hôpital psychiatrique, qui m'auront laissé de marbre... Las... Une hétérogénéité dans le tempo que l'on retrouve tout au long du récit, due tantôt au sentiment de redondance de certaines scènes, tantôt au caractère abusif de certaines situations, et qui porte préjudice au plaisir que l'on peut prendre à la lecture de ce roman... Quant à l'épilogue, il faut le voir pour y croire...

    28/11/2016 à 20:18 jackbauer (435 votes, 7.1/10 de moyenne) 8

  • 5/10 Longuissime. Caricatural. Invraisemblable. Soporifique.
    J'ai calé 50 pages avant la fin, c'est dire comment l'histoire m'a embarquée. Un cri très dispensable qui me donne plutôt envie de pleurer. De plus ce n'est pas très bien écrit, longues phrases, clichés à la pelle, etc.

    23/11/2016 à 08:06 clemence (223 votes, 7.9/10 de moyenne) 7

  • 6/10 Une grosse machine qui démarre très fort mais dont l'intrigue s'épuise très vite contrairement à ses deux bondissants héros : de l'action, encore de l'action, des voyages, de l'exotisme (avec un x pas un r), des rebondissements (pas toujours très surprenants), le petit coup de pouce du destin, les méchants qui se ratent au moment crucial, une dose de bons sentiments et une pincée de romance ( ça ne coûte rien). Bref, nous tenons là tous les ingrédients pour faire un bon film grand public mais pas forcément pour un grand livre. Enfin, une fois que vous aurez retiré tous les ingrédients précités, il vous reste ce qui sauve l'ensemble, notamment la partie traitant du projet MK Ultra. Passable.

    11/11/2016 à 08:57 Jabba (438 votes, 7.1/10 de moyenne) 7

  • 9/10 A peine le livre terminé et refermé, la première impression que laisse ce livre est la densité. Densité du sujet, densité des actions.

    Car si le livre démarre sur un banal décès, l’héroïne va rapidement entraîner le lecteur dans une course folle contre la montre. Course folle qui ne lui laissera guère le temps de se reposer et au lecteur d’occasion de refermer temporairement le livre. Donc vous êtes prévenu, vous savez quand vous aller ouvrir le livre mais pas quand vous allez le refermer… à moins de ne l’avoir terminé d’une traite.

    Densité du sujet, car si le thème du livre peut paraître quelque peu fantasque, l’auteur nous révèle en fin de livre que son histoire est basée sur des faits réels et que seule son imagination n’a fait que les extrapoler pour en dresser le contexte ultime du roman. Cependant l’auteur sait expliquer simplement les différents sujets scientifiques (psychologiques et physiques) abordés pour que tout chaque lecteur puisse comprendre le concept et l’étendu de leur signification.

    Malheureusement, comme tout premier livre (en fait c’est le second livre de Nicolas Beuglet), celui-ci a quelques défauts de jeunesse.

    On remarque ainsi quelques erreurs temporelles comme le passage à la banque. Il est indiqué que celle-ci ferme à 19h, que les héros font un rapide point à leur sortie de cette banque et qu’ils quittent les lieux vers minuit.

    Et puis il y a le syndrome Jack Bauer, le héros de 24h chrono : omniprésence du téléphone mobile qui fonctionne tout le temps, sans jamais être rechargé, qui capte dans tous les pays, dans les zones les plus reculées et inhospitalières, sur terre comme sous terre, même dans des zones militaires ultra-sécurisés. Franchement il faudrait qu’un jour on me donne les références du modèle du téléphone mobile et de l’abonnement, car personnellement dès que je vais un peu à la campagne, je n’ai plus que les appels d’urgence disponibles.

    Cependant le roman est bien construit, la psychologie et le passé des personnages sont dévoilés au compte-goutte tout au long de l’histoire. On aurait aimé avoir un certain équilibre dans les défauts entre personnages, Christopher apparaissant un peu trop parfait.

    Un très bon roman écrit par un auteur à la plume efficace dont il faudra suivre les prochaines publications.

    01/11/2016 à 20:06 QuoiLire (129 votes, 6.7/10 de moyenne) 2

  • 5/10 Un roman qui démarre sur les chapeaux de roue quoique très Série B. Par moments on a l'impression de voir des films (oui, l'auteur est scénariste) et des scènes de film à la Indiana Jones, l'humour en moins. Et puis, tout dérape dans la seconde partie avec des personnages peu crédibles, des situations caricaturales et un enlisement terrible dans les derniers chapitres.

    20/10/2016 à 09:02 scarabe (334 votes, 7.7/10 de moyenne) 5

  • 7/10 En bref, ce thriller démarre sur une note positive quoique classique à cause de situations régulièrement utilisées. Le point d'originalité apporté par Nicolas Beuglet m'a surprise mais il est allé un peu trop loin pour que l'ensemble reste crédible à mes yeux... C'est une bonne lecture addictive cependant.

    19/10/2016 à 14:22 Riz-Deux-ZzZ (215 votes, 7/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Hyper rythmé et efficace, le Cri est un roman d'une redoutable efficacité. L'histoire est simplement hallucinante et pourtant (en grande partie) vraie.
    J'ai tout de même quelques réserves sur les derniers chapitres que je trouve peut-être un peu trop mécaniques et déjà vu, mais ça n’entache en rien la qualité du roman et le travail de recherche qui a été effectué. Un thriller 100% action, mais loin d'être idiot qui vaut le coup d'oeil !

    02/09/2016 à 10:18 OttisToole (278 votes, 7.1/10 de moyenne) 5

  • 7/10 Bon second roman qui ne lâche jamais son lecteur. L'arrivée d'un second personnage principal qui vampirise l'attention m'a un peu perturbé. Il y aurait eu quelques vis à serrer ici et là mais j'ai passé un bon moment lecture. Et l'histoire de ce cri est édifiante...

    02/09/2016 à 09:38 Fredo (937 votes, 7.9/10 de moyenne) 5