Nous allons mourir ce soir

(The Grownup)

12 votes

  • 7/10 Très court roman mais qui est super immersif. Pas de chapitres, du coup on est happé par le récit qui se finit un peu trop brutalement. Si cette histoire est prenante elle aurait mérité être traitée avec plus de longueur et davantage de relief sur les personnages.

    19/09/2018 à 10:10 newsovski (115 votes, 7.7/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Pas besoin de centaines de pages pour écrire un récit construit et qui se tient. Et Il faut du talent pour semer le doute dans nos esprits en si peu de pages. Et du talent, Gillian Flynn en est bourrée. C'est un récit savoureux rempli de pièges.
    Contrairement à ce que j'ai pu lire ici, son héroïne tirera parti de la situation quel que soit le menteur de l'histoire.

    17/11/2017 à 11:02 eagle4 (605 votes, 7.2/10 de moyenne) 7

  • 7/10 Habile Gillian, qui sait y faire pour donner du plaisir à ses lecteurs et pour les laisser après l’acte, pantelants et agités encore de quelques spasmes jouissifs…

    08/04/2017 à 07:27 PoisonIvy (289 votes, 7.6/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Un format court pour nous raconter une petite histoire terrifiante : c'est bien trouvé, mais l'inconvénient de ce type de format, c'est que l'on n'a pas vraiment le temps de s'immerger dans le décor et de se familiariser avec les personnages, on reste simple observateur.

    04/02/2017 à 18:05 gamille67 (1292 votes, 7.2/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Gillian Flynn est une vraie maîtresse du suspense.

    En effet, ce roman n’est ni un policier ni un thriller mais bien un roman à suspense, où l’auteure joue avec le lecteur. Car le but de ce roman est de mettre le lecteur dans la position d’un enquêteur et que celui-ci doit différencier la vérité du mensonge. Cela peut nous sembler facile à la lecture de bon nombre de livres policiers, mais quand l’intrigue est alambiquée, que les possibilités sont multiples et que le temps de réflexion vous est compté, la chose devient ardue.

    Saurez-vous trouver la solution à l’énigme bien ficelée que nous soumet l’auteure ?

    Personnellement, je n’aurai pas cette présentation dans le cas qui nous est offert. Tout ce que nous pouvons dire c’est que Gillian Flynn met à la baguette ses romans et ses lecteurs par le bout du nez.

    S’il y a un aspect négatif à cette nouvelle est sa petitesse. Car avec ses 72 pages, en petit format avec une mise en page assez lâche, le roman se lit très rapidement (une grosse heure). Son rapport qualité prix est donc très faible. Il eu été intéressant que Gillian Flynn et son éditeur français Sonatine, offrent aux lecteurs un livre plus conséquent regroupant plusieurs nouvelles comme Le bazar des mauvais rêves de Stephen King

    15/01/2017 à 20:19 QuoiLire (181 votes, 6.7/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Petite lecture sympa. Du fait de sa forme (nouvelle), on ne peut pas rentrer dans l'histoire comme dans un roman mais le style est efficace, la trame pas mal fichu et les personnages déjà bien caractérisés. A lire pour passer un bon moment de lecture courte !

    03/01/2017 à 18:07 Nelfe (161 votes, 7.6/10 de moyenne) 4

  • 3/10 Comme beaucoup, je me suis fait avoir avec ce texte court, cette nouvelle qui ressemble davantage à la rédaction d'un écrivain en herbe doué. En 60 pages, y'avait quand même moyen de faire quelque chose de plus (sur)prenant (seules quelques pages y parviennent). En outre, l'héroïne est particulièrement manipulable (pour une arnaqueuse, ça la fiche mal). Tel est pris qui croyait prendre voilà comment on peut résumer ce texte. L'humour noir de Flynn est distillé, mais bon, bah, pas de quoi se réveiller la nuit dans l'ensemble.

    20/12/2016 à 20:23 schamak (48 votes, 6.3/10 de moyenne) 2

  • 6/10 Féroce
    Licencieux
    hYpnotique
    haNté
    décoNvenue...

    06/12/2016 à 14:52 jackbauer (502 votes, 7.1/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Récit diablement efficace. L'excercice n'est pas simple, savoir créer en si peu de pages une ambiance pesante, manipuler son lecteur avec des personnages trompeurs, mais G. Flynn s'en sort plutôt bien. Vivement le prochain, et un pavé cette fois !

    30/11/2016 à 16:15 Emil (396 votes, 7.3/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Diabolique, Gillian Flynn est diabolique !
    Les éditions Sonatine nous font le plaisir de proposer cette histoire inédite de 60 pages dans un superbe écrin à la couverture cartonnée et avec un bel effet brillant.
    Traduit par Héloïse Esquié, Nous allons mourir ce soir (The Grownup) est un superbe hommage à certains romans justement cités dans l'histoire, dont Maison Hantée de Shirley Jackson (j'ai adoré le livre, terrifiant, ainsi que l'adaptation ciné de 63 signée Robert Wise), La Dame en blanc de Wilkie Collins (considéré comme le premier roman policier), ou Le Tour d'Écrou d'Henry James dont Flynn rend ici hommage.
    Les références littéraires créent une sorte de mise en abime en reliant entre elles ces histoires qui traitent de la paranoïa, dans une ambiance particulièrement angoissante.
    On pense aussi à l'excellent film Stoker de Park Chan-wook.
    C'est brillant et c'est parfaitement bien mené.
    À ne pas rater !

    13/11/2016 à 10:45 Fredo (960 votes, 7.9/10 de moyenne) 7

  • 5/10 Pas de réelle magie dans ce nouveau Flynn. En quatrième de couverture on nous dit que quelqu'un dans ce récit nous ment, alors forcément, il est difficile de prendre l'histoire pour argent comptant. Et au final quand la fin arrive, un seul mot me vient en tête : Bof.

    12/11/2016 à 23:46 OttisToole (282 votes, 7.1/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Un vrai plaisir de lecture, par la grâce de l’écriture acérée de l’auteur et de sa formidable histoire à retournements de situations.

    03/11/2016 à 05:31 Gruz (299 votes, 7.8/10 de moyenne) 4