La nuit, tous les loups sont gris

(I mørket er alle ulver grå)

Abandonné par la femme qu’il aime, Veum se met à fréquenter les bars. Il y fait des rencontres, bien sûr. Pas forcément galantes. Un policier à la retraite se confie à lui, et s’épanche sur d’anciennes affaires. L’une d’entre elles l’a particulièrement marqué, car il est persuadé que le véritable coupable court toujours: l’incendie d’une usine de peinture au début des années 50, qui avait fait de nombreuses victimes. Veum s’ennuie, alors il y repense un peu, à cette affaire soi-disant non élucidée. Mais quand le policier retraité se fait renverser par une voiture, y survit mais meurt mystérieusement le jour de sa sortie de
l’hôpital, le privé cesse d’y penser: il s’attelle à la tâche. Alors, après les bars,
c’est le milieu des SDF qu’il se met à fréquenter. La nuit. Quand tous les loups sont gris.

Roman noir

5e livre de la série Varg Veum

On en parle sur le forum : Les polars de Gunnar Staalesen

Soumis le 25/07/2007 par Hoel

Proposer des corrections

Mots-clés

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi...

Aucune suggestion pour l'instant.