La Malédiction de Zener : Sybille

Paris 1968.
Sybille Thiberge est étudiante en psychologie, mais sa véritable passion c'est François Bruner, un de ses professeurs. Pour le côtoyer, elle s'inscrit aux tests de parapsychologie qu'il organise. Et entre autres, les célèbres cartes de Zener qu'on présente cachées et dont il faut reconnaître les symboles. Plus les tests sont difficiles, plus Sybille ressent des troubles physiques, et des agressions mentales. Elle devient sujette à des hallucinations terrifiantes (vieillards hurlants, corps flottants dans des sarcophages et un immense anneau de pierre).
Elle enquête sur "le protocole Zener", et découvre qu'il est exclusivement subi par des animaux. Un des cobayes porte un tatouage en cyrillique. Nous sommes en pleine guerre froide : les rats viennent-ils d'URSS, font-ils partie d'un vaste plan d'espionnage ? Sybille découvre qu'elle a en fait des pouvoirs psychiques hors du commun, Bruner l'a convaincue de le suivre à l'Est pour qu'ils puissent créer un 'nouvel homme' basé sur ces recherches paranormales. Elle s'appellera désormais Irina Visotski.

Source : Editeur

Thriller fantastique

1er livre de la série La malédiction de Zener

On en parle sur le forum : Un nouveau Grangé : "La Malédiction de Zener" !

Soumis le 29/05/2007 par athanagor

Proposer des corrections

Mots-clés

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi...

Aucune suggestion pour l'instant.