Les Trottoirs de Manhattan

(Manhattan is my beat)

5 votes

  • 5/10 Moyennement emballé par ce Deaver là. Tout m'a semblé démodé, dépassé. Les personnages ne m'ont pas convaincu, contrairement à Sybil. Et l'intrigue m'a semblé assez faible, mis à part la fin qui relève le niveau parce que Deaver sait quand même nous surprendre un peu.

    18/09/2007 à 16:33 Nico (289 votes, 7.4/10 de moyenne) 2

  • 6/10 Bon, ça ne casse pas des briques, et c'est loin d'être aussi abouti que les Deaver mettant en scène Rhyme ou Dance, mais ça n'en reste pas moins un polar honnête.

    24/08/2010 à 17:57 calimero13 (858 votes, 7.4/10 de moyenne) 1

  • 5/10 Effectivement, "les trottoirs de Manhattan" ne m'a pas emballé plus que ça, moi non plus. Une intrigue molle, des personnages qui ne m'ont fait ni chaud ni froid, beaucoup de longueurs... et un Manhattan très peu décrit, et donc peu "visuel", malheureusement. Je comptais lui mettre 5, mais quelques rebondissements intéressants vers la fin me font monter à... disons 5,5. Donc ça reste 5 pour la note, en fait. Un Deaver assez moyen au final, donc (à n'en pas douter le moins bon que j'ai lu jusqu'à présent).

    28/05/2008 à 11:59 mamboo (435 votes, 6.8/10 de moyenne) 1

  • 6/10 Déçu ! L'intrigue est bien maigre et Rune insuportable... Un premier roman qui n'est heureusement pas à l'image de tous les autres qui ont suivi ! :-)

    29/09/2007 à 15:44 pgrosjean (1079 votes, 7.8/10 de moyenne) 1

  • 7/10 L'intrigue de ce livre est loin d'être extraordinaire (mais c'était les débuts de Deaver, ça pardonne beaucoup de choses) mais ce livre vaut surtout pour son héroïne principale, Rune, jeune fille extravertie, rêveuse et délurée, capable de transformer n'importe quelle scène du quotidien en une véritable scène de conte de fée, qui n'est d'ailleurs pas sans me rappeler Kara, l'une des héroïnes secondaire principales de "L'Homme qui disparait"...

    17/09/2007 à 22:35 Sybil (642 votes, 7.5/10 de moyenne) 1