Munitions

(Ammunition)

1 vote

  • 7/10 On a la certitude quand on lit un polar signé Ken Bruen qu’on va s’en prendre plein de les yeux : réflexions bourrées de cynisme et d’humour noir, règlement de compte à Ok Corral, personnages aussi truculents que bourrés de vices,…
    Bref, pas le temps de s’ennuyer. Ça tire dans tous les coins. Les coups pleuvent de partout.

    Ici, on retrouve les inspecteurs Roberts & Brant (alias R&B), les deux célèbres flics londoniens. On a tiré sur Brant dans un bar. S’il s’en sort indemne, au grand damne de ses collègues, c’est pour mieux chercher qui lui en voulait. Dur quand tout le monde a de près ou de loin un mobile. Pendant ce temps-là, le commissaire souhaite mettre fin au happy slapping, ce vidéolynchage devenu une mode sur les réseaux sociaux. Fall s’y mettra corps et âmes, quitte à arrêter un innocent.

    Un agréable moment de lecture qui montre encore une fois le talent de l’écrivain irlandais sans pour autant dépasser ses coups de maîtres que sont les premières œuvres mettant en scène l’indétrônable Jack Taylor.

    10/12/2019 à 17:11 JohnSteed (178 votes, 7.9/10 de moyenne) 3