Suzanne et les ringards

« Le visage reflète l'âme, on le dit. Le mien est monstrueux, même si, intérieurement, je reste propre. Le rock, la route, les bagarres, les groupies me laissent indifférent. Mais Suzanne vient mourir dans ma chambre. Son jeune visage va me hanter longtemps... »

Roman noir

Il ne semble pas encore y avoir de sujet sur cet ouvrage sur le forum... Cliquez ici pour en créer un !

Soumis le 20/11/2006 par Steve-O

Proposer des corrections

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi...

Aucune suggestion pour l'instant.