Ouragans tropicaux

(Personas decentes)

2 votes

  • 9/10 Mario Conde ex flic , libraire qui achète des vieux bouquins et les revend, reprend du service. à la demande de Manolo. Un vieil homme, un certain Quevedo, est retrouvé mort - castré et amputé de plusieurs doigts chez lui, dans un quartier de La Havane. Quevedo était un monstre de pourvoir , construit sur la cruauté, la laideur d'un régime. Un second cadavre - castré également - et les relents du passé remontent hanter 2016, perturber la visite d'Obama, jusqu'à faire resurgir le suicide d'une poétesse en 1978. Puis, sur la trace d'un sceau de Napoléon. Le Premier !
    Entre chaque chapitre, Mario Conde raconte l'histoire entre un proxénète (qui a existé) et un lieutenant de police cubain qui se croyait être un flic honnête et guère un assassin.
    Dixième enquête de Mario Conde. Le plus Polar. Efficace, mélancolique et particulièrement réussi.
    Lu d'une traite.

    18/09/2023 à 23:00 Max (712 votes, 8.1/10 de moyenne) 3

  • 7/10 2 intrigues, 2 policiers et 2 époques dans cette histoire très agréable mais trop longue. Cuba dans les années 1900 et en 2016, deux cadres très différents mais intéressants. De bons personnages, des références historiques et 2 enquêtes de bon niveau.

    15/05/2024 à 09:16 Grolandrouge (1505 votes, 6.6/10 de moyenne) 2