Nevermore

5 votes

  • 8/10 A New York, dans les années 1920, un double crime alerte les autorités publiques et la police en vient à penser que le tueur a agi en essayant de reproduire l’une des nouvelles d’Edgar Allan Poe. Au même moment, les vieux amis Harry Houdini et Arthur Conan Doyle se retrouvent ; le magicien continue de brocarder les médiums en démystifiant leurs exploits tandis que l’écrivain est quant à lui le chantre des spirites. Et un autre crime est commis, toujours en rapport avec les écrits de Poe. Qui est le tueur ? Les deux amis, quoique très opposés sur les sujets occultes, vont mener ensemble leur enquête pour découvrir l’identité de l’assassin.

    L’idée de William Hjortsberg de faire intervenir dans un même roman deux personnages réels, à savoir l’illusionniste Houdini et Arthur Conan Doyle, le père du détective Sherlock Holmes, est une idée fameuse et exploitée de façon intéressante. L’auteur a également mis l’accent sur les lieux et l’époque, rendant de façon magistrale l’atmosphère du New York du début du vingtième siècle. L’ensemble est bien imaginé et construit, avec une écriture très agréable.
    Cependant, Nevermore n’est pas à proprement parler un pur roman policier puisque l’intrigue passe souvent au second plan, William Hjortsberg privilégiant le travail sur la psychologie de ses personnages, leurs doutes et leurs errances. A cet égard, de nombreux lecteurs risqueront de se sentir floués par une enquête policière abordée assez tardivement dans le livre et qui est finalement simpliste. Mais pour les amateurs de romans d’ambiances, passionnés d’histoire, férus d’Arthur Conan Doyle et d’Edgar Allan Poe, et souhaitant se lancer dans un livre atypique dans son fond comme dans sa forme, Nevermore reste assurément un choix judicieux, avec en prime une belle immersion dans l’univers de l’illusion et du spiritisme.

    24/08/2008 à 19:20 El Marco (2612 votes, 7.4/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Un livre où l'intrigue policière, pas forcément primordiale, ponctue les relations entre les 2 personnages principaux, le tout dans un cadre oscillant entre spiritisme et illusionnisme !

    28/08/2007 à 22:53 Sybil (642 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 7/10 une plaisante reconstitution de new york des années vingt ainsi que de la vie de houdini et conan doyle ,pretexte a une enigme policière résolue avec l aide d edgar alan poe.

    22/07/2016 à 22:34 latimer (697 votes, 6.9/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Une enquête agréable à suivre, dont l'intérêt principal repose sur le tandem Houdini-Conan Doyle, détectives improvisés qui vont conjuguer leurs talents et surtout confronter leurs idées quant au spiritisme. En effet, on connaît la ferveur du père de Sherlock Holmes en matière de contact avec l'au-delà, alors qu'Houdini, en illusionniste talentueux, s'est toujours montré un ardent dénonciateur des ficelles "attrapes-crédules" du spiritisme. William Hjortsberg crée une ambiance des plus plaisantes, transcrivant au mieux la société de l'époque, donnant notamment un bon aperçu des moeurs d'alors. Il parvient de plus à rendre crédibles ses deux héros, vite attachants et n'hésitant pas à user d'humour. L'idée des meurtres mettant en scène des nouvelles de Poe est par ailleurs assez originale. On pourra, dans la même veine mais se déroulant à une époque différente, lire avec autant de plaisir "Les nuits blanches du Chat botté" de Jean-Christophe Duchon-Doris (c'est ici les "Contes de ma mère l'Oye" qui servent de cadre au meurtrier).

    07/12/2015 à 15:47 LeeWeel (357 votes, 7.9/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Excellent roman, j'ai pris encore un véritable plaisir de lecture à m'immerger dans cette période en compagnie de Conan Doyle et d'Houdini ! G-é-n-i-a-l !

    24/09/2006 à 17:43 Fredo (1092 votes, 7.9/10 de moyenne) 1