Noir burlesque

2 votes

  • 8/10 Une BD d'une élégance époustouflante, un Marini au sommet de son art. Le scénario pêche un peu par ses clichés que ça en devient caricatural. À trop vouloir respecter les codes du genre, le récit manque d'originalité, mais l'ensemble est sauvé par un dessin absolument génial. Les décors, le charme des personnages, les épisodes érotiques sont d'une beauté à couper le souffle. J'en serai pour la deuxième partie du diptyque.

    18/08/2022 à 10:09 Polarbear (644 votes, 7.8/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Marini nous plonge dans un polar qui fleure bon les States des années 50. Il y a de gros durs un brin mafieux et de jolies poupées. Si le fond reste très classique, c’est toujours un plaisir de regarder les planches et la sensualité qui s’en dégage. Les jeux de lumière, les courbes voluptueuses, bref, du grand Marini.

    13/02/2022 à 21:42 Fab (618 votes, 8/10 de moyenne) 1