Le Diable du Crystal Palace

3 votes

  • 8/10 Une nouvelle aventure du duo Singleton-Trelawney très réussie avec cette fois une ambiance et un style qui rappellent les épisodes des "Mystères de l'Ouest". Des personnages savoureux, des rebondissements, une touche de mystère, un superbe méchant et un ensemble très agréable à lire. Une série à découvrir si ce n'est déjà fait.

    15/10/2013 à 10:35 Jabba (439 votes, 7.1/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Une enquête réjouissante très proche des aventures d'Harry Dickson, où l'on retrouve nos compères en lutte contre un savant fou.

    20/07/2010 à 10:23 pgrosjean (1079 votes, 7.8/10 de moyenne)

  • 8/10 En novembre 1936, les deux détectives Andrew Singleton et James Trelawney sont abordés par Alice Grey. Son compagnon, Frederic Beckford, entomologiste au British Museum, s'est évanoui dans la nature sans la moindre explication. Un unique indice pour les limiers : un article laconique relatant un accident survenu en pleine nuit, un carambolage entre un taxi et un étrange fauve. Rapidement, Singleton et Delawney s'aperçoivent que le félin en question est probablement un machairodus, un animal aux dents de sabre disparu depuis vingt mille ans. Ils iront de surprise en surprise, leur investigation les amenant à découvrir un complot prenant ses racines dans le continent africain.

    Auteur à succès de la série des détectives de l'étrange, Fabrice Bourland signe ici le troisième ouvrage de la série, après Le fantôme de Baker Street et Les portes du sommeil. Il conserve ce qui a fait la réussite des précédents : une langue travaillée et délicieusement surannée, une intrigue faisant appel au fantastique, deux personnages principaux attachants et perspicaces, et une ambiance à la fois historique et géographique parfaitement rendue. On retrouve donc ce qui a fait le charme des romans antérieurs, avec une histoire très originale qui devient vite prenante et savamment menée. Par ailleurs, Fabrice Bourland creuse la psychologie de ses protagonistes, offrant ainsi une poignante histoire d'amour à Andrew Singleton, et orchestrant des scènes d'action et de poursuites bien plus échevelées que par le passé.

    Le diable du Crystal Palace est donc un thriller dans la droite ligne de ses prédécesseurs : atypique, séduisant et instruit. L'auteur de La dernière enquête du Chevalier Dupin poursuit avec bonheur cette série de polars historiques qui, en plus d'être l'une des plus attachantes qui soient dans le genre, parvient à se renouveler, voire à se bonifier. Vivement le prochain !

    27/04/2010 à 09:41 El Marco (2092 votes, 7.4/10 de moyenne)