La Route

(The Road)

14 votes

  • 10/10 Un réel coup de cœur pour ce récit extrêmement dur et violant mais très émouvant.

    11/09/2022 à 17:16 Elfe Falco (81 votes, 7.7/10 de moyenne)

  • 10/10 L’Apocalypse selon Cormac McCarthy, un road-trip dans une dystopie... La catastrophe est là et pas seulement dans l’atmosphère et la Terre, dans l’ombre permanente et les nuages de cendres mais dans l’anthropophagie des hommes, leur violence et l’avilissement de l’espèce. Le père et le gamin partent à la quête d’une terre promise plus sûre, d’un ciel sans nuages, d’hommes et de femmes restés humains... Sauvé le petit à tous prix jusqu’au dernier souffle ! Instinct de survie, protéger son sang, espoir, voilà la boussole du père à travers le gris du monde.

    10/07/2020 à 12:41 Coco Lamartre (139 votes, 7.9/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Un pessimisme et un désespoir omniprésent au sein d'une terre devenue un véritable enfer. Un récit puissant, extrêmement fort en émotion. Pas de prénoms pour ces personnages dont l'identité n'a plus d'importance. La relation père-fils m'a rempli de tristesse. Les dialogues, bien que particuliers, sont incisifs. Le style d'écriture est très spéciale et peut en rebuter certains. Perso, j'ai adoré.

    20/08/2019 à 10:51 LeoLabs (337 votes, 7.3/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Une belle claque que ce roman de Cormac McCarthy. Par contre, il faut réussir à passer la barrière de l'écriture, une absence de ponctuation qui avait eu raison de moi lors de mes deux premières tentatives de lecture ces dernières années. La troisième tentative a été la bonne et quel plaisir pour moi. Ce roman est un chef d'oeuvre.
    Dans ce monde post-apocalyptique, comment ne pas s'attacher à ces deux individus, cet homme et son fils, qui "portent le feu", traversant un monde détruit, ravagé, en cendres, dans l'espoir d'un avenir meilleur au bout de cette route. Une écriture qui ne laissera pas de marbre les plus sensibles.

    28/02/2016 à 14:12 VicMackey (52 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 10/10 Un grand roman post-apocalyptique, sombre et désabusé, au style très épuré. Un réel coup de cœur pour ce récit à la fois dur et très émouvant.
    Cette relation entre ce père et son fils dans ce monde anéanti prend littéralement aux tripes. Un livre inoubliable, qui me hante toujours plusieurs années après sa lecture. Exceptionnel !

    15/03/2014 à 09:52 zonedead (417 votes, 7.4/10 de moyenne) 5

  • 3/10 J’attends d’un roman qu’il me divertisse, ou qu’il me fasse vibrer, rêver, parfois qu’il m’instruise, souvent qu’il me fasse réagir, et qu’il suscite des émotions en moi, forcément ! D’autres fois, je me régale d’une belle écriture, et dans mon admiration, j’oublie volontiers les quelques défauts de l’histoire.
    Force est de constater que « la route » n’a pas rempli le contrat… Aucun de mes objectifs de lecture n’est atteint.
    Dans la forme, c’est un roman horrible à lire : désolation de la ponctuation (virgules, tirets, …), répétitions, énumérations à outrance (par ex "il se réveilla et il prit son sac et il se leva et il marcha et il ramassa des branches et il prépara le feu").
    Sur le fond, encore la désolation : répétitions dans la description des paysages, les dialogues, les actions: "le gris, la cendre, la couleur de plomb, on a faim, on va mourir, on pousse le caddie, on marche dans la neige, où sont les méchants" … ok mais qui ? quoi ? quand ? où ? comment ? pourquoi ? on frise l’absurde !
    Finalement le roman se résume à l’émotion née de la relation entre les 2 personnages, non qu’elle soit particulièrement bien décrite, mais on sent un père déchiré entre l’amour de son fils, la volonté de lui transmettre un espoir qu’il n’a plus lui-même, les difficultés du quotidien, et ses démons intérieurs. C'est le seul point qui m'a encouragé à poursuivre la lecture. Et j’allais oublier 2 qualités indéniables du roman : il est assez court ;-) et le titre est super bien choisi « La Route »… Moi, je suis resté sur le bord :-(

    04/03/2013 à 13:49 LedSep (196 votes, 7.3/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Une énorme découverte ! Quelle claque ! Alors bien sûr, il faut rentrer dans l'univers de Mc Carthy, se familiariser avec son écriture hachée, dénuée de ponctuation mais une fois ceci fait, quel plaisir !

    13/03/2012 à 11:54 scarabe (378 votes, 7.7/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Une écriture plate qui relate sans fioritures la cruauté de l'histoire de ce roman. On est dérouté au début par ce parti pris mais une fois familiarisé avec ce dernier, la noirceur du quotidien et le rapport père fils émouvant prennent à la gorge. J'avais adoré le film, j'aime beaucoup le roman.

    17/01/2012 à 17:36 Nelfe (227 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 8/10 J'ai passé un très bon moment de lecture même si c'est l'atmosphère est difficile avec ce roman très très noir... Un monde dévasté par toute destruction humaine ou on doit se débrouiller pour survivre. Le style est très soigné, méticuleux et en fait de ce roman incontournable un classique du genre. du très grand Mccarthy!!

    12/05/2011 à 19:52 amaru96 (226 votes, 8/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Plus que l'histoire relativement classique de survivants qui errent après la destruction de la civilisation, c'est le style de l'auteur qui m'a marqué. L'écriture épurée, les nombreuses répétitions en particulier lors des dialogues et l'utilisation très limitée de la ponctuation favorisent une sorte de monotonie, qui colle bien au thème mais qui peut aussi finir par lasser. Un roman de l'absurde, qui risque de marquer durablement certains lecteurs, mais qui m'a (hélas) laissé un peu froid.

    06/01/2011 à 19:05 Horatio (294 votes, 7.5/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Pas le meilleur Mac Carthy et une thématique SF déjà souvent lue... mais quand même du Mac Carthy, donc une qualité d'écriture bien au-dessus de la moyenne.

    18/07/2010 à 17:07 Deepo (73 votes, 7/10 de moyenne)

  • 7/10 Oui, il y a de très belles pages dans ce roman, notamment dans le récit d'une relation père-fils absolument magnifique, dénuée de sensiblerie mais non d'émotion et d'amour. L'atmosphère post-apocalyptique est très réussie également, pesante, d'autant plus angoissante que ses motifs n'en sont jamais expliqués ; offrant quelques scènes de tension et d'horreur aussi saisissantes qu'inoubliables. Deux choses cependant m'empêchent de considérer ce roman comme le chef d'oeuvre que certains ont su y trouver : une tendance à la répétition et à la redite, tout d'abord, qui finit par donner une certaine monotonie au récit et m'a fait m'ennuyer un peu dans la dernière partie d'un livre pourtant pas très long ; quelques écarts, ensuite, vers une forme de bondieuserie relativement américaine que je ne m'attendais pas à trouver chez McCarthy, et qui n'a pas tardé à m'agacer, autant par le message qu'elle véhicule que par la facilité morale qu'elle représente, dans une histoire dont l'âpreté méritait mieux que cela. Un très bon livre, néanmoins, fort et marquant, qui mérite incontestablement le détour.

    16/07/2009 à 08:21 Dodger (470 votes, 7.7/10 de moyenne) 3

  • 10/10 Un grand moment de lecture. Une histoire très forte. Une relation père/fils. Un style. De grands moments de frissons et des larmes au bord des yeux. Mais ce n'est pas un roman noir. On en est bien loin.

    04/07/2009 à 12:10 terramater (305 votes, 6.6/10 de moyenne) 1

  • 6/10 Roman apocalyptique, crépusculaire. Dialogues réduits au minimum, épurés, comme cette planète dans laquelle les deux héros survivent. Pas d'espoir, une seule question: quand la mort arrivera t'elle? Certains plongent dans le récit, adhèrent et adorent, d'autres détestent, autant être prévenu, la lecture de ce livre marque. Pour ma part, je ne crie pas au chef d'oeuvre même si je reconnais le style. La lourdeur de l'ensemble a juste eu raison de moi.

    02/07/2009 à 11:41 Xave (233 votes, 6.9/10 de moyenne)