Le Grand Nulle Part

(The Big Nowhere)

20 votes

  • 8/10 Mon premier Ellroy, assurément pas mon dernier.
    Mais ça se mérite !
    Pléthore de personnages (tout sauf manichéens), d'interactions (de trahisons en rédemptions), de sous-intrigues, faut rester concentré sous peine de perdre le fil et de se mélanger les pinceaux. Mais la construction est redoutable, les dialogues exceptionnels !
    Mais quelle densité et quelle constance dans le style !
    Aussi rare que puissant !

    30/07/2018 à 13:32 schamak (67 votes, 6.2/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Un des meilleurs ellroy, si ce n'est le meilleur. Tres noir, tres dur. Attention il faut etre concentrer pour lire ce polar. Il faut absolument lire le quatuor de cette saga los angeles des annees 50.

    26/06/2017 à 00:10 Igeul Hoffzerod (4 votes, 8.3/10 de moyenne) 5

  • 10/10 Un chef d'oeuvre qui se situe dans le Los Angeles des annees 1940-1950 ou bien et mal se confondent à tous les niveaux et personnes n'est ni blanc, ni noir. Entre flics corrompus, en marge des regles ou violents et un Los Angeles haut en couleurs, avec ses codes et son histoire. Un régal pour un trés grand moment de lecture trés NOIR.

    29/07/2016 à 13:53 bidibule (223 votes, 8/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Il n'en finira jamais avec ces flics tordus, un peu pourris et mal dans leur peau de Los Angeles, quelle vie normale peuvent-ils avoir au milieu de la tare universelle, des déjantés ? Aucune. Ils survivent. En attendant la retraite, qui ne viendra pas. Ou le désert des Tartares version Ellroy.

    02/03/2016 à 00:06 malusapi (35 votes, 7.7/10 de moyenne) 1

  • 10/10 Tome 2 du quatuor de Los Angeles, Ellroy continue ses chroniques de la ville (sa ville) californienne dans les années 50 et mêle les histoires de l'inspecteur Upshaw, du lieutenant Malcolm Considine et de Buzz Meeks, ancien flic, qui travaille désormais tout autant pour l'industrie du cinéma que pour la mafia comme homme de main; trois hommes dont les destins vont se croiser pour les amener à vivre un calvaire; ils seront littéralement malmenés par l'auteur. Ellroy reprend sa recette habituelle dans une intrigue d'une violence extrême, où se retrouvent le jazz, le cinéma, les magouilles politiques, la corruption, le racisme, la lutte contre le communisme... Le lecteur doit être attentif, perdu qu'il est au milieu d'un tas de personnages dont aucun n'est immaculés, dans une intrigue à cent à l'heure aux multiples événements, dont on ne saurait démêler ce qui ce rattache à la réalité historique de ce qui est pure fiction. Un moment de lecture qui laisse pantois, hagard face à tant de forces déployées.

    10/12/2015 à 12:48 LeeWeel (357 votes, 7.9/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Quoi dire que cet épisode renferme un condensé et la somme des éléments de grand polar!

    29/04/2015 à 16:51 chouchou (544 votes, 7.6/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Un grand roman, d'une grande noirceur, qui demande de la concentration car l'écriture est dense mais les efforts consentis sont récompensés !

    10/04/2015 à 14:50 zonedead (400 votes, 7.4/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Un grand polar, très noir, très intense, à la limite de la perfection.
    Un grand auteur qui excelle dans cet exercice, beaucoup plus que dans les nouvelles ou autres essais.
    Ellroy, du grand art ? oui, sans aucun doute.

    21/07/2013 à 23:07 mkl (164 votes, 6.9/10 de moyenne) 3

  • 9/10 J'ai eu un peu de mal à me laisser captiver au début, notamment les parties "chasse aux sorcières rouges". Puis je me laissé emporté par la plume d'Ellroy et j'ai vraiment accroché à la seconde moitié du roman. La fin est un délice. J'en garde un très bon souvenir !

    14/12/2012 à 12:21 Cyanure (2 votes, 6.5/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Quelques bons personnages, avec leur part d'ombre, des situations lourdes et compliquées, et des histoires imbriquées. C'est noir, pesant, bien travaillé, c'est du Ellroy, pourtant, je n'ai pas été happé comme avec le Dahlia Noir :-( Sans doute les thèmes de communisme, de syndicalisme m'ont moins passionné, j'ai eu du mal à rentrer dedans, je me suis parfois ennuyé, avec la sensation de tourner en rond. Un peu dommage, mais je lirai L.A. Confidential qui devrait mieux me convenir.

    12/06/2012 à 13:29 LedSep (196 votes, 7.3/10 de moyenne) 1

  • 10/10 Peut-être le meilleur roman d'Ellroy jusqu'à présent. Trois personnages principaux ambigus, trois destins perdus dans les brumes d'un L.A en pleine chasse aux communistes. Un livre fascinant, et un véritable chef-d'œuvre.

    29/08/2010 à 19:12 Horatio (278 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 10/10 Pour moi l'un des meilleurs polars jamais écrit... époustouflant et inégalable.

    11/04/2010 à 13:20 JEDIVE (123 votes, 7.6/10 de moyenne) 1

  • 10/10 Un vrai chef-d'oeuvre, nettement meilleur à mes yeux, que le Dalhia noir qui le précède dans la série.

    19/03/2010 à 18:35 patauch (321 votes, 7.9/10 de moyenne) 1

  • 10/10 un roman qui se dévore; un polar digne de ce nom

    28/01/2010 à 13:51 danny (7 votes, 8.6/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Personne ne sait ecrire comme ellroy!

    15/01/2010 à 15:52 eagle4 (655 votes, 7.3/10 de moyenne) 1

  • 10/10 Le grand art de james ellroy

    19/02/2009 à 20:23 briviste (54 votes, 8.2/10 de moyenne) 1

  • 10/10 Peut être le plus noir d'Ellroy ! Ellroy, le Céline du polar et je mesure mes mots. Le Roman qui nous dit que le polar n'est pas un genre Mineur ! Du grand art !

    05/04/2008 à 15:20 yaya (9 votes, 9.3/10 de moyenne) 2

  • 10/10 Pareil. Ou va-t-il chercher une histoire comme ça ? Un seul adjectif pour ce livre : ellroyien. Un chef-d'oeuvre.

    08/03/2007 à 17:58 Hoel (901 votes, 7.7/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Re arghhhhhhhhhhhhhhhhhhh, vraiment comment fait il ???

    01/06/2006 à 20:13 tduvi (351 votes, 7.6/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Encore un classique du maitre !

    19/05/2006 à 01:31 Fredo (979 votes, 7.9/10 de moyenne) 2