Le Jour des cendres

7 votes

  • 6/10 Il est toujours plaisant de retrouver le commissaire Niémans avec son tempérament imprévisible et insupportable (surtout pour ses collègues…), ainsi que sa coéquipière Ivana, que l’on apprend à découvrir au fur et à mesure des livres. L’intrigue m’a par contre moins emballé que celle de « la dernière chasse ». Un brin classique, avec des indices tirés par les cheveux, et une fin en queue de poisson, trop précipitée. J’ai également trouvé l’ambiance de ce Domaine viticole au fin fond de l’Alsace moins bien retranscrite que celle de la Forêt-Noire. Assez bon livre, mais il ne restera pas gravé dans ma mémoire.

    avant hier à 08:38 mamboo (331 votes, 6.9/10 de moyenne) 2

  • 8/10 Un bon cru et une lecture agréable ! Une communauté isolée avec ses mystères et ses dérives, comme "Cheptel" et "Le village". Cela fait froid dans le dos !

    11/09/2020 à 17:51 jasonkite (185 votes, 7/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Comme les autres romans de l'auteur, c'est bien écrit et bien construit, rien à dire. Je l'ai lu avec plaisir, mais j'ai trouvé qu'il manquait le petit quelque-chose qui a su me happer dans Congo Requiem ou le passager...

    30/07/2020 à 08:53 woukou (69 votes, 7.1/10 de moyenne) 2

  • 6/10 un peu déçu ,en plus on vu la serie avant ,dommage j'aime bien les 2 heros ,intrigue mince .mais loin du niveau de lontano-congo

    09/07/2020 à 22:31 pasto (116 votes, 6.8/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Très bon opus du maître Grangé. J’ai vu la série avant le livre et la série est clairement en dessous du roman. Il vaut la peine d’être lu. C’est vrai qu’on est nostalgique des anciens livres de l’auteur et les derniers sont moins sophistiqués, plus rapides, moins originaux mais ça reste un très bon moment de lecture qu’on ne peut pas lâcher. Les chapitres sont courts, pas d’ennuis, un véritable page turner pour cet été.

    08/07/2020 à 10:26 boumkoeur (122 votes, 8.4/10 de moyenne) 3

  • 6/10 Mouais. Un peu plus enthousiasmant que le très décevant dernière chasse mais ça reste très superficiel, on aurait aimé une intrigue un peu plus poussée.
    Depuis le dyptique Lontano Congo Requiem je reste sur ma faim.

    20/06/2020 à 16:40 FatPat (33 votes, 6.4/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Retrouver le duo Niemans- Ivana est jouissif, c'est une paire bien maîtrisée, un duo bizarre mais qui fonctionne pour cette nouvelle enquête en Alsace.

    Grangé fait du Grangé : la communauté isolée qui cherche la pureté dans ses rites et usages, des actes religieux, des meurtres en pagaille, une révélation "choc" dans les derniers chapitres : toutefois je dois commencer à être aguerrie puisque le grand déballage final ne m'a pas étonnée outre mesure. La trame est filée de telle manière que le lecteur aura deviné ce qu'il se passe chez les Anabaptistes.

    Comme d'habitude, les faits sont documentés, mais sporadiques, c'est dommage, aux profits seuls de l'intrigue et de la poursuite du mobile du tueur.

    Cru 2020 qui vaut le détour pour la patte de l'auteur.

    11/06/2020 à 13:21 clemence (305 votes, 7.7/10 de moyenne) 3