Mortelle canicule

Paris, août 2003. La canicule fait rage dans Paris vidée de ses habitants. La surmortalité explose chez les personnes âgées et les individus les plus faibles. Le commandant Delestrant est chargé de coacher la fraîchement diplômée Lieutenant Victoire Beaumont. Dans ce but il l'emmène à l'institut médico-légal de Paris, où les légistes sont littéralement débordés par la situation sanitaire. Là, alors qu'un médecin entrouvre un sac à corps, l'officier renifle une odeur caractéristique d'amande amère. Il en est certain : la jeune femme dont le corps sans vie vient d'arriver à la morgue n'est pas morte d'un coup de chaleur, elle a été empoisonnée.

Eté 2003. Des températures supérieures à 40 °C sont atteintes en France. Plus de 15000 décès sont attribuées à cette vague de chaleur. Mais cette canicule n'a-t-elle pas permis de camoufler des morts bien peu naturelles ?

Roman à suspense

Il ne semble pas encore y avoir de sujet sur cet ouvrage sur le forum... Cliquez ici pour en créer un !

Soumis le 31/08/2019 par LeJugeW

Proposer des corrections

Mots-clés

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez aussi...

Aucune suggestion pour l'instant.