En attendant le jour

(The Late Show)

5 votes

  • 7/10 Le nouveau personnage de Connelly est très prometteur et j'aurai plaisir à retrouver Renée Ballard. Cependant, elle ne m'a pas fait oublier Bosch ou Haller mais je suis certain que Connelly lui donnera de l'épaisseur au fil du temps et des romans. En ce qui concerne l'intrigue, je l'ai trouvé plutôt bonne mais je regrette que le roman ait été un peu long à démarrer (100 à 200 pages pour "planter le décor" pendant lesquelles, cela n'avance pas beaucoup et donc pendant lesquelles j'ai eu du mal à m'immerger). De même, les 2 enquêtes, que mène Ballard de front, sont intéressantes mais sont sans réelles surprises, si ce n'est la révélation du coupable de la tuerie et de Chastain.
    Au final, le roman est très plaisant à lire (bah oui, il s'agit d'un roman de Michael Connelly quand meme ! ), à la double intrigue (selon moi) insuffisamment développée mais doté d'un personnage que j'aurai plaisir à retrouver. Et comme, à chaque fois que je finis un de ses romans, je me dis : vivement le prochain Connelly !

    23/03/2020 à 12:44 ericdesh (637 votes, 7.5/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Connelly change de personnage, mais nous livre une nouvelle fois, un récit efficace. Nouvelle héroïne, mais toujours un caractère bien trempée, au service d'une intrigue dont le rythme ne faiblit pas. Addictif !

    12/11/2019 à 21:39 charlice (137 votes, 7.7/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Du très bon Connelly. Pas de temps morts dans ce récit. On y découvre une nouvelle héroïne menant deux enquêtes de front.

    14/07/2019 à 14:19 calimero13 (675 votes, 7.4/10 de moyenne) 3

  • 9/10 Renée Ballard est le nouveau personnage de Michael Connelly, le prolifique et talentueux écrivain américain. En attendant le jour est le premier polar de cette inspectrice qui, suite à un contentieux avec sa hiérarchie, s’est retrouvée à assurer ses fonctions de nuit.

    C’est ainsi qu’elle va se trouver à enquêter sur plusieurs affaires : le vol de cartes bancaires, l’agression d’un trans-genre, et une tuerie dans un bar de nuit.
    Connelly, comme à son habitude, offre un déroulement des enquêtes très maitrisé (on sent bien qu’il s’attache des conseils de vrais inspecteurs de police) sans oublier une part de suspense et de rebondissement, pour faire de ce livre (comme la majorité de son œuvre) un page-turner.

    Si les intrigues sont vraiment alléchantes, l’intérêt de ce polar réside également dans la découverte de la personnalité de l’inspectrice René Ballard : une acharnée du travail, au passé familial difficile et aux principes et aux valeurs indéboulonnables.

    Si Connelly a changé de personnage (pour élargir ou renouveler son lectorat ?), cela n’a pas changé son talent d’écrivain. Grâce à cette jeune et talentueuse inspectrice qui est promue à un bel avenir professionnel, l’auteur américain va pouvoir continuer à nous gâter de ses savoureux polars.

    26/05/2019 à 11:24 JohnSteed (204 votes, 7.8/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Connelly revient avec un tout nouveau héros : pas de panique, il n'y a pas de changement radical. Ce nouveau personnage, féminin, a finalement beaucoup de points communs avec Harry Bosch (une vie totalement consacrée à son métier, des difficultés avec la hiérarchie, s'occuper de victimes qui intéressent peu de monde, une vie sentimentale minimaliste, ...). Le style reste également le même : on suit les enquêtes de manière chronologique, avec une précision chirurgicale. Conclusion : nouveau personnage adopté.

    18/05/2019 à 16:00 gamille67 (1421 votes, 7.3/10 de moyenne) 5