Ce lien entre nous

(The Line That Held Us)

12 votes

  • 8/10 Encore un très bon David Joy qui n'a pas son pareil pour dépeindre la complexité de l'âme humaine. La cruauté n'est pas toujours là où on le croit...

    29/08/2022 à 23:48 Nelfe (224 votes, 7.5/10 de moyenne) 1

  • 9/10 Pour Darl Moody, la chasse n’est pas qu’une passion. Elle est nécessaire et vitale : elle lui permet de remplir son congélateur. Et peu importe si ce n’est pas la période. Il rêve de tuer ce grand cerf qui semble vivre dans les bois de Coon Coward. Profitant de l’absence du propriétaire, il se rend sur le site et attend. A défaut de cervidé, il abat un sanglier… Mais ce qui ressemblait à un cochon sauvage n’est autre que Carol « Sissy » Brewer. Et le frère, Dwayne, espèce de brute épaisse sans foi ni loi, ne lit les Saintes Ecritures que pour légitimer sa haine et sa violence.

    Darl ne voit qu’une solution. Taire l’accident et enterrer le cadavre. Avec l’aide de son pote, Calvin, ils creusent un fossé et y balancent le corps. Si le remord ronge Darl, l’absence inquiétante de Carol interroge son frère. Dwayne part à sa recherche et découvre que Darl n’est pas étranger à sa disparition. Et la traque va s’avérer impitoyable, aussi intense que le culte que voue Dwayne à son frère.

    Dans son troisième roman, David Joy dépeint une image noire de l’Amérique, où la vengeance des hommes peut être aussi barbare que cruelle. La description lumineuse, resplendissante et profondément sensible de la nature ne fait que souligner et renforcer la froideur, la noirceur et la dureté de l’âme humaine.
    Avec Ce lien entre nous, David Joy confirme le talent que l’on avait détecté dans ses précédents livres. Un auteur contemporain aussi rare qu’incontournable.

    11/04/2021 à 17:04 JohnSteed (390 votes, 7.8/10 de moyenne) 4

  • 5/10 Un bon départ pour cette histoire dans laquelle un accident de chasse va plonger deux des personnages dans l'illégalité et la peur. Beaucoup de tension, de stress et de violence physique et psychologique et un beau duel entre Calvin et Dwayne. Malheureusement la deuxième moitié du livre m'a beaucoup moins convaincu, pas mal de souvenirs sans grand intérêt viennent ralentir l'histoire et le côté mystique de Dwayne m'a bien saoulé. De plus, le dénouement est rendu peu crédible par l'absence de surveillance policière des deux personnages principaux au regard du contexte.

    07/04/2021 à 06:05 Grolandrouge (1184 votes, 6.6/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Je rejoins les avis de Charlice et Zonedead, Ce lien entre nous est un bon roman (et c'est déjà pas mal !) mais pas le chef-d’œuvre décrit çà et là.
    L'histoire est intéressante, le personnage du méchant Dwayne Brewer est réussi, véritable "héros" du livre, le cadre (la Caroline du Nord rurale) est bien décrit mais le hic c'est le manque d'empathie que j'ai eu pour le duo Darl-Calvin. Ils sont fades, pas assez creusés, comme s'ils servaient juste à mettre en avant Brewer. Comme Charlice les "messages philosophico mystiques" ont finalement par me lasser, à grands coups d'extraits bibliques, un classique redondant lorsque l'on aborde l'Amérique rurale et comme zonedead, il est probable que j'oublie rapidement ce titre...

    06/04/2021 à 07:50 LeJugeW (1533 votes, 7.4/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Bravo à l'auteur, qui à travers cette histoire de vengeance rurale ultra-bourrinne arrive à nous faire passer par plein de sentiments inattendus, rarement ressenti dans ce type de bouquin. Impossible notamment de ne pas ressentir de l'empathie pour Dwayne, le méchant ultra-violent de l'Histoire à qui on a enlevé celui qui comptait encore le plus pour lui sur cette Terre, son petit-frère ou rester bouche-bée devant les paysages décrits par David Joy, qui marquent le récit de la 1ère à la dernière page (en mode Ron Rash) . Bref, en quelques pages, on arrive à vibrer en comptant les coups tout en s'évadant et en s'apitoyant sur un méchant pas comme les autres. Une étrange mais belle expérience chez les Rednecks...

    24/03/2021 à 18:11 panou71 (45 votes, 7.4/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Avec ses 3 premiers romans, ce jeune auteur est très proche du sans-faute. Avec quelques personnages bien trempés, il sait construire des histoires fortes qui captivent le lecteur. J'ai lu qu'il avait été un élève de Ron Rash : cela se sent, il est de la même veine. J'ai malheureusement trouvé que le dernier tiers était moins puissant que les deux premiers, j'ai ressenti une sorte d'essoufflement : il est vrai que le démarrage était brutal, difficile de maintenir ce rythme sur la longueur.

    19/03/2021 à 20:00 gamille67 (2003 votes, 7.3/10 de moyenne) 7

  • 7/10 Un vrai et bon roman noir, mais ce n'est pas la claque attendue. Je crains de rapidement l'oublier...

    24/02/2021 à 18:19 zonedead (417 votes, 7.4/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Encore un excellent roman de David Joy qui nous emmène dans les Appalaches avec une histoire d'accident de chasse ou plutôt de braconnage, et de vengeance. Ce qui m'a frappé c'est finalement le peu de poids de la Police devant la Loi des hommes et de leur environnement. Dans cette vie âpre, souvent injuste, il n'y a pas les bons d'un côté, les méchants de l'autre, il y a les hommes et la nature, les liens qui les unissent, et les lois tacites qui régissent l'ensemble. Dans un récit très sombre, fatalement, tout nous mène à un terrible face à face. La plume de David Joy fait merveille, on sent que l'auteur sait de quel univers il restaure l'atmosphère, c'est du vécu. Si l'entame est conventionnelle, la tension monte progressivement, puissamment, jusqu'au final haletant.

    10/02/2021 à 10:35 Polarbear (634 votes, 7.8/10 de moyenne) 10

  • 7/10 Contrairement aux deux premiers romans de David Joy et malgré une écriture magnifique, je suis resté sans émotions devant celui-ci.
    j'ai trouvé quelques longueurs et les messages philosophico mystiques d'un des personnages, m'ont perdu en chemin.
    Reste quand même une bonne histoire bien sombre et des personnages bien campés.

    08/12/2020 à 12:17 charlice (261 votes, 7.7/10 de moyenne) 9

  • 9/10 Noir , c'est noir ,il n'y as plus d'espoir ......
    en fin de compte vous avez l'espoir de lire un bon roman et c'est le cas .
    Le roman noir n'est pas mon style préféré (ou pas encore mais je me soigne ) mais là , j'ai l'impression d'être passé pas loin de l'extase avec ce roman de David Joy...et je pèse mes mots .
    Je ne vais surtout pas résumer ce livre tellement ce serait gâcher la découverte pour les futurs lecteurs .
    Sachez simplement ,que l'auteur à une écriture talentueuse ,que son histoire est very noire .
    Cà parle d'amitié , de liens familiaux , d'amour ,de vengeance , de culpabilité , de survie et de rédemption avec un question existentielle "jusqu'où irions nous pour sauver les nôtres "
    Ici ni bon ,ni mauvais , juste des hommes face a leur destin .
    Génial....

    19/11/2020 à 18:26 patoche77 (176 votes, 7.7/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Ce roman noir extrait une quintessence du genre.
    Cet écrit est viscéral, son rythme s'arcboute sur la dramaturgie du récit. Les inflexions viennent à point nommé afin de relancer la tension hélicoïdale.
    Un joyau Bakélite!

    10/10/2020 à 22:39 chouchou (583 votes, 7.6/10 de moyenne) 6

  • 10/10 J’ai ADORÉ !
    J’ai acheté le livre dès que j’ai vu l’interview de l’auteur dans l’émission La Grande Librairie (superbe émission). La manière dont l’auteur parle de son histoire et la façon de voir où il vit, ça nous donne envie de plonger dans cette histoire plutôt classique de vengeance mais c’est très très bien écrit avec des personnages et lieux plus vrais que nature.
    Je connaissais l’auteur pour avoir lu son premier ouvrage qui était également très bon.
    Superbe roman noir!

    10/10/2020 à 12:23 boumkoeur (177 votes, 8.4/10 de moyenne) 10