Le Gardien de la Joconde

(El puñal)

1 vote

  • 6/10 Un roman assez inégal : un bon début puis on s'ennuie sec et une fin bien foutue. Tout cela sur un fond de corruption généralisée du système politique et étatique argentin.
    Dans le genre je préfère lire du Caryl Ferey !!!

    21/07/2019 à 01:17 Kermit (373 votes, 7.4/10 de moyenne) 1