Le Signal

11 votes

  • 8/10 Plutôt adepte du réalisme, je m'ouvre doucement au genre fantastique et je dois avouer que je me suis régalée avec Le Signal.
    Certains passages collent vraiment la frousse, le suspense est constant, l'écriture est fluide, aucune lourdeur, à peine quelques longueurs. L'histoire aussi chimérique soit-elle, touche des personnages qui n'étaient pas enclin au surnaturel. Ils découvrent et affrontent leurs pires cauchemars à mesure que celle-ci avance. La famille idéale et les explications finales ne m'ont pas pleinement contentées mais j'ai passé un très bon moment de lecture dans l'ensemble.

    03/05/2019 à 18:49 Emil (389 votes, 7.3/10 de moyenne) 5

  • 9/10 Signal reçu 5 sur 5 ! J'ai été sur la même longueur d'onde que Maxime Chattam tout au long de cette lecture captivante et sacrément flippante, il faut bien l'avouer !
    Je préfère largement Maxime dans ce registre, surnaturel, plutôt que dans celui du serial killer sadique. Son extravagance et sa propension à l'outrance conviennent mieux au fantastique qu'au réalisme.
    Comme les autres commentaires l'ont signalé, ce roman est vraiment dans l'esprit de Stephen King et si l'élève ne dépasse pas encore le maître, il s'en sort merveilleusement bien. L'ambiance de cette petite ville, les personnages bien détaillés (même ceux qui ont une courte durée de vie !), la jolie famille idéale, la bande d'ados, les secrets, les phénomènes surnaturels, tout y est ! Jusqu'au massacre final que n'aurait pas renié Stephen King et qui me fait dire : "attention, ne vous attachez pas trop !"
    J'ai vraiment adoré et j'ai retrouvé mes sensations de lecture d'adolescente, quand je dévorais les King les uns après les autres.
    Merci Maxime pour cette bouffée de nostalgie !

    01/03/2019 à 18:45 Ironheart (475 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Je ne suis plus une réelle adepte de ce genre de roman mais je me suis laissée prendre par cette histoire et ces personnages. Le tout constitue un livre assez effrayant (renforcé avec le design de ce gros pavé noir) et se lit très vite grâce au style irréprochable de l'auteur.

    28/02/2019 à 10:08 lady (131 votes, 7.7/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Pour relativiser mon avis, je commence par dire que je ne suis pas fan du fantastique ni de l'horreur. C'était donc pas gagné pour ce titre alliant... fantastique et horreur.
    D'autre part, je n'ai lu qu'un Stephen King et il traitait du même sujet. Je ne vais pas donner le titre pour ne rien spoiler mais les connaisseurs verront sûrement de quel titre je parle.
    Au final, l'ambiance petite ville américaine est excellente. L'histoire est plutôt bonne. Bien construite. Humaine. Réaliste, tout en restant dans le fantastique pur. Et surtout, ce n'est qu'au 3/4 du livre qu'on commence à avoir des réponses, ce qui est plutôt intéressant car si l'intrigue avait été dévoilée plus tôt, pas sûr que j'aurai continué avec autant d'entrain Et sur la 1ere moitié du livre, je dois l'avouer, j'ai eu vraiment 2 moments de réelle peur durant lesquels le moindre bruit lors de ma lecture m'aurait sûrement fait sursauter : cache-cache et baignoire pour les mots-clés.
    Bref, malgré ce genre qui n'est pas mon préféré, j'ai passé un agréable moment avec la plume et l'imagination de M. Chattam. La maltraitance de ses "héros" y est aussi sûrement pour beaucoup car il ne leur épargne rien. Et c'est tant mieux pour ce qu'il maîtrise le mieux : le suspense !

    27/02/2019 à 08:07 athanagor (216 votes, 7.7/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Merci pour ce bon moment de frisson. Un livre à la Stephen King, avec une couverture soignée et des bordures noires de toute beauté. Je me suis laissé emporter par l'histoire et j'ai dévoré ce livre en quelques jours.

    07/02/2019 à 20:49 jasonkite (161 votes, 7/10 de moyenne) 5

  • 7/10 Je referme ce livre en ayant l'impression d'avoir lu un Stephen King, sans être un de ses chefs d’œuvre. Les fins connaisseurs y verront beaucoup de clins d’œils. Je me suis malgré tout laisser emporter par cette histoire, par ses protagonistes, tous plus ou moins attachants. Je recommande pour les fans du genre. Les autres, amateurs de thrillers plus terre à terre, passez votre chemin.

    22/12/2018 à 21:25 LeoLabs (58 votes, 7.5/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Tous les standards du genre mais pas vraiment de surprises.

    26/11/2018 à 22:01 Gaby (5 votes, 7.6/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Toujours septique quand le fantastique se mêle à l'intrigue, je dois dire que j'ai bien accroché et plié le roman relativement vite.
    Je n'ai pas lu assez de Stéphen King pour y voir tous les clins d’œil, mais j'ai trouvé que le suspens bien présent, montait crescendo jusqu'à l'épouvantablerie finale.
    J'ai également apprécié la plume de l'auteur, qui sait raconter, décrire, suggérer, avec fluidité, même si effectivement on retrouve quelques phrases à rallonge.
    Bref, un bon page-tuner comme l'on dit.

    19/11/2018 à 18:47 charlice (88 votes, 7.6/10 de moyenne) 7

  • 5/10 C’est long.
    On se plonge volontiers dans les promesses de ce livre mais finalement à force d’attendre on doit se contenter d’une série de références plus ou moins reussies au genre.
    Dommage !

    11/11/2018 à 16:00 FatPat (28 votes, 6.3/10 de moyenne) 2

  • 5/10 Y a de la friture sur la ligne avec ce Signal, dernier opus de Maxime Chattam...
    Son hommage à un genre qui le fascine depuis toujours n'atteint pas les sommets escomptés, la faute à des références beaucoup trop prégnantes pour tirer le livre vers quelque chose de vraiment original, mais aussi, à un manque de subtilité patent...
    A la différence d'un Stephen King, qui suggère beaucoup plus qu'il ne montre, Chattam, lui, souligne grossièrement chaque passage horrifique de son histoire, et désamorce ainsi l'effet attendu...
    Chattam n'est pourtant pas avare d'efforts, pour nous impressionner : même si on ne peut pas nier que certaines séquences soient réussies, la connexion avec d'autres a du mal à passer, du fait de dialogues assez mal tournés, voire carrément ratés, ou à cause de tentatives d'explications foireuses, comme celle concernant les fameux Eco...
    Un Signal brouillon, brouillé, d'une transmission pas encore tout à fait réussie, entre le maître et l'élève...

    02/11/2018 à 19:13 jackbauer (480 votes, 7.1/10 de moyenne) 9

  • 9/10 Que dire de ce gros roman de 750 pages, bien denses, de Maxime Chattam ?

    Avant de savoir si Maxime Chattam est à la hauteur de Stephen King, il est important de dire que Le signal est un très bon roman d'horreur / fantastique. On peut même dire qu'il va rapidement trouver sa place dans la bibliothèque des amateurs du genre comme un classique. Il reprend tous les codes du genre et, par hommage à ses paires (pères), met en scène des symboles d'autres livres ou films du genre : le clown avec son ballon rouge, le club de copains avec la fille "extra-ordinaire" façon Stranger Things ou Goonies, ....

    Mais, il y a encore une petite marche avant que Maxime Chattam n'arrive au firmament de Stephen King. Le maître est le seul avec peu de mots, des phrases simples, à décrire une atmosphère, à susciter son lecteur un sentiment ou à mettre en scène des personnages structurés dont la psychologie évolue au fil des pages.Chez Maxime Chattam il y a encore des paragraphes avec des phases alambiquées, des tournures complexes, et des personnages clichés comme le chef de police borné, ou le joueur de football limité et agressif.

    On remarquera une mise en page toute particulièrement du livre : les tranches sont noires ainsi que le bord des pages sur un centimètre. Serait-ce pour rappeler un grimoire, ou ben pour montrer les limites de l'emprise du livre un peu comme l'influence du mal jusqu'à la ravine.

    Enfin, le roman n'est pas exempt d'humour, l'auteur pratiquant même l'auto-dérision. En effet, le père est un auteur de pièce de théâtre en manque d'inspiration cherchant une seconde vie professionnelle loin de la pression de New, et la mère, star de la télé, voulant revenir à ses premières amours d'animatrice radio. Doit-on y voir une projection du couple Maxime Chattam - Faustine Bollaert (sa femme) ?

    En conclusion, un roman sorti au bon moment car il est préférable de le lire dans le noir.

    30/10/2018 à 21:02 QuoiLire (163 votes, 6.7/10 de moyenne) 7