La Mort selon Turner

(Memo from Turner)

20 votes

  • 7/10 mon premier livre à l'écoute et lire avec ses oreilles n'est pas si évident que cela .
    une histoire avec un policier implacable en Afrique du sud , terre hostile , une histoire de traque mutuelle entre les bons et les méchants ,ou les bons ne sont pas toujours bon ,idem pour les méchants .l'auteur nous narre une histoire ou les personnages sont étudiés tout en profondeur avec des scènes d'actions ciselés , millimétrés .
    J'avais l'impression de voir des scènes d'actions au ralenti ou chaque gestes est disséqué ,expliqué . C'est le premier auteur qui me fais cet effet avec tant de détails .
    Cela dégage une certaine lenteur du récit mais en même temps une violence accrue , poisseuse, brûlante .
    J'ai trouvé quand même quelques invraisemblances qui sans me rebuter ont finalement peser sur ma note finale .
    Tout çà est trop parfait . Trop de certitude , jamais d’erreur de jugements des divers personnages m'ont un peu agacé .
    Cela reste néanmoins un roman fort , Justice contre corruption , devoir contre traîtrise , amour contre haine . tout çà emballé dans une belle noirceur .
    Je vais continuer à découvrir Tim Willocks.

    26/05/2020 à 14:42 patoche77 (43 votes, 7.7/10 de moyenne) 5

  • 9/10 On retrouve dans cet excellent thriller les qualités et les limites propres à l’auteur. Un talent de conteur évident, qui sait alterner les scènes d’action et les moments plus introspectifs avec brio. Une propension à croquer des personnages en profondeur sans noyer le lecteur d’innombrables descriptions. Mais aussi une tendance prononcée à plonger ses personnages dans leurs ultimes retranchements et à ne pas épargner le lecteur. Certaines scènes – et surtout une en particulier – sont particulièrement atroces. Sans doute trop pour les plus sensibles, à qui l’on déconseille donc cette lecture – ou tout au moins certains passages. À la décharge de Tim Willocks, cela n’est pas gratuit et la scène mémorable en question est essentielle au déroulé de l’intrigue.
    Le personnage de Turner, policier noir revenu de tout, incorruptible, peu réceptif aux ordres de sa hiérarchie, est à la limite de la caricature tout en ne tombant jamais vraiment dedans. C’est son sens aigu de la justice et son opiniâtreté qui font de cette histoire ce qu’elle est. On y croise d’autres personnages forts comme Margot Le Roux, femme à la tête d’un empire minier et mère du chauffard, qu’elle décide de protéger à tout prix pour ne pas que soit salie la bonne réputation familiale.
    Très difficile à lâcher en cours de route, La mort selon Turner est un brillant thriller. Décor aride, scènes mémorables, personnages forts… Tous les ingrédients sont là pour faire de ce roman un film de qualité.

    19/04/2020 à 16:10 Hoel (901 votes, 7.7/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Lu il y a quelques mois, il m'en reste un très bon souvenir. Un western moderne, noir et violent, constitué de scènes fortes qui restent imprimées dans la tête (la survie dans le désert...). Redoutable !

    24/03/2020 à 11:24 zonedead (400 votes, 7.4/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Fulgurant. Je ne m'y attendais pas. J'étais à fond derrière Turner, flic noir issu d'un township du Cap.
    Parce que j'aime son côté intransigeant, la justice avant tout, et justice pour tous. Parce qu'en Afrique c'est plus criant qu'ailleurs, on ne nait pas tous égaux. Et parce que des nantis qui fauchent des enfants et se barrent, çà arrive. Et pas que dans un livre de T.Willocks. Alors pouvoir se projeter dans la peau d'un Turner, çà fait plaisir.
    Pas d'apologie du bien ou du mal, plutôt des faiblesses humaines, des personnalités fortes, des descriptions qui font mouche, de l'action bien retranscrite. Un seul bémol, ceux qui comme moi n'ont pas regardé "Koh-Lanta South Africa" vont être un peu dépassés dans le désert. Des oeuvres sélectionnées pour le prix PP (2019), c'est celle qui m'inspirait le moins. Au final, c'est mon préféré.

    22/03/2020 à 23:16 Lucas 2.0 (220 votes, 7.7/10 de moyenne) 5

  • 6/10 Un peu déçu pas ce roman. Un scénario trop simple, trop de longueurs, la scène du désert interminable et trop peu crédible ... J'ai eu bien du mal à aller jusqu'au bout de ma lecture. Reste le charisme de Turner, sa droiture et son indéfectible soif de justice mais cela n'a pas été suffisant pour rendre ma lecture passionnante.

    23/01/2020 à 23:18 ericdesh (654 votes, 7.5/10 de moyenne) 7

  • 7/10 pas de chance pour mme le roux riche propriétaire minière d afrique du sud:son fils a renversé et tué accidentellement une jeune noire sdf.pas de chance car tout le monde(famille entourage et police )veut enterrer l affaire sauf turner flic intègre et non corrompu qui veut aller jusqu au bout de sa mission.s ensuit alors une sorte de western moderne africain ou personne ne sortira indemne au sens propre comme au sens figuré.c est bien écrit avec beaucoup de scènes d action très spectaculaires.on sent que tim willocks maitrise bien son sujet.

    12/01/2020 à 13:59 barberouge (201 votes, 7/10 de moyenne) 4

  • 8/10 élaissant quelque peu le polar historique, Tim Willocks nous embarque en Afrique du Sud pour une histoire haletante ou un policier, Turner, cherche à emprisonner le fils d'une puissante propriétaire terrienne coupable d'un homicide involontaire lors d'une virée alcoolisée. Bien vite, il comprendra que tous ses collègues l'ont trahi et que la tâche se révélera impossible au vu des moyens (une milice personnelle) et des relations de la Maman. Mais impossible n'est pas Turner lui qui maîtrise un grand nombre d'arts martiaux et dont la volonté pour faire éclater la vérité l'aidera à déplacer des montagnes... Ultra-violent lors de certains passages, ce livre nerveux est un vrai bon thriller ou l'on comprend que la morale n'a pas sa place lorsqu'on doit défendre sa propre peau même pour un policier, aussi intègre soit-il.

    11/01/2020 à 20:08 panou71 (20 votes, 8/10 de moyenne) 5

  • 6/10 Un western qui promettait beaucoup, avec ce personnage de Turner, flic implacable et jusqu'au boutiste, lancé dans une vendetta toute personnelle...
    Malheureusement, après 200 pages plutôt exaltantes, l'épisode du désert vient porter un coup à la crédibilité du récit, transformant Turner en une espèce de Bear Grylls shaolin invulnérable...
    Une séquence difficilement envisageable, que l'on ait le cœur bien accroché, ou pas, tant la mise en place de cette stratégie de survie apparaît tirée par les cheveux...
    De même, les très nombreux atermoiements des différents protagonistes, qui s'interrogent sur le bien fondé de leurs actes à longueur de pages, ralentissent considérablement le rythme de l'histoire, obligeant l'auteur à un final tronqué...
    J'attendais plus de ce livre, surtout après les éloges dont il avait fait l'objet ici même...

    04/01/2020 à 13:58 jackbauer (562 votes, 7.1/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Quel roman! J'ai adoré. Un personnage, genre de Rambo, droit comme un I, féru de techniques de combat rapprochées ou à distance et armées, Turner, un flic black, va se dresser contre l'injustice, la corruption, la violence ordinaire des puissants, riches propriétaires blancs, qui écrasent tout, par leur pouvoir. Tout cela dans une nature d'une hostilité d'une aridité incroyables. Les personnages sont décrits avec une finesse, une acuité époustouflante. On a beau les haïr, ces pourris, ils faut leur créditer des parcours, des réussites qui forcent l'admiration, et c'est là toute l’ambiguïté, la justesse de ton qui enchante le lecteur. Ajoutez à cela des scènes d'actions à couper le souffle, des descriptions de l'environnement, de contextes d'une précision d'orfèvre et vous avez ce que j'aime le plus dans la lectures de romans noirs. Un coup de cœur! 9.5

    15/12/2019 à 09:35 Polarbear (433 votes, 7.9/10 de moyenne) 9

  • 7/10 Une intrigue très classique pour un récit dynamique et entrainant. Des scènes un peu trop longues dans la deuxième moitié du livre.

    03/12/2019 à 10:06 Grolandrouge (712 votes, 6.6/10 de moyenne) 4

  • 7/10 L’intrigue tient en une seule ligne. Dans cette Afrique du Sud, encore minée par son passé d’apartheid, un flic noir souhaite résoudre la mort d’une jeune Black, une laissée pour compte, tuée par un fils blanc de famille fortunée. Une histoire déjà usée, qui n’a rien d’original, à part des scènes d’une extrême violence où l’écriture puissante de Willocks fait mouche (la survie de Turner dans le désert).
    Cependant, il m’en fallait un peu plus pour exalter ma lecture.

    06/10/2019 à 19:28 JohnSteed (226 votes, 7.8/10 de moyenne) 7

  • 7/10 Des situations ignobles, des personnages puissants, haïssables, une Afrique du Sud hostile ... Et, malgré toute cette cruauté c'est un roman empreint de mansuétude. Jeune flic noir très intègre, Turner, va se retrouver au coeur d'une spirale de sauvagerie car il voulait justice. L'argent, la corruption, la prestance; quand toutes ces choses n'ont plus de limite, T. willocks nous le raconte avec violence, hargne et humanité.
    Un très bon livre.

    18/06/2019 à 20:44 Emil (417 votes, 7.3/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Ici pas d'enquête à la Colombo. Plutôt un mélange d'inspecteur Harry et John Rambo, avec un soupçon de Kaput.
    La corruption et l'inflexibilité d'une mère, vont transformer une enquête banale, en un véritable massacre, dont personne ne sortira vainqueur.
    Un petit bémol pour la scène du désert, franchement répugnante et pas trop crédible.

    21/04/2019 à 18:21 charlice (145 votes, 7.7/10 de moyenne) 8

  • 9/10 La croisade d'un seul homme contre tous pour la justice, l'honneur et le respect de ses idéaux dans un monde ou toutes ces vertus n'e sont plus que poussière et sont remplacées par le pouvoir et l'argent. Vous allez admirer et souffrir avec ce héro comme on n'en fait plus. Un western moderne sur fond de désert Sud-Africain, des scènes d'actions inoubliables sous une chaleur écrasante. Préparez les bouteilles d'eau, vous en aurez besoin :)

    30/01/2019 à 06:16 LeoLabs (257 votes, 7.4/10 de moyenne) 8

  • 9/10 un western moderne âpre et musclé!!
    Turner est un flic noir et intègre, peut être le seul, qui se lance dans un quête de justice.
    à l'instar de Darian Richards chez Tony Cavanaugh (également chez Sonatine) ou de Mattias Tannhauser déjà chez Willocks c'est une machine implacable que rien ne fait dévier du chemin qu'il suit.
    Un roman très cinématographique avec un final façon Pale Rider, rythmé, prenant et violent

    01/01/2019 à 15:42 Fab (460 votes, 7.9/10 de moyenne) 8

  • 9/10 Un formidable Western Sud Africain que Sergio Leone n’aurait pas renié

    24/12/2018 à 12:57 tduvi (342 votes, 7.6/10 de moyenne) 3

  • 10/10 Je n'hesite pas a mettre la note maximale de 10 . pourquoi ? Et bien parce que ce roman vous prend aux tripes et vous fera faire quelques cauchemars. Mais aussi parce qu'il est bien ecrit et possede tous ce que nous les lecteurs de polars aimons, enfin , je pense !
    Cela ne m'etonnerait pas qu'un film adapte les aventures de l'inspecteur Turner.
    Bonne lecture a tous.

    07/12/2018 à 13:34 dioler (30 votes, 8.8/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Un grand roman d'action pure, un western dans le désert sud-africain. On y retrouve le thème récurrent chez Willocks sur l'influence de l'environnement sur le mental des gens : sous certaines conditions, chacun humain peut se transformer en bête sauvage. Il n'y a plus de notion de bien et de mal, il ne reste que l'instinct de survie. J'ai trouvé qu'il y avait un côté "Jack Reacher" dans Turner : j'aimerais beaucoup retrouver ce personnage dans une suite.

    22/11/2018 à 20:51 gamille67 (1466 votes, 7.3/10 de moyenne) 9

  • 9/10 Du lourd avec ce nouveau roman de Tim Willocks! Le flic Turner est top. Un peu d'inspecteur Harry mais en Afrique du sud où se croisent la trahison, la corruption et la vengeance.
    Turner, il ne faut pas le chercher, il est malin et sait combattre.
    La scène du desert est mémorable.
    Pas de répit, on ne lâche pas le livre.
    Si ce n'est pas encore fait, courez l'acheter!

    11/11/2018 à 20:38 boumkoeur (116 votes, 8.4/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Willocks revient avec un western Sud-Africain survolté et furieux, là où la moindre étincelle de justice se cache derrière un déferlement de violence inouï. Puissant et explosif !

    28/10/2018 à 18:48 OttisToole (282 votes, 7.1/10 de moyenne) 5