Manhattan Grand-Angle

(Safelight)

5 votes

  • 9/10 Roman noir. Roman d’une ville et d’une époque. Roman d’amour. Manhattan Grand-Angle est tout cela à la fois. Très joliment écrit et parfois déchirant, il marquera bien des lecteurs et fera peut-être verser une petite larme à certains d’entre eux.

    09/02/2019 à 22:18 Hoel (778 votes, 7.7/10 de moyenne) 6

  • 5/10 J'ai trouvé cet ouvrage trop similaire à 911 pour pouvoir l'apprécier réellement. Si la noirceur est appréciable, je reste sur ma faim compte tenu de la trop grande proximité avec le roman qui l'a suivi.

    30/07/2016 à 18:28 Ssarlotte (501 votes, 7.1/10 de moyenne)

  • 7/10 Avec Manhattan Grand Angle, Shannon Burke, ex-ambulancier dans les quartiers de Harlem, signe son premier roman. J'ai personnellement découvert Burke avec son 2e roman (911) qui m'avait pris aux tripes et j'ai voulu découvrir ses "débuts". Je n'ai pas été déçu! [...]

    21/03/2016 à 10:21 thibe (118 votes, 7.1/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Le préambule de la photographie "décalée" nous plonge dans un questionnment; étude sociologique, perversité expiant les blessures passées ou pure démarche artistique?
    L'on se concentre ensuite mais progressivement vers un amour "improbable" révélant par la même la personnalité de Franck. La pathologie incurable de sa compagne soulignera alors son engagement, son humanité et sa sensibilité contrebalancés par une relation pudique avec un frère, figure tutélaire de sa propre existence.
    Plusieurs lectures de cette oeuvre voire plusieurs sens qui expriment, sous couvert d'une plume suggestive et juste, les fêlures, les ressources insoupçonnées, l'intangible lien d'amour entre deux êtres faits de chair et d'os sur un sujet qui me tient à coeur et me concerne au premier chef.

    09/10/2015 à 00:13 chouchou (509 votes, 7.6/10 de moyenne) 4

  • 10/10 le constat est simpe,Manhattan grand-angle est le digne prédécesseur de 911.
    Autant dans la forme et la construction avec,déjà, ces chapitres courts qui se succèdent les uns aux autres comme un journal intime,une chronique de vie pour nous raconter une partie de l'existence de Franck Verbekas ; que le sujet avec cette image de moines-soldats qui se dégagent de ces ambulanciers/urgentistes et avec leur mélange de vocation et de je m'en foutisme pour leur métier,ils sont capables à la fois de sauver des vies et de rouer de coup un alcoolo pour qui ils doivent intervenir quasi-quotidiennement.
    à cela Burke ajoute plusieurs thèmes qui s'entremêlent à travers Franck et Emily: la photo bien évidemment,l'escrime et surtout le sida avec les idées et clichés de l'époque (l'histoire se passe en 1990).
    Le ton est très sombre,quasi-désespéré et d'une infinie tristesse par moment mais il y a une étincelle d'espoir,de lumière qui donne énormément de force et de dignité à cette histoire.
    2 romans de Shannon Burke,2 très grandes claques

    11/08/2015 à 19:05 Fab (450 votes, 7.9/10 de moyenne) 6