Le Vide

30 votes

  • 10/10 Senecal est vraiment un génie pour plusieurs raisons, c'est un excellent conteur qui arrive pendant près de 750 pages a nous tenir en haleine sans jamais nous lasser, il sait écrire ses fins et a chaque fois, je reste sur le cul avec un wahou! et chaque roman est différent. Le vide ne fait pas exception, sombre, humain et profond. J'ai adoré la noirceur du propos malgré un sujet qui paraissait léger a la base, le personnage de Frédéric, j'ai adoré le détester et le flashback sur le passé de Gabriel m'a retourné. Bref, ça devient lassant mais Sénécal a encore écrit un super roman qui va me marquer un long moment.

    09/03/2018 à 16:29 Muriel (96 votes, 8.2/10 de moyenne) 10

  • 9/10 Je crois que je n’ai pas dévoré un roman comme Le vide depuis Le chuchoteur de Donato Carrisi et L’affaire Harry Quebert de Joël Dicker. Patrick Sénécal allie avec forces qualités romancières une intrigue policière bien charpentée, aux multiples facettes, aux nombreux rebondissements. Les personnages ont une vraie personnalité, des défauts, un passé que l’on découvre au fur et à mesure, sans pour autant être une des traditionnelles caricatures de policiers.

    Bien que ce roman soit paru au Québec en 2007 en pleine période d’explosion de la télé-réalité, contexte principal du roman, il n’en reste pas moins d’actualité en le transposant avec les mouvances religieuses extrémistes qui exploitent de la même manière la détresse des personnes en quête de sens dans leur vie.

    Bien que ce roman soit noir et ait que quelques scènes difficiles, celles-ci ne le sont pas autant que celles amplement décrites dans Hell.com qui demande à ses lecteurs d’avoir le cœur bien accroché; le lecteur n’aura ici que quelques frissons

    Le seul reproche que l’on peut formuler à son encontre est un final légèrement décevant, non pas qu’il soit bâclé mais tout simplement trop évidente.

    La rédaction est impeccable, tout en fluidité : l’auteur a repris son roman spécialement pour sa publication en France afin que ses lecteurs ne bloquent par sur certains idiomes québecois. On pourrait penser que 736 pages, denses, constituent un roman marathon, que cela nécessite un certain entraînement, voire une endurance à la lecture. Que nenni, la structure et l’écriture ne vous laissent pas vous reposer, vous soutiennent même tout au long de ce roman en alternant actions, réflexions, histoires parallèles, vie des personnages.

    Enfin, un dernier élément qui montre la qualité du roman est sa couverture. Si au début on a du mal à comprendre ce que c’est, elle illustre parfaitement le sujet du livre : un tourbillon qui entraîne les gens vers le fond, comme une vidange de la société. Chose rare qui témoigne de sa justesse, cette couverture a été conservée lors de son passage en version poche.

    Un grand roman qui confirme Patrick Sénécal comme étant un des meilleurs auteur de polars noirs du moment

    04/09/2017 à 21:37 QuoiLire (194 votes, 6.7/10 de moyenne) 4

  • 7/10 Assez bon mais je reste sur ma faim. Une écriture un peu trop simple quelque fois et des scènes qui auraient mérité plus de tensions pour vraiment les vivres avec intensité !! Dommage car l'histoire de départ est très bonne.

    03/09/2017 à 15:50 jasonkite (174 votes, 7.1/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Pas mal mais un peu long (920 pages en format poche). Malgré les nombreux flashback, la construction bien faite permet une lecture fluide. L'histoire est bien et les personnages sont très sombres.

    17/08/2017 à 12:25 Grolandrouge (621 votes, 6.6/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Un peu déroutée au départ par les chapitres dont les numéros ne se suivent pas...finalement, on fait fi de cette numérotation, et on comprend vite que certains chapitres sont des flashback. Mais après réflexion, j'ai trouvé originale cette seconde lecture possible (en suivant l'ordre des fameux chapitres). Concernant l'écriture, j'ai vraiment été gênée par l'absence quasi systématique des négations dans les dialogues. La volonté est sans doute de rendre un "parler vrai", mais c'est pénible à la lecture...
    Quant à l'histoire, j'ai trouvé le sujet très intéressant, mais je n'ai éprouvé aucune empathie pour le policier, un des principaux protagonistes.
    Pas mal de mystères savamment entretenus.
    Un point négatif : de nombreuses répétitions concernant "le voile sombre" entourant la fille du policier. J'ai trouvé cela vraiment lourdingue !
    Les chapitres "Focalisation" m'ont semblé vraiment pertinents. Les prétendants aux jeux de télé réalité devraient y réfléchir...
    Quant à la fin, elle est particulièrement glaçante, au regard des drames qui se déroulent actuellement, et particulièrement à celui de novembre à Paris...

    08/08/2016 à 11:59 calimero13 (636 votes, 7.4/10 de moyenne) 5

  • 10/10 Comment ne pas rester indifférent face à cette ouvrage.
    Une critique acerbe de la société, mise en exergue par le phénomène des télés réalités.
    Le parcours du livre se fait au travers de chapitres qui ne sont pas dans le bon ordre, mais qu'importe, cela ne dérange en rien la lecture. Nous découvrons au fil des pages la personnalité complexe et mystérieuse de ce fameux Max et du policier au triste passé ...
    Dégout, rire, tristesse, Le Vide ne peut vous laisser indifférent, et comme l'a dit son auteur, il n'est pas à mettre en toute les mains tant sa conclusion est dérangeante.
    Plus qu'un livre, une prise de conscience sur le devenir de notre société et de ce "vide" que chacun essaye de combler.
    Énorme coup de cœur.

    18/07/2016 à 22:20 mirits (3 votes, 8.3/10 de moyenne) 7

  • 10/10 Je viens de lire un roman totalement unique. Je l'ai dévoré… souvent la boule au ventre. Il m’a pris littéralement aux tripes.
    Il ne m’a pas quitté, tellement j'ai été absorbé par l'écriture... Il m’a à la fois bouleversé et dégouté.
    Une fois terminé mon esprit n’est pas arrivé à décrocher…Et ça prendra du temps, un livre que je ne suis pas près d'oublier!

    24/06/2016 à 16:43 amaru96 (226 votes, 8/10 de moyenne) 7

  • 9/10 Fascinant, Choquant, Percutant !
    La réalité de L âme Humaine .. la noirceur des gens , de la méchanceté ... Le vide ! A lire vous ne sortirez pas Indemne de ce livre.
    Une grosse Claque Littéraire.

    29/02/2016 à 10:08 Jojio (15 votes, 7.8/10 de moyenne) 4

  • 10/10 Extrêmement déstabilisant, le thriller de Patrick Sénécal exerce le même type d'attraction que ces réality-show qu'il brocarde, provoquant fascination, répulsion, incrédulité... On fait face, subjugué, à la mise en abyme d'une société en déliquescence, dans laquelle le désir aliène l'individu, et où le média télévisuel fait office de boîte de Pandore...
    Avec ce manifeste désillusionné du dérèglement moral de la société et à travers le parcours des trois personnages principaux, par le biais d'une construction audacieuse, l'auteur met en place une mécanique complexe pour dégager toute la substance de son intrigue; vide existentiel, vide moral, vide affectif: trois facettes du même mal-être qui ronge ces anti-héros... Récit au pessimisme revendiqué, pouvant s'apparenter à l'apologie de la négation, d'un voyeurisme parfois volontairement putassier, Sénécal s'ingénie à nous plonger dans l'embarras pour mieux souligner la vacuité de ce grand Barnum...
    Expérience littéraire intense et ardue, en plongeant dans cette fange émotionnelle, on accepte d'être le témoin de nos propres turpitudes, mais aussi, et surtout, de faire le deuil d'une certaine conception de la quête du mieux-être... Et de voir que près de dix ans plus tard, pas grand chose n'a changé... Saisissant...

    13/02/2016 à 00:08 jackbauer (534 votes, 7.1/10 de moyenne) 9

  • 9/10 Je n'ai pas souvenir d'avoir jamais eu une lecture aussi intense. Une chronologie singulière au service d'une intrigue folle et plus que jamais d'actualité, pour un final qui marque les esprits comme jamais! Du grand, grand roman !

    26/12/2015 à 23:13 OttisToole (282 votes, 7.1/10 de moyenne) 6

  • 10/10 Roman écrit en 2007 et choisi par Fleuve Noir pour faire enfin connaître Patrick Senécal en France, « Le vide » est bien plus qu’un thriller. L’auteur réussit à poser la question des limites de la liberté d’expression, de la décadence de notre société à travers des jeux pervers, de la folie de l’homme et du sens de la vie…

    24/12/2015 à 09:20 PoisonIvy (304 votes, 7.6/10 de moyenne) 6

  • 10/10 Mon premier Senécal et surement pas le dernier !!! Ce livre est exceptionnel et il fait froid dans le dos. Un livre à ne pas mettre entre toute les mains, surtout si on voit la vie en noire. Un vrai coup de cœur.

    17/12/2015 à 21:39 lolodedel (79 votes, 8.1/10 de moyenne) 3

  • 9/10 9.5..Un roman qui compte dans la vie d'un lecteur, du fait de sa structure et de son histoire tout simplement impressionnantes !!!

    11/12/2015 à 12:19 voxac30 (147 votes, 7.8/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Le panel d’émotions fortes est tellement étendu que vous risquez de vous sentir comme au sortir d’une machine à laver, programme essorage réglé au maximum.

    19/11/2015 à 06:52 Gruz (299 votes, 7.8/10 de moyenne) 7

  • 4/10 J'ai toujours adhéré tant à P. Sénécal qu'aux livres chapitrés sous forme de flashback. J'ai investi dans le second tome malgré le peu d'intérêt suscité par le premier opus. Au final : LE VIDE !

    12/09/2012 à 13:43 Violette (36 votes, 7.2/10 de moyenne)

  • 9/10 Le meilleur Sénécal que j'ai lu jusqu'à présent (en attendant Hell.com)! Comme d'habitude on retrouve la folie, mais de manière plus subtil. Je trouve la numérotation des chapitres judicieuse, nous tenant bien en alerte! Bref c'est un roman moderne, noir, dérangeant avec quand même des traits d'humour, d'ironie. A ne pas lire si on broie du noir!

    28/08/2012 à 19:21 guimouts (256 votes, 8/10 de moyenne) 4

  • 10/10 Je viens de tourner la dernière page et je reste "sans-mot". Ce livre m'a bouleversé.

    14/03/2012 à 15:55 Emil (407 votes, 7.3/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Le Vide m'a laissée pantoise et scotchée un très long moment après avoir tourné la dernière page. Première incursion dans l'univers de l'auteur, qui place la barre haute dans la tension, la désillusion du quotidien, l'horreur voisine et toute proche, bien réelle. Le format original et le jeu d'écriture crée un "plus" qui, loin d'être dérangeant comme je le craignais, baigne le tout dans un socle mouvant où le lecteur à de quoi perdre pied ... mais retombe toujours sur ses pattes! Qu'il est fort ce Patrick Sénécal!

    01/06/2011 à 08:38 clemence (276 votes, 7.7/10 de moyenne) 6

  • 8/10 Mon premier Sénécal.... et franchement... j'ai hâte d'en lire d'autres de lui. Déjà, avec l'histoire des chapitres en désordre... ça commence bien. Ensuite, les personnages sont très soignés, les scènes violentes sont très trash... bref, j'ai adoré :)

    04/04/2011 à 11:26 d0d0 (135 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 9/10 Patrick Senécal laisse un sujet de réflexion au milieu de ses thrillers, romans d'horreur ou fantastique, ici le sujet est grave, et remuera les plus sensibles Le Vide est une œuvre majeure de Patrick Senécal Un énorme coup de cœur

    16/03/2011 à 15:32 stfoch (74 votes, 8.1/10 de moyenne) 2