Le Prix de la liberté

1 vote

  • 8/10 Ce tome 2 de "Forçats" est davantage centré sur Albert Londres que sur Eugène Dieudonné qui, malgré le succès retentissant des articles du grand reporter (voir tome précédent), croupi toujours au bagne. Albert Londres va alors tout mettre en œuvre pour innocenter Dieudonné des faits qui lui sont reprochés, sa participation à la bande à Bonnot.
    Un style et des dessins toujours aussi agréables à l’œil et une histoire une nouvelle fois très intéressante, basée sur des faits réels.
    Le texte rédigé par l'historienne Danielle Donet-Vincent en fin d'ouvrage, à savoir une biographie d'Albert Londres, complète parfaitement cette très bonne BD.

    03/03/2019 à 19:46 LeJugeW (1202 votes, 7.4/10 de moyenne) 2