Redemption Road

4 votes

  • 9/10 Le 5ème polar de John Hart distille la noirceur au fil de ses 500 pages et de ses personnages, aussi blessées au fond de leur chair que de leur âme. La haine et le désespoir sont l’essence de cette histoire. Elisabeth, la jeune flic, au passé torturé, est la seule qui croit en l’innocence de son collègue, Adrian. Ce dernier, après purgé une peine de 13 ans, sort. Mais le chemin de la liberté est semé d’embûches. Tous les deux vivront des choix difficiles. C’est la voie de la repentance pour espérer la rédemption.
    Un roman puissamment dur, éprouvant mais qu’on ne lâche pas avant la dernière page.

    25/12/2019 à 17:20 JohnSteed (178 votes, 7.9/10 de moyenne) 6

  • 9/10 Une histoire sombre, voir très sombre, avec des personnages tourmentés, le tout mis en valeur par la puissance de l'écriture de John Hart.
    Mon seul petit bémol, une fin façon western et quelques morts de trop.
    Auteur à suivre.

    08/12/2019 à 12:44 charlice (116 votes, 7.7/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Un très bon roman, rythmé et doté de personnages intéressants. J'ai néanmoins trouvé le roman un peu long et je suis persuadé qu'il aurait été tout aussi bon, voire même meilleur, avec quelques pages de moins. Malgré quelques défauts effacés par ses nombreuses qualités, Redemption Road est très agréable à lire. Meilleur que La Maison de fer qui était un peu décevant, mais moins bon que L'enfant perdu, ce roman confirme que John Hart reste donc une valeur sûre.

    02/09/2019 à 22:56 ericdesh (605 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 10/10 Je viens de terminer le dernier roman de John Hart. Tous ses romans étaient bon mais celui là les dépasse et de très très loin! Un véritable coup de poing! Il est de loin le plus abouti de ses romans. Je manque de voix et d'adjectif pour le décrire: Magistral; terriblement addictif; Pas une longueur, Pas une ligne inutile.
    Des personnages ni tout blanc ni tout noir qui ont tous un lourd passé derrière eux quelque soit leur age. Mais des personnages que l'on suit avec angoisse ou dégoût au fur a mesure que l'on avance, parfois meme les deux.
    Des intrigues parallèles qui se mélangent de manière savamment orchestrée.
    Il y a des livres dont on ne se souvient ni des personnages, ni meme de l'histoire deux jours après. Je ne suis pas prêt d'oublier "Redemption Road" ni ses personnages Elizabeth, Channing, Adrian, Gideon ou Beckett...
    Un véritable coup de cœur que je ne saurai que conseiller à tous!

    27/06/2019 à 17:18 eagle4 (621 votes, 7.2/10 de moyenne) 7