Ragdoll

20 votes

  • 7/10 Un bon thriller, agréable à lire, malgré quelques imperfections et pas mal d'exagérations. De plus, je ne suis pas convaincu par la fin, insuffisamment développée à mon goût. Il y a un petit goût d'inachevé, notamment en ce qui concerne l'identité du coupable et ses motivations. Pour autant, le style de Daniel Cole est efficace et on sent le réel potentiel de cet auteur. Je le relirai donc prochainement.

    22/02/2021 à 23:21 ericdesh (703 votes, 7.5/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Un flic anglais colérique et divorcé, qui a sa hiérarchie sur le dos après avoir maltraité un suspect, entouré d'équipiers dévoués, ça ne vous rappel rien ? J'ai immédiatement pensé à Luther, le personnage de série tv crée par Neil Cross.
    Cela faisait un bail que j'avais les tomes de cette trilogie et je me suis enfin décidé !
    Quel plaisir, j'ai dévoré le livre en quelques jours. Beaucoup de personnages mais c'est vivant et l'intrigue nous promet de belles surprises.
    Les personnages sont hyper attachants, content de les retrouver dans l'Appât, que je viens de commencer dans la foulée.

    08/01/2021 à 13:46 Fredo (1010 votes, 7.9/10 de moyenne) 8

  • 7/10 J'avais repéré ce roman au moment de sa sortie, puis je l'avais "oublié" et il était sorti de ma pile à lire. C'est avec la sortie de L'Appât (la suite de la série, une trilogie me semble-t-il) et ses critiques pas trop mauvaises, que je me suis dit qu'il fallait commencer par le début.
    Ragdoll est un thriller divertissant, bien rythmé avec beaucoup d'action, des litres de sang, et de bons dialogues. Mais il est loin d'être parfait : pas mal d' imprécisions dans les enchaînements, et une explication finale très alambiquée et qui ne fait pas dans le détail.
    Je suis désormais curieux de voir si l'auteur parvient à éliminer ces imperfections dans L'Appât.

    03/05/2020 à 18:54 gamille67 (1574 votes, 7.3/10 de moyenne) 6

  • 8/10 Un tueur en série original, des personnages de policiers complexes et torturés, des relations ambiguës et tendues, une peinture au vitriol des médias...Bref, un bon moment de lecture.

    19/05/2019 à 21:18 mireille (341 votes, 7.6/10 de moyenne) 4

  • 8/10 intrigue complexe qui par certains cotés m'a rappelé le chuchoteur de Carrisi. Style typiquement anglais. Les personnages sont tous très réels. J'ai particulièrement apprécié le stagiaire même si sans formation aucune, il se montre un profiler chevronné ce qui reste un pour moi un peu tiré par les cheveux.
    Ce livre nous donne aussi une image des médias anglais (sans doute les plus trash du monde) à glacer le dos. Et quand on sait qu'aujourd'hui les réseaux sociaux sont 10 fois pire cela fait peur!
    Malgré ses qualités indéniables pour un premier roman, Je reste malgré tout dubitatif et j'attendrai la suite de la trilogie pour me faire un idée sur Daniel Cole.

    28/03/2019 à 08:19 eagle4 (677 votes, 7.3/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Bonne surprise que ce Ragdoll. Des meurtres originaux pour une fois, même si certains sont un peu tirés par les cheveux.

    29/01/2019 à 18:07 guimouts (300 votes, 8/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Je ne lis plus beaucoup de thrillers dans les règles de l'art. J'en ai trop lu pour ne pas être dérangé par les grosses ficelles trop souvent employées par des auteurs en panne d'innovation, ni par les excès de violence (trop souvent gratuite) gorgeant de sang des pages vite tournées, et aussi vite oubliées.
    Alors, pourquoi "Ragdoll" a-t-il fait la différence ? Les ingrédients sont pourtant là : ambiance crépusculaire, tueur en série totalement dingue, meurtres sordides, rebondissements hallucinants... mais j'ai trouvé que Daniel Cole tenait le tout avec une maîtrise impressionnante, et que ses personnages - taillés à l'anglaise, en profondeur et en contournant les stéréotypes avec intelligence - contribuaient largement à la puissance et à l'intérêt du roman.
    Une excellente surprise pour moi, donc, en attendant une éventuelle confirmation avec "L'Appât", suite annoncée de ces débuts réussis.

    26/11/2018 à 10:24 Dodger (445 votes, 7.7/10 de moyenne) 9

  • 7/10 Une intrigue torturée à souhait à tel point que je ne suis pas certaine de l'avoir bien comprise...
    Mais il y'a de l'idée et du potentiel dans ce roman très cinématographique, qui se lit facilement et offre quelques scènes marquantes.
    Ragdoll est excessif dans tout : ses meurtres, son suspense, son scénario et ses personnages. Mais contrairement à certains de mes amis lecteurs, je les ai plutôt bien aimés. L'inspecteur Wolf n'est pas facile-facile mais on finit par lui trouver un p'tit côté agréable. Je serai donc présente pour la suite de ses aventures.

    09/09/2018 à 20:25 Ironheart (598 votes, 7.5/10 de moyenne) 7

  • 6/10 une intrigue un peu trop alambiquée pour moi,la fin est décevante.dommage ça partait bien surtout les 150 premières pages.le personnage d edmunds est bien réussi.

    09/04/2018 à 06:30 barberouge (239 votes, 7/10 de moyenne) 3

  • 6/10 Malgré un pitch plutôt alléchant, Ragdoll s'avère en définitive être d'une facture assez classique, offrant au lecteur une enquête laborieuse, et parfois maladroite dans sa construction, les pièces du puzzle ne s'assemblant pas selon moi de façon satisfaisante pour la rendre crédible. Ce premier opus laisse présager une suite. Attendons de voir...

    04/01/2018 à 14:09 pgrosjean (1079 votes, 7.8/10 de moyenne) 7

  • 7/10 Beaucoup d'action dans ce livre où un tueur très bien informé défit la police londonienne, et en particulier l'un de ses inspecteurs pas très stable psychologiquement et professionnellement. Bien que très dynamique, le récit manque un peu de surprise dans son déroulement avant d'arriver au dénouement. L'ensemble reste très agréable à lire.

    06/09/2017 à 05:36 Grolandrouge (817 votes, 6.6/10 de moyenne) 5

  • 7/10 Ragdoll est un thriller classique, très efficace et bien mené, avec son tueur particulièrement retors et son flic lessivé. Il contient de bonnes idées et son rythme ne faiblit jamais. Malgré tout, l’enchaînement des péripéties se révèle parfois indigeste (c'est le genre qui veut cela, mais c'est too much pour moi ici). Surtout les personnages secondaires sont très stéréotypés et mal travaillés (la collègue toujours en colère, l'ex-femme aux dents longues, le patron de télé sans scrupules).

    18/08/2017 à 14:51 zonedead (413 votes, 7.4/10 de moyenne) 8

  • 7/10 Un thriller globalement efficace, l'idée de départ ("Ragdoll") est originale, les rebondissements sont nombreux, bref des ingrédients de qualité pour plaire aux amateurs de thrillers dont je ne fais décidément plus vraiment partie (définitivement ?).
    L'histoire débute pourtant bien, les 100 premières pages sont particulièrement prenantes.
    Mais pour moi le hic concerne les personnages, que j'ai trouvés peu attachants (à l'exception du "stagiaire" Edmunds), certains sont juste horripilants, à commencer par la journaliste et ex-épouse du "héros", dont les tergiversations entre sa carrière et la préservation de la santé mentale de son ex-mari semblent bien artificielles. On a d'ailleurs l'impression que l'auteur a un compte à régler avec les journalistes qui en prennent pour leur grade, de façon parfois très exagérée, comme l'obsession du scoop chez Elijah qui frise le ridicule tant il est excessif (et la "Death Clock", franchement, qui peut y croire ?). J'ai trouvé que cette exagération répétée (et même amplifiée au fur et à mesure que l'histoire avance, l'obsession du boss virant à la quasi-hystérie) nuisait à la crédibilité de l'histoire. En outre l'inspecteur Wolf Fawkes n'est guère attachant, ce qui affecte quelque peu l'intérêt que l'on peut porter à ce qui lui arrive.
    Je n'ai pas été particulièrement surpris par la fin et les dernières pages m'ont presque laissé de marbre. Il y aura visiblement une suite, je ne suis pas sûr d'avoir envie de poursuivre... 6.5.

    21/07/2017 à 12:11 LeJugeW (1240 votes, 7.4/10 de moyenne) 8

  • 8/10 J'ai beaucoup aimé ce polar. Ce n'est en rien sanglant. On suit le cheminement de l'enquête selon plusieurs points de vue. Les personnages sont attachants et l'histoire sort un peu de l'ordinaire.

    08/07/2017 à 19:15 calimero13 (745 votes, 7.4/10 de moyenne) 3

  • 8/10 lu quasiment d'une seule traite.
    Cela démarre à 100 à l'heure et Daniel Cole ne lève quasiment jamais le pied de l’accélérateur pour nous offrir un page turner par excellence.
    Même si 2 ou 3 trucs peuvent parfois faire lever un sourcil et que la fin,sans être mauvaise surtout si ça continue sur le chemin que cela semble prendre, n'est pas celle à laquelle j'avais pensé c'est du tout bon. Passionnant,maitrisé et dur,rarement une brigade criminelle n'aura encaissé de coups comme celle de Wolf.
    Je suis très curieux de voir comment cela va tourner. Daniel Cole fait parti avec M. J. Arlidge ou Tony Parsons des auteurs anglais récemment traduits en France et qu'il ne faut surtout pas manquer

    11/06/2017 à 22:01 Fab (460 votes, 7.9/10 de moyenne) 6

  • 8/10 Une bonne découverte, un rythme de lecture et d'écriture bien mené, un petit bémol pour la fin, mais un auteur à suivre.

    21/05/2017 à 07:34 Diesel155 (141 votes, 7.5/10 de moyenne) 4

  • 8/10 Daniel Cole met le paquet dès le début du livre qui commence sur les chapeaux de roue. En faisant débuter son histoire par la découverte d'une poupée de chiffon humaine (ragdoll en anglais) à l'aide de parties de plusieurs corps, le lecteur se trouve tout de suite propulser dans un univers proche de "7". Mais pour ne pas baisser le rythme, à peine l'enquête est-elle initiée, que le serial killer lance un défit aux policiers en leur donnant la liste de 6 personnes avec les dates auxquelles elles seront exécutées.

    Je n'en dévoilerai pas plus mais je peux rassurer les futurs lecteurs, la tension et le rythme du roman ne faiblissent pas au fil des pages, cela va même en augmentant lors de la course poursuite finale du roman pour le lecteur, et en empirant pour les personnages.

    Personnages qui ne sont pas délaissés par leur auteur : ils sont bien construits, les surnoms habilement trouvés, leur psychologie complexe et développée au fur et à mesure de l'aventure. Les lecteurs devront avoir une bonne mémoire car ce livre introduit de nombreux personnages principaux et secondaires, et il devra jongler avec les sauts narratifs pour se rappeler à qui il a à faire.

    Enfin l'écriture est extrêmement fluide et on ne peut que féliciter Nathalie Beunat pour son excellent travail de traduction qui fait de ce livre un très bon turn-page.

    Alors pourquoi avec tant d'éloges n'ai-je mis que 4/5 pour l'histoire alors qu'il semblerait que nous soyons en présence d'un très très bon thriller et sans doute du succès littéraire des plages cet été.

    Deux choses expliquent ce déclassement du firmament des thrillers. La première provient du fait que j'ai un esprit très cartésien et que je ne comprends pas comment le tueur a pu mettre en œuvre ces méfaits (réfléchissez pour le premier sur la liste pour introduire l'élément qui tuera le personnage). La seconde, qui est à mon sens une faute grave d'écriture dans ce genre de littérature, est de ne pas donner au lecteur les éléments qui lui permettront d'identifier le meurtrier comme à ses personnages du roman.

    11/05/2017 à 20:19 QuoiLire (230 votes, 6.6/10 de moyenne) 7

  • 5/10 En bref, le maître mot de mon avis final sera «Classique». C'est une bonne lecture avec comme principale qualité une facilité de lecture indéniable et un rythme prenant. Cependant, c'est un thriller qui ressemble à beaucoup d'autres... Les grands fans du genre ne trouveront pas l'originalité dont ils ont besoin pour sentir le renouveau à chaque lecture.

    08/04/2017 à 15:48 Riz-Deux-ZzZ (304 votes, 6.9/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Du lourd, du très lourd avec ce thriller bankable, format cinémascope, un premier roman qui, s'il ne révolutionne pas le genre, sait jouer avec les codes pour faire preuve d'une redoutable vitalité...
    Si l'appellation page-turner peut paraître certaines fois galvaudée, ici, elle prend tout son sens: l'enchaînement des péripéties et le machiavélisme de l'intrigue nous poussent à toujours vouloir en savoir davantage...Les personnages ont cette densité qui nous les aliène presque immédiatement, l'auteur réussissant la gageure de leur faire occuper à tour de rôle le devant de la scène, sans jamais que l'un d'entre eux n'accapare le récit...
    L'omnipotence du bad guy pourra agacer les esprits chagrins; pourtant, qui peut dire si Seven sans John Doe, ou Usual Suspects sans Keyser Söze, auraient autant marqué les esprits qu'ils ne l'ont fait ?...
    Seule note discordante dans ce très bel ensemble, la résolution finale qui ne m'aura pas franchement "converti"...

    06/04/2017 à 10:18 jackbauer (589 votes, 7.1/10 de moyenne) 9

  • 8/10

    Un duo d'enquêteur assez singulier va se trouver aux prises avec un monstre qui a assassiné six personnes pour reconstituer avec les membres de ces dernières une poupée. Mais , loin de s'arrêter là, le tueur diffuse la liste de ces prochaines victimes par l'intermédiaire de l'ex-femme de l'inspecteur chargé de l'enquête. 

    Les points forts de ce roman sont indubitablement les personnages et le suspense psychologique. Les personnages d'abord, sont des anti-héros comme on les aime. "Wolf" , inspecteur principal, passé par la case hôpital psychiatrique , sa coéquipière , Baxter, qui cache des secrets , et qui entretient avec son partenaire une relation très ambigüe , ou encore Andrea , la journaliste et ex-femme du héros prête à tout pour faire les gros titres. Chacun avec ses failles va venir apporter sa pierre à l'édifice, avec ma préférence au jeune stagiaire, Edmunds, dont la fougue et l'enthousiasme vont peser très lourd dans la résolution de l'affaire. 

    Le suspense psychologique ensuite, est très prenant. Bien évidemment le fait que le lecteur suive avec les héros cette "Death Clock" (horloge de la mort) , qui rapproche peu à peu les protagonistes de la confrontation finale, y est pour beaucoup. On a d'ailleurs parfois l'impression de ressentir l'oppression et l'urgence des personnages. La manière d'écrire de l'auteur, remonte d'un cran la tension , et nous pousse à tourner les pages. 

    Mais il y a toutefois un petit regret que j'ai eu à la fermeture du livre. La fin justement, que j'ai trouvé à la fois bien amenée mais frustrante. J'ai eu le sentiment que la fin allait un peu trop vite, n'apportant pas au lecteur ,comme aux personnages le sentiment du devoir accompli . Mais à n'en pas douter , on retrouvera ces personnages , du moins je l'espère , pour la suite de leurs aventures. 

    Pour résumer, je dirais donc que Ragdoll, est un bon premier polar, qui vaut la découverte. Bonne lecture à tous ! 

    25/02/2017 à 12:39 alex1783 (39 votes, 7.7/10 de moyenne) 9