Le temps est assassin

18 votes

  • 7/10 Un chouette roman d'été, à lire pendant les vacances : je ne me suis pas ennuyé durant l'écoute de ce roman, loin de là. Mais mon enthousiasme été un peu douché par une fin certes surprenante, mais très peu crédible. Les motivations du "méchant" restent un mystère.

    18/07/2019 à 18:13 gamille67 (1345 votes, 7.2/10 de moyenne) 4

  • 7/10 L'ambiance insulaire comme on se l'imagine est totalement retranscrite et les paysages font rêver à travers la plume de Bussi.
    L'intrigue est plutôt intéressante, avec secrets de famille et révélations surprenantes tout au long de la lecture.

    27/04/2019 à 14:16 Riz-Deux-ZzZ (261 votes, 7/10 de moyenne) 1

  • 5/10 pour moi le plus mauvait bussi ,j'ai adore tous les bussi mais celui moyen ,polar pour ados …..

    26/10/2018 à 18:16 pasto (114 votes, 6.8/10 de moyenne)

  • 7/10 Un peu moins "charmé" par cet opus de Michel Bussi, on navigue comme toujours entre présent et passé, on suspecte beaucoup de monde en sachant qu'un twist ending va nous avoir, forcément... La recette lasse un peu à mon goût, même si, il faut l'avouer, les révélations finales sont "scotchantes". La lecture (livre audio) de Julie Basecqz est réussie et colle bien au récit. Pas dans mon top 3 de l'auteur.

    21/10/2018 à 12:17 LeJugeW (1010 votes, 7.5/10 de moyenne) 5

  • 9/10 5 ème livre de Michel Bussi lu et c'est toujours un réel plaisir. Hâte de lire sang famille et nymphéas noirs. J'espère que l'adaptation à le télé va être à la hauteur du roman. Intrigue intéressante qui donne envie de découvrir la Corse.

    27/08/2018 à 15:57 estelle76 (27 votes, 8/10 de moyenne) 3

  • 8/10 Comme de coutume dans les romans de Bussi, j'ai été happé dès les premières pages et je n'ai eu de cesse de tourner les pages afin de m'approcher le plus rapidement possible des révélations à venir. Malheureusement, je n'ai pas trouvé celles-ci à la hauteur de celles de ses meilleurs romans et j'ai été un peu déçu par quelques une que j'ai trouvé un peu "too much". Il n'en reste pas moins un très bon roman à la lecture très agréable.

    26/05/2017 à 13:54 ericdesh (605 votes, 7.5/10 de moyenne) 7

  • 8/10 Toujours aussi plaisant à lire, M Bussi a encore réussi son intrigue et nous amène à dévorer l'histoire le plus vite possible afin de savoir.....

    09/12/2016 à 17:11 lady (131 votes, 7.7/10 de moyenne) 1

  • 7/10 Un roman agréable à lire qui m'a donné une réelle envie de découvrir la Corse. L'intrigue est intéressante avec son lot de rebondissements même si certains sont un peu gros. Le style de Michel Bussi est toujours aussi plaisant.

    13/09/2016 à 16:53 newsovski (123 votes, 7.7/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Une belle balade en Corse lue, comme Anwynn, sur la période où Clo revient affronter les secrets familiaux, notamment le grand tournant du 23 août. Quelques facilités comme d'habitude chez Bussi, mais rien de très choquant. Un roman estival entre conte de fées où l'on parle aux dauphins, avec son lot de monstres (un géant, un cyclope, ...), un soupçon de tragédie, des secrets mal gardés, des histoires de grands, le tout sous la voie lactée, les pieds dans les feuilles du chêne ancestral qui bruissent sous les chaos de la tribu. Joli.

    29/08/2016 à 06:19 clemence (276 votes, 7.7/10 de moyenne) 4

  • 9/10 Bussi a décidément une très belle plume. Lu en août, au même moment où se déroule l'intrigue, j'ai vraiment eu l'impression d'y être, de visiter cette si belle Corse, sauvage, brûlante. L'intrigue est fouillée, les rebondissements nombreux (peut-être un peu trop sur la fin?), et le journal de notre petite ado souvent très drôle.

    14/08/2016 à 16:59 Anwynn (17 votes, 7.6/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Rarement auparavant un titre de Michel Bussi n'avait été aussi éloquent, à prendre au pied de la lettre; oui, ici, le temps est L'assassin...
    Celui qui détruit tout, les amitiés estivales comme les amours adolescentes, les rêves de femmes mûres comme les bluettes de petites filles... Qui ravage les physiques, polit les coeurs et aiguise les souvenirs... Ce criminel au long cours qui sait se montrer implacable...
    Au final, le coupable, c'est lui, dans cette histoire de pèlerinage in mémorandum, avec lequel l'héroïne tente de se confronter... Un roman dont l'écho que nous renvoie le journal intime de Clothilde ado, résonnant d'un timbre plutôt vachard et tendrement cynique, témoignant d'un humour et d'une connivence référencés, nous aliène complètement le destin de cette teenager de 15 ans...
    Un versant naïf, et un autre plus désenchanté, quelque vingt-sept années plus tard, pour lequel, personnellement, j'ai eu du mal à m'enthousiasmer...
    Du coup, du temps, il m'en a fallu cette fois-ci pour parvenir au bout de cette histoire-là; contrairement à ses autres romans, j'ai trouvé le temps long, et même le twist final m'a semblé un ton en-dessous de ses précédentes chutes...

    09/07/2016 à 18:53 jackbauer (534 votes, 7.1/10 de moyenne) 4

  • 6/10 J'ai découvert Michel bussi il y a des années , j'ai lu tous ses livres, mais là que de longueurs , le livre démarre 75 pages avant la fin, dommage. J'aurais aimé davantage de concision et moins de facilités.

    30/06/2016 à 06:40 Diesel155 (141 votes, 7.5/10 de moyenne)

  • 9/10 Que dire? Foncez l'acheter! On ne peut pas être déçu avec Bussi. Il est le devenu LE maître français de l'intrigue. Lui seul sait comment nous mener en bateau tout en arrivant à retomber sur ses pattes à la fin avec un dénouement qui tient la route. Le tout sans avoir besoin d'un bon gros méchant serial killer, c'est frais, ça fait du bien: parfait pour une lecture estivale.

    04/06/2016 à 10:02 guimouts (256 votes, 8/10 de moyenne) 2

  • 7/10 Oui, la Corse est sublime et Michel Bussi la met merveilleusement bien en valeur : on s'y croit à 2000 % et de ce côté là, le contrat est parfaitement rempli.
    Mais "Le temps est assassin" n'a pas le charme "d'Un avion sans elle", ni l'ingéniosité de "Nymphéas noirs"ou la complexité de "N'oublier jamais". Pour moi qui ai lu tous ses romans, le dernier bébé de mon auteur chouchou est quand même un ton en dessous de la plupart de ses autres titres.
    J'ai trouvé Michel moins drôle et moins inspiré qu'à l'accoutumée et son récit a des similitudes avec une de ses premières oeuvres : "sang famille".
    L'histoire est moyennement crédible et manque un peu d'émotion alors qu'il y avait matière à secouer un peu plus le lecteur.
    Le dénouement n'est pas surprenant sur tous les points car on se doute un peu, à mi-chemin, de ce qui a pu se passer.
    Je suis un peu dure car, connaissant le grand potentiel de l'auteur, je m'attendais à mieux, mais "Le temps est assassin" reste malgré tout une lecture facile, divertissante et vraiment des plus agréables.

    31/05/2016 à 20:21 Ironheart (528 votes, 7.5/10 de moyenne) 2

  • 10/10 Quand on lit un livre de M.Bussi, on croit connaître le coupable rapidement mais l'auteur brouille les pistes et nous trimballe de droite à gauche. Une fois de plus, ce livre nous tient en haleine et impossible de deviner l'incroyable scénario mis en place par M.Bussi avant la lecture des derniers chapitres. Un véritable page-turner.

    30/05/2016 à 22:19 Matyeux (100 votes, 7.3/10 de moyenne) 1

  • 8/10 Un nouveau Bussi est toujours un événement … et le lecteur s’attend à être surpris, retourné, ému.
    De nos jours Clo entraîne sa famille en vacances sur les lieux du crash automobile qui a coûté, il y a vingt-sept ans, la vie à ses parents et son grand frère. Difficile pour elle de faire partager ses émotions d’autant que des révélations, les plus fantasques les unes que les autres, vont la pousser à envisager un meurtre alors que l’affaire avait été classée bien vite comme accident.
    Habitué des îles, après La Réunion, c’est dans le décor somptueux de la Corse du Nord qu’il nous balade comme il sait si bien le faire, de fausses pistes en fausses pistes et les deux époques se mêlent au fil des pages. Il a eu la riche idée d’introduire une carte des lieux, comme c’était le cas pour « ne lâche pas ma main ».
    Une vie insulaire est rude, et les clichés ont la peau dure, autant pour les Corses que pour les métropolitains.
    J’ai été surprise d’éprouver un trop plein d’hypothèses vers les deux-tiers de l’intrigue. Certes il s’agit de la marque Bussi mais parfois « trop c’est trop » et puis hop … ça passe et le lecteur replonge de plus belle dans l’intrigue jusqu’au dénouement mené tambour battant.
    Je vais passer une semaine en septembre sur les lieux du roman (pur hasard mais heureux n’est-il pas ?), j’irai sans aucun doute vérifier sur pièce … je devrai d’ailleurs loger près du cimetière, alors j’y rencontrerai peut-être Valentine …
    Très bon moment de lecture, bon suspense pour l’été !

    16/05/2016 à 15:27 Dany33 (452 votes, 7.9/10 de moyenne) 3

  • 10/10 Ah Michel Bussi quand tu nous tiens ! C'est avec Nymphéas Noirs que j'ai découvert cet auteur, et depuis j'ai lu tous ses livres. Jamais déçue. Je me suis immergé sur l'Ile de Beauté, sans réserve ni retenue. Dès les premières pages, j'ai su que j'avais un bijou entre les mains et j'ai littéralement dévoré les 500 pages. Je ne vais pas vous résumer l'histoire d'autres avant moi l'ont très bien fait. Simplement, cette histoire est dingue, bouleversante et longtemps après on reste imprégné, on ne cesse d'y penser et d'y repenser. Michel Bussi nous ballade sur deux époques : Clotilde à 15 ans et Clotilde à 40 ans. Il sait distiller mot à mot son suspens tout au long des chapitres nous laissant croire que tout est dit, que l'on va comprendre ce qui c'est passé. Mais on se trompe, Michel Bussi mène l'intrigue d'une main de maître et fait explose la vérité comme une bombe dans ses derniers chapitres. Amis lecteurs je n'ai qu'un seul conseil à vous donner, foncez, vous ne le regretterez pas, vous aller voyager sur cette Ile de Beauté, sentir ses parfums, découvrir ses paysages de rêve, apprécier l’héroïne, plus qu'un voyage ; une aventure fabuleuse.

    07/05/2016 à 10:48 hennesey (204 votes, 7.9/10 de moyenne) 5

  • 8/10 Le temps est assassin est un puzzle réussi, noirci et éclairci, de l’excellent Bussi. A mon sens, l’un de ses livres les plus aboutis.

    04/05/2016 à 06:42 Gruz (299 votes, 7.8/10 de moyenne) 3